Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 04:48

(Image Internnet ; www.commons.wilimedia.org  - photo : Thomas Bresson)


Haïku n° 41 :

L'essence et le fioul
Augmentent jour après jour
S'en fout le bombyle

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 04:49




  (Images Internet : en haut, www.suraemv.fr
                                                                                                                                       en bas, bdm.typepad.com)

Pas dur à trouver aujourd'hui...
Une foutelaie désigne simplement un lieu planté de fouteaux (prononcer foutiaux)...


Vous ne voyez pas ? En latin, Fagus sylvatica, en normand, foutiau, en français, hêtre...
La foutelaie est donc l'équivalent de hêtraie.

D'après les livres, les plus belles hêtraies se trouvent en Lorraine, dans les Vosges ou en Normandie (par exemple, les forêts de Brotonne ou d'Eawy, en Seine-Maritime, ou encore celles des Andaines, d'Ecouves ou de Bellême pour l'Orne.)

Une citation ?
"- Où s'en est-elle allée, la laie ?
- La laie s'en est allée dans l'allée de la foutelaie
."
(extrait de Je, marcassin... de Jean-Marc Assin, éditions de la forêt).


Partager cet article

Repost0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 04:48
Image Internet : www.lecolebuissonniere.org)

Aujourd'hui un poème - écrit par Tristan Félix - Philippe Blondeau, le tandem de la revue La Passe, - extrait de Coup double, récemment publié aux éditions Corps-Puce.

(L'image n'est pas en relation directe avec le poème,
c'est une représentation de Tristan Félix quand elle fait le clown... - et c'est souvent ! -)

Dans un quartier de fin de ville,
de fin de monde où l'on décroche
de gros lots de ciel par paquets,
les mots font la guerre :
on voit leurs masques
agacer aux clôtures quelque narrateur
tandis que le régisseur du vieux monde
organise sans faille l'apocalypse des signes.
On trie au triage
convois de cris, convois de feu;
suint de sueur au poil de la terre
guide le passant au chien qui veille.
Adieu,
bon vent,
derniers oiseaux.

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 04:40







  (Images Internet : à gauche, jlcheype.free.fr

  à droite, passion-apiculture.over-blog.com)




Ouvrez bien les yeux : si vous avez des châtaigniers dans votre paysage, ils sont en fleurs en ce moment...

Régal de rétine et folie d'abeilles...











Partager cet article

Repost0
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 04:30


(Image Internet : commons.wikimedia.org)

Blangy-le-Château est un beau village du Pays d'Auge, situé dans le Calvados, pas très loin de Pont-l'Evêque.(Comme on dit dans les guides, "vaut le détour...")

Dans le cadre du 8ème Festival des Rencontres d'été d'Houlgate, l'Office de Tourisme et les éditions l'épi de seigle vous proposent une balade poétique le vendredi 24 juillet 2009 (à partir de 16 heures) dans les rues du bourg et autres lieux attractifs (pont, lavoir, ruines du château, passage fleuri...)
.

Pourquoi cette info ? Ben, c'est moi qui ferai le poète...




Partager cet article

Repost0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 04:07

    (Images Internet :
     à gauche, www.florama.fr
     à droite : www.semencesdupuy.com)





    Petit retour chez nos amis les quercus, avec le quercus atlantica, ou chêne de l'atlantique, espèce hybride (Incana x laurifolia) caractérisée par ses feuilles proches de celles du laurier.

Assez peu de renseignements sur ce "voyageur" que les Anglo-Saxons qualifient de "bastard", probable traduction d'hybride.

Originaire
du sud des Etats-Unis, il s'adapte assez bien dans nos régions, d'autant mieux qu'il n'est pas exigeant côté sols. Adulte, il atteint 12 à 15 mètres.
On l'appelle encore "sublaurifolia" ("chêne à feuilles de laurier") à cause de ses feuilles magnifiques qui persistent jusqu'à la fin de l'hiver.
Voilà, c'est tout.
Nous avons la chance d'en avoir un exemplaire sur la commune des Tourailles, très exactement situé au bord de la mythique rivière de la Rouvre...




Partager cet article

Repost0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 04:39


(Images Internet : www.dinosoria.com et www.linternaute.com)
















Est-ce qu'elle appartient à la grande famille
des migrateurs circassiens, la Gruss Andrée ?

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 04:15

Voilà sûrement un autre bon livre qui vient de paraître aux éditions La Mémoire du Droit : La doctrine publiciste 1800 - 1880.
Plusieurs raisons à cela : 1) c'est mon fils qui l'a écrit (!), 2) il a une jolie plume, 3) l'éditeur est meilleur que moi pour en parler :

Préface de Jean-Louis Mestre, professeur à l'Université d'Aix-Marseille III.
Ouvrage couronné du grand prix Choucri Cardahi de l'Institut de France Académie des Sciences Morales et Politiques.

Le droit administratif fut longtemps regardé comme une discipline sans histoire. La génération des Laferrière, Hauriou et Duguit s'ingénia à faire croire qu'elle était la première à fournir un cadre conceptuel à cette matière.
Pourtant, depuis quelques années, une entreprise de revalorisation de l'activité doctrinale administrative se manifeste.
L'ouvrage que présente ici Mathieu TOUZEIL-DIVINA fournit à ce mouvement un matériau essentiel : par l'étude systématique des auteurs, la recension des oeuvres, l'analyse scrupuleuse des doctrines, il permet de montrer que ces sources anciennes du droit administratif ont constitué de véritables doctrines, cohérentes et ambitieuses. Il met également en évidence que les conceptions contemporaines du droit administratif ont beaucoup puisé, tout en le niant, dans ces racines anciennes.
Pour toutes ces raisons, cet ouvrage constitue un apport essentiel à l'histoire du droit administratif. Il constitue également un outil indispensable pour toute personne cherchant à comprendre les modes de structuration de ce droit. Et enfin, la plume vive et parfois même pittoresque de l'auteur en fait un texte aussi agréable que captivant à consulter.

Voilà. C'est du pointu pointu sur 320 pages et on ne se demande pas qui c'est qui gagne à la fin...

Vous pouvez profiter de l'offre de lancement : 32 euros (au lieu de 47) jusqu'au 31 juillet.
Editions La Mémoire du Droit  5 rue Malebranche  75005 Paris.

(Références : http://chezfoucart.wordpress.com)

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 04:07
Voilà un message que vous pouvez trouver sur le blog de Tiphaine (références :  http://elblog.canalblog.com).
C'est un livre extra-ordinaire puisque, d'abord, c'est ma fille qui l'a écrit (!), ensuite, elle a une sacrée plume, enfin, elle en parle mieux que moi...

Autopromo

Ce "petit" message pour vous dire que je viens de publier une version expurgée de mon blog.
Et là, maintenant, sous vos yeux esbaudis, je vais faire un truc incroyable, je vais vous inciter à l'acheter !
Si, si ! Elle le peut !
La vie en vrac (c'est son titre) est tout simplement l'accessoire indispensable de votre été !!!
D'un format léger, il vous accompagnera fidèlement dans tous vos déplacements. Lorsque vous le déplierez vous pourrez bénéficier d'un avantageux chapeau très tendance qui vous protégera astucieusement des rayons parfois trop ardents du soleil.
Si vous avez à subir d'affreux embouteillages, vous patienterez de manière constructive en choisissant n'importe quelle page puisqu'il est constitué ...de vrac...
Ainsi, si vous êtes du genre à perdre votre marque-page, soyez rassuré : vous pouvez prendre ce livre par n'importe quel bout, j'ai même pensé à nos amis japonais qui auront la possibilité de débuter par la fin !
En cas d'agression, il se révélera extrêmement utile car il est en mesure de se transformer en arme discrète, mais efficace : ses 419 pages rivalisent avec le plus habile des Bottins!
Bien sûr, certains d'entre vous m'objecteront qu'ils sont des lecteurs réguliers de ce bolg, et qu'il n'est donc pas nécessaire de faire l'achat de cet ouvrage. Figurez-vous que j'y ai pensé... le seul argument que je puisse leur opposer c'est que la lecture d'un ouvrage papier relève du même plaisir que celui qu'on a à aller au cinéma plutôt que de rester assis devant sa télévision... Et puis, internet est tellement volatile... Qui sait ce qu'il restera de cet univers virtuel dans quelques années ? Alors que votre livre, bien concret, bien palpable, il ornera encore avantageusement dans plus de cinquante ans vos belles bibliothèques ou le pied de vos armoires !
Que vous dire de plus ?
Son prix, bien sûr... Son prix coûtant est de 16,87 euros, si vous souhaitez donc m'offrir un café ou un demi, il vous faudra ajouter 2,13 euros qui correspondent à mes droits d'auteur. Ainsi, pour chaque livre acheté, je boirai un coup en pensant à vous !
Chers amis fauchés, si vous ne pouvez pas avancer cette somme mais que vous souhaitez malgré tout acquérir ce chef-d'œuvre impérissable, vous vous procurerez alors la version numérique PDF à prix coûtant, soit 4,19 euros.
Il me semble qu'à présent vous savez tout sur l'accessoire indispensable de votre été.
Y'a plus qu'à cliquer !

                                                                                 La vie, en vrac

Merci !
Tiphaine

 

Les habitués du "clic" sauront se "dépatouiller" pour le commander chez "TheBookEdition"...


(Bonus : Un marque-pages unique à retirer auprès d'Yves du blog Ahoui pour chaque acheteur/teuse.)

 


 



Partager cet article

Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 04:44
Périodiquement, j'ai des vélléités pour procéder à quelques rangements du côté de ce qu'on appelle pompeusement mon "bureau"... C'est souvent l'occasion de retrouver un document qu'on croyait perdu, un bout de poème, une adresse sur un coin d'enveloppe, plus rarement un chèque non encaissé... Par un curieux effet de rééquilibrage, arrivent alors des raisons (plus de mauvaise foi que de logique) pour ne rien changer au désordre ambiant...
Par exemple, un dessin de Geluck...




Partager cet article

Repost0