Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 04:01

Bon, en début de mois, nous avons rencontré deux arbres remarquables dans les environs de Rochefort-sur-Loire (49)...

1) "le" fameux platane de Savennières (cf. photos 1, 2 et 3)

2) un peuplier noir dans le parc du château de Mantelon (cf. photos 4 à 9)

Ce sont deux "pépères" étonnants ayant largement dépassé les deux siècles d'existence...

Quelques infos complémentaires ici : https://krapooarboricole.wordpress.com/2009/11/20/platane-du-parc-du-fresne-savennieres-maine-et-loire/

et là : https://krapooarboricole.wordpress.com/2010/01/19/le-parc-du-chateau-de-mantelon-denee-maine-et-loire/

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
15 juin 2017 4 15 /06 /juin /2017 04:00

Retour sur nos chênes aujourd'hui avec le Quercus falcata qu'on appelle encore "Chêne à feuilles de faucilles" ou plus simplement "Chêne rouge du Sud".

Originaire du centre sud des U.S.A., cet arbre ne fut introduit en Europe qu'au XVIII° siècle.

Il peut atteindre 15 à 20 mètres sous nos latitudes. Son intérêt principal réside dans la découpe de ses feuilles falciformes (cf. photos) : 3 à 7 lobes pointus. Feuillage automnal rosé.

Son écorce foncée se crevasse avec l'âge. Floraison en avril/mai. Production de petits glands au bout de 25 ans.

Il aime le soleil et les terrains légers mais craint les hivers rigoureux prolongés.

Vous pourrez voir un exemplaire de Quercus falcata sur la commune de Berjou (Orne).

1/2- carolinature / 3- forestry@SFA / 4- virginia tech
1/2- carolinature / 3- forestry@SFA / 4- virginia tech
1/2- carolinature / 3- forestry@SFA / 4- virginia tech
1/2- carolinature / 3- forestry@SFA / 4- virginia tech

1/2- carolinature / 3- forestry@SFA / 4- virginia tech

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 05:09

Voilà un arbre bien singulier : le sterculier a la particularité de produire des fleurs qui ne sentent pas bon ! D'où des noms vernaculaires très imagés, comme arbre putois, arbre moufette, tabac de femme, arbre caca et même arbre à merde !... (L'occasion d'apprendre que Sterculius était le dieu des toilettes !)

En latin, c'est le "sterculia foetidia" qu'on trouve surtout dans sa zone d'origine : Asie tropicale et Océanie.

Cultivé en Europe, on peut en apercevoir quelques spécimens à Bordeaux ainsi que dans de rares arboretums... On lui préfère souvent le sterculier à feuilles de platane, en latin "Firmania simplex", plus neutre en odeur (!) et tout aussi décoratif. Ses autres noms : parasol chinois, arbre du cacao, arbre chocolat.

Pour les amateurs de raretés, sachez qu'il résiste au gel jusqu'à - 7 degrés et peut atteindre 12 mètres.

1/2- visoflora.com / 3/4- fleurs-fruits-feuilles-de.com
1/2- visoflora.com / 3/4- fleurs-fruits-feuilles-de.com
1/2- visoflora.com / 3/4- fleurs-fruits-feuilles-de.com
1/2- visoflora.com / 3/4- fleurs-fruits-feuilles-de.com

1/2- visoflora.com / 3/4- fleurs-fruits-feuilles-de.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 05:05

Voici deux ou trois arbres un peu particuliers :

1- pommier de Durcet (Orne) : photo servant de carte postale.

mentions manuscrites : "Le roi de la prairie" - 65 baratées - 1932

Notons avant que le mot ne disparaisse de la circulation qu'une "baratée", l'équivalent de deux paniers à pommes, correspond à peu près à 25 kilogrammes.

2- yarn bombing ou tricotag : mouvement esthétique essentiellement urbain, très "tendance" semble-t-il...

3- arbre aux pompons : participe un peu du même mouvement avec des fils de laine non tricotés.

4- arbre aux poètes : création de la bibliothèque de Levainville, en Eure-et-Loir.

1- carte postale / 2 et 3- italia, italiani e italianerie / 4- bibli levainville (28)
1- carte postale / 2 et 3- italia, italiani e italianerie / 4- bibli levainville (28)
1- carte postale / 2 et 3- italia, italiani e italianerie / 4- bibli levainville (28)
1- carte postale / 2 et 3- italia, italiani e italianerie / 4- bibli levainville (28)

1- carte postale / 2 et 3- italia, italiani e italianerie / 4- bibli levainville (28)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 05:01

Retour sur nos chênes avec le Quercus sessilis (ou petraea) laciniata, en français "Chêne rouvre (ou sessile) lacinié"... C'est une variété du chêne rouvre, surtout remarquable par ses feuilles "laciniées", c'est à dire découpées en lanières.

Quelques caractéristiques : arbre d'Europe, développement modeste, glands sans pédoncule ou presque, relativement rare car peu esthétique, rustique, mais craint les gelées tardives. (cf. fiche helardot)

*

Nous avons un spécimen du chêne rouvre lacinié à l'entrée du site touristique de la Roche d'Oëtre (Orne).

1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr
1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr
1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr
1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr

1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 04:08

Retour sur nos chênes avec le Quercus bicolor...

Ses caractéristiques principales (cf. fiche helardot) :

Le chêne bicolore, encore appelé chêne bleu ou blanc des marais, nous vient d'Amérique du nord. Il ne fut introduit en Europe qu'au début du XIX° siècle.

Pouvant atteindre plus de vingt mètres de haut, il possède des feuilles de grande taille (8 à 20 cm) dont les lobes (3 à 6 paires) sont assez peu marqués. Ses glands sont petits, rattachés par un long pédoncule.

Son écorce est gris clair, pelant comme celle du bouleau.
Le chêne bicolore n'est pas difficile : rustique, il aime les terres humides et peut vivre plus de deux siècles.

Par ici, vous en trouverez un spécimen dans notre commune, à l'entrée du bourg de Durcet.

1/2/3 : planfor.fr
1/2/3 : planfor.fr
1/2/3 : planfor.fr

1/2/3 : planfor.fr

4/5/6 : helardot.free.fr
4/5/6 : helardot.free.fr
4/5/6 : helardot.free.fr

4/5/6 : helardot.free.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 04:02

Quelques repères : l'île de Socotra se situe au sud-est du Yémen, à environ 250 km de ce pays auquel elle appartient. D'une exceptionnelle richesse au niveau de la flore, c'est une "réserve de biosphère" inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

On y trouve des espèces endémiques, c'est à dire ne poussant qu'à cet endroit, comme le dragonnier (cf. photos 2/5/8) ou la rose du désert (cf. 1, 4, 6, 7 et 9), sans parler des arbres à encens ou à concombres, des cactus géants, des aloès, des euphorbes ou des kalanchoés...

1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com
1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com
1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com
1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com
1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com
1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com
1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com
1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com
1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com

1 à 4 : alchimy.info / 5 à 9 : soocurious.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 04:04

Voilà un arbre qui fait rêver...

Le camphrier, ou arbre à camphre, en latin Cinnamomum camphora, est originaire du sud de la Chine, de Taïwan et du Japon, mais l'espèce a essaimé dans de très nombreux pays de l'hémisphère sud. Connu dès le XI° siècle, le mot "camphre" vient du latin "camphora", lui-même dérivé de l'arabe "kafur", lequel désigne l'extrait du camphrier.

Arbre d'une quinzaine de mètres dans son milieu naturel, il présente une floraison "imperceptible" (décidément, les botanistes sont des poètes !) aboutissant à des drupes (=fruits) d'abord violettes, puis d'un noir brillant.

Pour obtenir l'huile essentielle aux propriétés médicinales tant recherchées, il est nécessaire de distiller les feuilles ou le bois et racines d'un sujet de plus de cinquante ans. Parallèlement, on a longtemps fabriqué des meubles en camphrier, - des malles en particulier -, qui dégageaient un fort parfum ayant le mérite d'éloigner les mites...

Problème quand même pour celui qui veut voir pousser un camphrier près de chez lui : il gèle à moins cinq degrés ! ...

1-2-3- krapoarboricole.wordpress.com
1-2-3- krapoarboricole.wordpress.com
1-2-3- krapoarboricole.wordpress.com

1-2-3- krapoarboricole.wordpress.com

4-5- jardin-secrets.com / 6- anteak.fr
4-5- jardin-secrets.com / 6- anteak.fr
4-5- jardin-secrets.com / 6- anteak.fr

4-5- jardin-secrets.com / 6- anteak.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 05:06

Faut que je vous raconte une histoire pas banale...

Quand nous étions en coopération, à Saïgon, au Vietnam du Sud, dans les années 70, nous avons eu la chance de faire la connaissance de Nghiêm Anh qui est très vite devenu un ami... Je vous passe les détails, les "événements", tout ça... Aujourd'hui, Anh est installé en France avec toute sa famille, mais il retourne de temps en temps dans son pays d'origine.

L'été dernier, il en est revenu avec un cadeau pour moi : un petit "sapin" ramassé sur les hauteurs des plateaux de Dalat, au centre du pays... Là aussi, je vous passe les détails, disons que ce fut toute une aventure (avec des rebondissements !) pour qu'il arrive jusqu'en France, à Créteil très précisément.

Bon, il restait la dernière étape pour atteindre sa destination finale : la Normandie... En attendant, Anh ne savait pas quoi inventer (il n'a pas vraiment la main verte...) pour être aux petits soins pour son protégé. Il me téléphonait tous les trois jours pour me demander des conseils ou me donner des nouvelles du "petit", c'est comme ça qu'il l'appelait désormais...

Bref, cet arbre est aujourd'hui arrivé jusque chez nous, pour le moment installé à l'intérieur de la maison, en attendant mieux. Restait un gros problème d'identité : sapin ? non. Pin ? oui, mais pin tropical, avec 3 aiguilles, ce qui nous oriente, semble-t-il, vers le pinus kesiya... Ce pin est, en effet, assez fréquent en Asie du sud-est.

La suite ? On verra bien... En attendant, j'ai écrit un poème que voici :

***

Pour Nghiêm Anh.

Le petit

C'était un rejeton de rien du tout

un drageon d'opérette

un présumé sapin

qui voulait voyager

*

Il s'est fait tout petit petit

dans son sac en plastique

il a franchi tous les barrages

Il a mis le douanier dans sa poche

ce pointillé de boat-people

dans la foule invisible

il a évité la soute

Il est arrivé à bon port

dans les bras d'un ami

*

Il a dormi sur le balcon

et grelotté toute la nuit

on a tapoté ses joues

changé ses couches

et talqué ses fesses

On l'a planté dans un pot

avec de la terre de bruyère

et une goutte d'eau

on l'a installé au salon

*

On l'a consolé

dans sa langue maternelle

sa langue verte

Et le voilà tout guilleret

du côté de Créteil

en un rien de temps

il a doublé de volume

*

Dis-moi donc comment tu t'appelles

Pinus insularis ou pinus strobus

Pin de la paix pet de lapin

pin tropical kesiya

kesiya si vous voulez

*

Ne me bousculez pas

avec vos certitudes

je suis un enfant du Vietnam

un point c'est tout

(J-C. T.)

1 à 4 : photos anh /
1 à 4 : photos anh /
1 à 4 : photos anh /
1 à 4 : photos anh /

1 à 4 : photos anh /

5 à 8 : photos flora
5 à 8 : photos flora
5 à 8 : photos flora
5 à 8 : photos flora

5 à 8 : photos flora

photos 9 à 11 : flora
photos 9 à 11 : flora
photos 9 à 11 : flora

photos 9 à 11 : flora

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 05:07

Son nom commun en français, "arbuste aux bonbons", me semble bien trouvé.
Pour les curieux, signalons son nom en latin : Callicarpa. Les spécialistes conseillent l'espèce "bodinieri var. giraldi" qui donne des baies violettes en hiver...

Il s'agit donc d'un arbuste qui ne pose pas de difficultés particulières de culture (exposition plutôt au soleil, sol indifférent, mais bien drainé, sensible seulement aux grands froids)...

Les photos ci-dessous ont été prises à Bagnoles-de-l'Orne.

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photo : flora

photo : flora

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article