Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 03:56






C 'est une photo prise à Poitiers voici quelque temps par le docteur Primo...
pour annoncer un...
avis de parution :

CAFE VERT TZIGANE
,
livre de poésie tout en couleurs avec des poèmes de ma pomme et des illustrations de Matt MAHLEN, vient de sortir chez GROS TEXTES...

Si votre libraire est un peu "militant", il peut le commander.
S'il ne l'est pas, vous pouvez le faire à cette adresse :
Editions associatives GROS TEXTES
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes
(le livre 10 euros + 2 pour le port.)

Voilà. C'est dit...

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 23:29
C'est au Mont-Saint-Michel que j'ai trouvé ces reproductions de publicités anciennes pour le chocolat BESNIER.
(cf. Internet : www.modeinweb.com et affiches-de-france.com)

En dehors des atmosphères délicieusement ringardes de ces cartes postales, j'ai apprécié d'y voir écrit le nom du poète Michel BESNIER.
Il ne me restait plus qu'à trouver un poème plus ou moins en relation avec le thème.
Le voici :

Deux pies
logent au                                

château d'eau

Elles jouent
aux dames
aux échecs
aux dominos

Elles aiment
les zèbres
les pandas
les vieux films
les faire-part
la neige sur le charbon
la taupe dans les narcisses
le chocolat noir
et le chocolat blanc

Elles s'aiment

         Michel BESNIER
(extrait de Le verlan des oiseaux,
             éditions Motus).

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 03:52


(Images Internet : gauche, encyclipedisque.fr
droite, memoriasmusicales.blogspot)



Petit salut à Jean-Claude Massoulier, parti hier voir ailleurs s'il y était...  

Clown triste et touche-à-tout imprévisible, on lui doit des dizaines de chansons (entre autres, Maria, interprétée par Ferrat), ainsi que de nombreux rôles au théâtre, au cinéma, à la télévision (faut bien vivre !)...


A écouter : "C'est ça l'rugby", magistralement interprétée ici par les frères Jacques.



"Quand l'équipe de Perpignan
S'en va jouer à Montauban..."









Partager cet article

Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 04:27
(Image Internet : impulsions.org)


Vénus Khoury-Ghata, écrivain(e) d'origine libanaise, vit en France depuis déjà longtemps.
Son oeuvre littéraire, très abondante, couronnée par de nombreux prix et traduite en une douzaine de langues, se partage entre nouvelles, roman et poésie.

Voyage du cerisier est un modeste recueil de poésie, paru en 2003 chez Contre-allées (73 avenue du Président Auriol 03100 Montluçon).
Des poèmes terriblement beaux et douloureux à la fois.

Le soleil était épineux lorsque la mère planta l'enfant dans la terre de retour chez elle
elle démantela la maison
lava les murs dans le fleuve comme elle le fait du linge
les sept cailloux lancés contre le ciel lui revinrent enrobés de leur bruit
Un caillou sur la langue du vent médisant
quatre cailloux pour fixer le toit de la réserve
appuyé sur sa bêche
le jardinier est aussi seul que l'arbre qui le regarde


En illustration sonore (si ça marche !), un poème de Vénus, Les hommes et les cigognes, chanté par Gérard Pitiot dans l'album Vues d'ailleurs pour mots d'ici.

 



Partager cet article

Repost0
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 03:55


(Image Internet : www.meteoworld.com)

Aujourd'hui, un poème de Pierre Soletti, extrait de J'aurais voulu t'écrire un poème, paru en 2008 aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune.

J'aurais voulu t'écrire un poème

dans la neige

J'aurais voulu t'écrire un poème

en plein coeur

J'aurais voulu t'écrire un poème

avec une exactitude
qui ferait trembler Richter
sur son échelle

                       (Pierre Soletti)

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 04:02


















(Images Internet :
en haut, http://www.bastard.com
en bas,
http://sophy.u-3mrs.fr)






















Ne cherchez pas trop longtemps, pubescent veut dire couvert d'un duvet, de poils très fins. C'est le cas pour le dessous des feuilles du chêne d'aujourd'hui qu'on appellera donc très logiquement chêne pubescent...
Les scientifiques, eux, le nomment Quercus lanuginosa.
Quelques caractéristiques : arbre de lumière, il préfère le sud au nord; on le trouve surtout dans le bassin méditerranéen. Relativement trapu et de croissance rapide, il garde ses feuilles jusqu'à la pousse suivante.
On l'appelle aussi chêne truffier pour des raisons faciles à imaginer.
Dans notre région, nous en avons planté un à Athis-de-l'Orne, sur les bords de l'étang de la Queue d'Aronde.


Partager cet article

Repost0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 04:20

(Image Internet : static.blogstorage.hi-pi.com)



Aïe ! Coups est un tout petit livre par son format, mais terriblement grand par son contenu et par l'émotion dont il est chargé.
Songez qu'il prolonge la parole de son auteur, Nicolas Guillemet, qui n'est plus de ce monde... Ce "bijou" est dû au travail remarquable de Jacques Renou, imprimeur-éditeur qui dirige l
'atelier de Groutel*, situé aux confins de l'Orne et de la Sarthe.

(*cf. commentaire n° 3 : Adresse à noter : Atelier de Groutel (Jacques Renou)
                                    25 Groutel   72610 Champfleur
)

Travail de fourmi, de Romain, de fourmi romaine, à savoir que chaque page requiert un soin particulier, pour ne pas dire chaque lettre ou chaque cul-de-lampe... "Impression typographique à caractères mobiles sur des matériels anciens", nous dit le descriptif. 
Tout cela dit, Aïe ! Coups rassemble 44 haïkus "tranquilles", comme autant de moments pour arrêter le temps, à déguster sans modération...


En voici un ou deux :


C'est la sagesse du rosier
que d'offrir ses fleurs
aux douceurs du vent


***

Le jeu d'ici-bas
sept étoiles au nord-ouest
casserole sans fond

Partager cet article

Repost0
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 04:08
(Image Internet : maquettesvoiture.xooit.fr)

Partager cet article

Repost0
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 04:13











































(Images Internet : en haut, je dessine.com; en bas, cid-58d43557aeOdc9a7.space)


Haïku n° 43 :

Chez Alice et Jules
Les gens s'arrêtent pour voir
Les poiriers fleuris

Partager cet article

Repost0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 04:15




























































(Images Internet : en haut, aliquid.free.fr, au milieu, ph-ludwigsburg.de, en bas, finallyover.com)

Alors voilà.
Dans mon enfance, j'ai souvent entendu le mot kroumirs que j'ai toujours trouvé très étrange, voire exotique... Renseignements pris, longtemps après, je peux vous révéler* les différents sens de ce mot.

Kroumirs (ou Khroumirs) désigne en premier les habitants de la Kroumirie, région montagneuse située au nord-ouest de la Tunisie.
Ensuite, époque coloniale oblige sans doute, le mot est devenu péjoratif pour qualifier en particulier les plus anciens (cf. l'expression "vieux kroumir(s)").
Enfin, kroumirs, ce sont aussi des chaussons de basane fins fins fins, très confortables et qu'on mettait avant d'enfiler les bottes...

Rien ne vaut une bonne citation :
"Si tu veux boire ton café chaud, va, mets tes kroumirs avec tes bottes, cours, vole et ramène-nous une bouteille de gaz, i vient juste de nous lâcher, l'salaud..."
(Pierrot Corvus, extrait de La vie quotidienne n'est pas rose tous les jours, éditions de l'escopette.)  


*un bon dictionnaire devrait vous confirmer ce que je raconte...

Partager cet article

Repost0