Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 05:06

Mystère, mystère, voilà que j'ai croisé la route d'un chêne à faisans, comme le prouve ce document :

panneau.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, un chêne, à priori, on connait sur le biloba... (wikipedia.org)

800px-Chne_05.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un faisan, on se renseigne...

040712_233841_macom_rkyggDZc.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celui du dessus est un faisan doré. (corsic-animali.com)

Quant au chêne à faisans, j'ai eu beau consulter les dictionnaires et les moteurs de recherche, je n'ai rien trouvé !

Alors, j'aurais pu vous inventer un Quercus phasanius particulièrement "exotique", originaire d'une lointaine contrée orientale, avec des feuilles comme des pattes palmées, des glands comestibles en période de chasse et une écorce rugueuse, mais bon...

 

J'entends déjà vos premiers commentaires :

- Tu vois, je n'ai pas changé... (Julio)

- Recette du faisan au chou...

- ...Chemin faisant, j'ai rencontré gwand-mèweuh

qui m'a dit mon p'tit gars... (trad. folk)

etc.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 05:09

Au bord de la route, un ancêtre, ce vieux châtaignier mal en point et qui "s'en va de la tête"...

Tout heureux que le soleil vienne encore lui faire risette... (photos flora)

SAM_1977.JPG

                                                                                       SAM_1974.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_1983.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM 1986


Partager cet article

Repost0
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 05:08

Retour chez nos amis les chênes avec aujourd'hui le Quercus garryana (en français, chêne de Garry, ou encore chêne de l'Orégon).

Vous démarrez avec ça :

Quercus garyana 2003 8

 

 

  (bonsaibc.ca)

et si vous avez de la patience (et de la chance), vous obtiendrez ça :

(edbookphoto.photoshelter.com)

 

Garry-Oak-forest-EdBook9411

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Garry-Oak-forest-EdBook9411Avec un nom pareil, vous devinez qu'il nous vient d'Amérique, plus précisément de l'Ouest des Etats-Unis. Son nom n'a rien à voir avec Garry Cooper, mais plutôt avec Nicholas Garry, gouverneur de la baie d'Hudson à la fin du XIX° siècle.

L'espèce principale peut atteindre les vingt mètres, mais il existe des variétés arbustives ne dépassant pas cinq mètres.

QuercusgarryanaOregonWhiteOak.JPG(tree-species.blogspot.fr)

Arbre caduc dont les feuilles sont épaisses et multilobées. Fruits relativement petits. Relativement comestibles également.

Oak%20Garry%20White%20Quercus%20garryana                                                                                                         (image : tryonfarm.org)

Bois de médiocre qualité, malgré tout utilisé pour la fabrication des fûts de maturation du vin.

 

Il a une préférence pour les situations ensoleillées et accepte de pousser dans tous types de sols, à condition qu'ils soient bien drainés.

 

Si vous n'allez pas dans l'Orégon prochainement, vous pourrez en voir un, encore modeste dans son développement, sur la commune de Sainte-Honorine-la-Chardonne (Orne).

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 05:02

C'est l'ami Joël qui m'a fait connaître cet arbre insolite, situé en bordure d'un domaine plus ou moins à l'abandon, au fond d'un chemin creux, du côté de Fresnes (61).

SAM_0696.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En réalité, ce sont deux arbres, -deux hêtres-, qui ont l'air de s'embrasser par-dessus le mur...

SAM_0693.JPG

SAM_0694.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retirons-nous discrètement car leur baiser pourrait bien durer encore un siècle ou deux...

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 04:01

Le Quercus phillyreoides (sur certains sites, le "i" et le "y" sont inversés) est une variété de chêne qui nous vient d'Asie (Japon, Chine, Corée).

Son petit développement le classe plutôt dans les arbustes.

Sur la photo ci-après - gardenbreizh.org - vous verrez même un bonsaï (flou non artistique !) :GBPIX vignette 480798

Ses feuilles sont persistantes, épaisses, coriaces et teintées de bronze.  

(laurent.renault.edb.free.fr)

Quercus-20phillyreoides.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses fruits sont des glands, caractérisés par un mucron (chouette ! un mot nouveau !), c'est-à-dire qu'ils se terminent en pointe.

(image : google)

quercus-phillyreoides-1.jpg

Cet arbre a la réputation d'être rustique et de pousser dans tous types de sols.

On l'utilise également pour former des haies taillées, très décoratives.

(Source : helardot)

 

Dans notre région, vous pourrez en admirer un bel exemplaire derrière la mairie de Notre-Dame du Rocher*

 

(* à noter que ce village répondait autrefois au curieux nom de "Mille-Savates".)

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 04:05

Comme bien d'autres, le Quercus ilicifolia a plusieurs noms en français : chêne de Ban(n)ister, ou encore, plus poétique, chêne des ours.

C'est un petit modèle, un arbuste buissonnant (5 mètres au maximum) qui nous vient d'Amérique du Nord.

8389-1_002.jpg (jardindupicvert.com)

 

 

 


  Certains spécialistes comme Hélardot nous annoncent des feuilles marcescentes; d'autres comme "jardin du pic vert" les disent caduques.

Ce qui ne fait pas de doute, c'est qu'elles sont coriaces, formées de cinq lobes triangulaires du plus bel effet :

 

 

(images : duke.edu)

  quil1230701

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  quil170210

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chêne des ours produit des glands sessiles en grand nombre.(image : helardot)

q_ilicifoliagland.jpg

C'est un arbre rustique à croissance lente, malheureusement un peu trop sensible à l'oïdium.

Vous pourrez en voir un spécimen à Ronfeugerai, dans le chemin du Val.

 



Partager cet article

Repost0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 04:06

Retour aux chênes après un long silence avec le quercus crispula, encore appelé mongolica, autrement dit le chêne de Mongolie...

SuperStock_4034-12877.jpg(superstock.com)

Comme son nom l'indique,ce chêne vient d'Asie : non seulement de Mongolie, mais aussi de Mandchourie, de Chine, de l'est de la Russie, de Corée, du Japon, etc.

C'est un bel arbre, au port souvent irrégulier, qui peut atteindre 30 mètres dans son milieu naturel.

(Images suivantes : jcom.home.ne.jp)

MizunaraTree.jpg

Ses feuilles longues, "obovales", aux nervures saillantes, ne rappellent en rien celles du chêne classique et se teintent de rouge foncé en automne.

MizunaraFl.jpg

Petits fruits, recouverts pour un tiers par une cupule écailleuse.

Ecorce grisâtre, profondément fissurée. (Source : helardot)

MizunaraFT.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que le chêne de Mongolie accepte de pousser dans les terrains acides, ce qui est plutôt rare.

Vous pourrez en voir un par chez nous à proximité de la "basilique" des Tourailles (Orne).

+ Actualité : Un projet de grande ampleur, piloté par le botaniste japonais Akira Miyawaki, a été mis en place récemment pour reboiser les abords de la grande muraille de Chine avec des chênes de Mongolie.

Partager cet article

Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 04:04

Aujourd'hui, allons voir de plus près un (petit) arbre exotique d'Amérique du Sud, à savoir le quassier ou quassia... (images : toptropicals.com)

5856s

Réglons d'abord le problème de la prononciation : on ne dit pas cassia (comme dans la fin d'acacia), mais quoi-si-a ou kwasja en phonétique (comme dans quadrilatère).

Soyons justes, c'est un arbuste plutôt qu'un arbre et qui ne paye pas de mine, comme on dit, mais qui a beaucoup d'intérêt, sur le plan médicinal en particulier.

5859s.jpgquassia_amara04350MKhs.jpg5860s.jpg

En plus d'avoir une floraison magnifique, le quassia possède un bois qui contient une substance très amère ayant des propriétés toniques et... insecticides !

 Avec son écorce et des copeaux de son bois, on fabrique une boisson aux vertus apéritives (On appelle parfois le quassia le quinquina de Cayenne...), stomachiques, fébrifuges et vermifuges...

Des chercheurs ont récemment découvert que le quassia pouvait être très efficace aussi pour lutter contre le paludisme...

Attention toutefois à ne pas dépasser les doses, cela pourrait devenir très toxique !


Quassia_amara_10MKhs.jpg

Partager cet article

Repost0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 05:05

Aujourd'hui, jetons un oeil sur le quercus nuttallii, encore appelé "chêne de Nuttal" ou plus communément "chêne texan."                                                                 (images : floridata.com)

Quercus_nuttallii1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Originaire du centre-sud des Etats-Unis, il se rapproche du chêne rouge d'Amérique ou du chêne des marais par la couleur de ses feuilles en automne et par sa propension à pousser rapidement. (Tout est relatif !)

Chez lui, l'adulte approche les 30 mètres; chez nous, plutôt 20.

Feuilles profondément lobées, "apex pointu", restent vertes et rouges jusqu'en hiver.

Quercus_nuttallii2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fruits petits, à demi enfermés dans une cupule assez profonde.

Quercus_nuttallii3.jpg

Rustique, le chêne texan pousse un peu partout, avec une préférence pour les terrains humides et bien exposés.

Nous en avons un exemplaire (très prometteur) par chez nous, judicieusement planté à Taillebois, à l'entrée sud de l'arboretum de l'ami Joël...


Partager cet article

Repost0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 05:06

g06800buroak01.jpg

 

(extension.missouri.edu)

 

Le quercus macrocarpa (en anglais, "bur oak") doit son nom latin au fait qu'il porte de gros glands. En français, nous l'appellerons donc "chêne à gros fruits" ou encore "chêne à bogues".

Il nous vient d'Amérique du Nord et attendra 1795 pour arriver en Europe.

Sur son lieu d'origine, il peut atteindre 20 à 30 mètres.

 

quercus_macrocarpa.jpg(starhillforest.com)

 

Ses feuilles sont oblongues, avec des lobes assez profonds, d'un vert lustré sur le dessus et tomenteuses grisâtres en dessous.

Comme pour le chêne précédent, les glands sont largement enveloppés par la cupule écailleuse.

 

800px-Quercus_macrocarpa_USDA.jpg(en.wikipedia.org)

 

C'est un arbre rustique qui se satisfait de tous types de sols.

(Source : helardot)

Sur le site québécois de la pépinière Saint-Nicolas (psn3.com), on ajoute que, jadis, les "Autochtones" en ramassaient les fruits pour en faire une farine nutritive. Par ailleurs, ce chêne a l'avantage de bien résister à la pollution de l'environnement, ce qui en fait un "arbre des villes"...

Bien fâché, le quercus macrocarpa peut vivre 150 ans...

Personnellement, j'aurai du mal à le vérifier bien qu'il y en ait un dans la commune de Durcet, juste en face de la salle dite "polyvalente"...


 



Partager cet article

Repost0