Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2022 1 01 /08 /août /2022 04:00

C'est le résultat d'un travail de l'atelier Dessin de l'Université de Clermont-Ferrand, animé par Lionel Balard et Alain Puygrenier. Un travail de gravure à partir de poèmes d'auteurs contemporains, parmi lesquels on a la joie de retrouver entre autres Alain Boudet, Georges Cathalo, Jean Le Boël, Paola Pigani et Jean-Claude Touzeil...

Précisions : auteurs des linogravures :

- scan n° 1 : Chahrazad Achchat

- scan n° 2 : Chloé Fanget

- scan n° 3 : Alain Puygrenier (gauche), Maxime Polet (droite)

 

1 à 3 : scan
1 à 3 : scan
1 à 3 : scan

1 à 3 : scan

Partager cet article

Repost0
15 mai 2022 7 15 /05 /mai /2022 04:00

- photo 1 : relève assurée...

- 2 et 3 : administratrices...

- 4 : à la plonge...

================================

- 5 : danse du balai

- 6 : collège

- 7 : photographes photographiés

================================

- 8 : la joyeuse équipe des "Hirondelles"

- 9 : bonheur instantané au bal du "Printemps"

- 10 : Guy Allix et Bruno Sourdin.

+ Bonus : 2 liens à consulter :

http://brunosourdin.blogspot.com/2022/05/jean-claude-touzeil-le-miracle-du.html

http://guyallixpoesie.canalblog.com/archives/2022/05/01/39457003.html

====================================

 

photos : 1 à 4- joëlle /
photos : 1 à 4- joëlle /
photos : 1 à 4- joëlle /
photos : 1 à 4- joëlle /

photos : 1 à 4- joëlle /

photos 5/6/- tiphaine / 7- joëlle /
photos 5/6/- tiphaine / 7- joëlle /
photos 5/6/- tiphaine / 7- joëlle /

photos 5/6/- tiphaine / 7- joëlle /

photos 8- X... / 9- tiphaine / 10- joëlle /
photos 8- X... / 9- tiphaine / 10- joëlle /
photos 8- X... / 9- tiphaine / 10- joëlle /

photos 8- X... / 9- tiphaine / 10- joëlle /

Partager cet article

Repost0
12 mai 2022 4 12 /05 /mai /2022 04:00

- Photos 1 et 2 : Nouveauté cette année, le poème-surprise ! Une lectrice et un lecteur de Sainte-Honorine-la-Guillaume ont mis en scène le poème : "Pétition", extrait des "Peuples d'arbres" (éditions Donner à Voir) et l'ont dit avec beaucoup de conviction sous un chêne remarquable... Un premier mai, c'était bien choisi !

- Photos 3 et 4 : Josiane et Philippe nous lisent : "Mélange" en faisant alterner leurs voix...

 

Mélange

 

Violet comme un Chilien

qu’en aurait plein les bottes

Indigo comme un Eskimo

qui manquerait de neige

Bleu comme un vieux Zoulou

dont se briserait le blues

Vert comme un de l’Europe

qui serait mal dans sa peau

Jaune comme un Boat-people

que ne mènerait plus sa barque

Orangé comme un de Palestine

à qui l’on jetterait la pierre

Rouge comme un Comanche

qui sortirait de sa réserve

 

Mélangé comme un homme

sur la terre arc-en-ciel

 

J-C. T.

(La courte échelle aux crocodiles,

Cotcodi, 1990.)

============================================

(On prend un raccourci pour ménager nos vieilles guibolles...)

- Photos 5 et 6 : Michel Lautru, de la grande banlieue d'Alençon, lit le poème : "Confidence" devant la maison de Marie-Thérèse, une des "hirondelles de l'ombre"...

Confidence

 

Entre nous

je me demande

quelquefois

si c’est vraiment

moi qui le regarde

ou si c’est lui

qui m’observe

 

D’ailleurs

sa tête penche

légèrement

vers la maison

 

Et c’est confirmé

le poirier

est de loin

mon voisin

le plus proche

 

J-C. T.

(Poirier proche,

Le chat qui tousse, 2011.)

==================================

-Photos 7 et 8- Marie-Christine et Josine (+ peut-être Adeline et Emmanuelle ?) se posent des questions fondamentales, les fameux "Est-ce que ?..."

"Est-ce qu'on tricote

avec plus d'efficacité

quand on a les nerfs en pelote ?"

***

"Est-ce qu'avant de se coucher

le soleil met toujours

son pyjama jaune ?"

***

Est-ce qu’on doit manger du crabe

en regardant un film à suspense ?

***

"Est- ce que,

quand oiseaux nous fûmes,

nous nous plûmes?"
 

***

"Est-ce vrai qu'ils font parfois de sacrés canards,

les lendemains qui chantent?"

 

J-C. T.

(Est-ce que,

Donner à Voir, 2004.)

==================

- Photo 9 : Les deux Martine lisent "Le témoin", poème intemporel, si, si...

- 10 : l'ami Daniel était bien avec nous...

- 12 : Jean-Mi chante : "Colline", accompagné par Marc et Marco.

Le témoin

 

Sont-ils encore vivants

Jean-Baptiste et Marie

qui gravèrent leurs noms

sur le tronc du vieux hêtre ?

 

Sont-ils encore vivants

et s’aiment-ils encore

Jean-Baptiste et Marie

Marie et Jean-Baptiste

qui gravèrent leurs noms

à l’intérieur d’un coeur

sur le tronc du vieux hêtre ?

 

Et s’aiment-ils encore

Marie et Jean-Baptiste

à l’intérieur d’un coeur ?

 

J-C. T.

(Peuples d’arbres,

Donner à Voir, 1997.)

============================

- photos 11/12 : Après le traditionnel coup de poiré à l'arrivée et accompagné des deux musiciens Marc et Marco, Jean-Mi chante une version nouvelle de "Colline", personnelle et lyrique à souhait... Une belle émotion que ce final, vraiment !

photos : 1- : joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- patrick /
photos : 1- : joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- patrick /
photos : 1- : joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- patrick /
photos : 1- : joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- patrick /

photos : 1- : joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- patrick /

photos : 5/6/7/8- joëlle
photos : 5/6/7/8- joëlle
photos : 5/6/7/8- joëlle
photos : 5/6/7/8- joëlle

photos : 5/6/7/8- joëlle

photos : 9/10/11 : joëlle / 12 : flora /
photos : 9/10/11 : joëlle / 12 : flora /
photos : 9/10/11 : joëlle / 12 : flora /
photos : 9/10/11 : joëlle / 12 : flora /

photos : 9/10/11 : joëlle / 12 : flora /

Partager cet article

Repost0
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 04:00

La balade continue au bord de la Gine, le peloton du départ s'est scindé en quatre ou cinq paquets dont l'avancée varie selon l'allure des un(e)s et des autres... Le soleil nous accompagne toujours...

- photos 1 et 2 : Patrick (Joquel) qui vient des Alpes Maritimes, (il bat à nouveau le record de la plus longue distance par rapport à Durcet, soit plus de 1000 kms), nous délivre un "Message" de la plus haute importance... Deux choses à remarquer : 1) la présence d'Aston, fidèle assistant de Patrick, 2) l'offrande d'une biche ou d'un chevreuil dans le coin gauche en haut de la plaque !

- 3 et 4 : Les Souffleuses de Vers (Anne-Claire et Marie-Laure) lisent : "Bouquet" avec de grands gestes de bras pour faire signe aux oiseaux...

 

Bouquet

Elle trouvait

les lys

trop lisses

et les lilas

trop las

 

Elle trouvait

les muguets

trop gais

et les ombelles

trop belles

 

Elle trouvait

les coquelourdes

trop lourdes

et les campanules

trop nulles

 

Il lui offrit

un bouquet

de simples

 

J-C. T.

(Remontants et ricochets,

Soc et Foc, 2012.)

=====================================

- 5 à 8 : Thérèse appartient aussi à une brigade volante, celle de la balise 15 avec le poème : "poisson", lu entre deux pauses musicales sous un chêne pacifique...

===============================

- 9 à 12 : Yves (Artufel), venu de Châteauroux-les-Alpes, lit avec délice le regard porté sur la statue de la liberté, sise à l'entrée de New-York...

 

Miss

 

La liberté

est creuse à l'intérieur

avec des escaliers pour monter

Les ascenseurs

sont interdits au public

pour raison de sécurité

 

La liberté

a beaucoup souffert

ces derniers temps

Des ouvriers

sont obligés de la repeindre

pour cacher la misère

 

La liberté

monte la garde

chacun son métier

tandis que des policiers

la surveillent

du coin de l'oeil

 

La liberté

n'a pas de dessous

et plus d'un homme rêve

devant son sex-appeal

mais elle aussi ne s'use

que si l'on s'en sert

 

J-C. T.

(Dans la région du cœur,

Poésie Clandestine, 1993.)

 

 

photos : 1- joëlle / 2- patrick / 3 et 4- joëlle /
photos : 1- joëlle / 2- patrick / 3 et 4- joëlle /
photos : 1- joëlle / 2- patrick / 3 et 4- joëlle /
photos : 1- joëlle / 2- patrick / 3 et 4- joëlle /

photos : 1- joëlle / 2- patrick / 3 et 4- joëlle /

photos : 5- tiphaine / 6- joëlle / 7- flora / 8- joëlle /
photos : 5- tiphaine / 6- joëlle / 7- flora / 8- joëlle /
photos : 5- tiphaine / 6- joëlle / 7- flora / 8- joëlle /
photos : 5- tiphaine / 6- joëlle / 7- flora / 8- joëlle /

photos : 5- tiphaine / 6- joëlle / 7- flora / 8- joëlle /

photos : 9 et 10 : joëlle / 11- X... / 12- Y...
photos : 9 et 10 : joëlle / 11- X... / 12- Y...
photos : 9 et 10 : joëlle / 11- X... / 12- Y...
photos : 9 et 10 : joëlle / 11- X... / 12- Y...

photos : 9 et 10 : joëlle / 11- X... / 12- Y...

Partager cet article

Repost0
6 mai 2022 5 06 /05 /mai /2022 04:00

Précisions : photo 1 : Danielle fait partie de la balise volante. Claude Ribouillault devait lire le poème 13 ("Rédac") mais des raisons impérieuses l'ont contraint à renoncer à ce projet... La lectrice fut donc Danielle.

 

             Rédac

Un jour ma mère disa

va faire le marché

Bon fils j’obéissa

je prena le filet

 

J’enfourchis mon vélo

j’y alla j’y volis

et j’entendas hello

et je vus ma Julie

 

Amoureux nous étiâmes

la main nous nous tenûmes

Dieu que nous nous plaisâmes

au milieu des légumes

 

Aux pigeons nous lancîmes

des morceaux de gruyère

D’eau fraîche nous parlîmes

alors ils s’enfuyèrent

 

Le temps de trois baisers

et quand midi sonnit

il falla se quitter

Elle parta je pleuris

 

Je revenus chez moi

ma mère ouvra la porte

j’y offra des anchois

et deux ou trois cloportes

 

Ell’ cuisa comme un chef

la table nous mettâmes

et nous nous asseyâmes

pour manger derechef

 

J-C. T.

(Random du petit tamis,

Donner à Voir, 2000.)

=================

- photos 3 et 4 : Yves (Barré) lit : "Aminatou", petite fille du Nigéria...

 

Aminatou

Pour l'anniversaire

de tes dix ans

on t'a offert

une belle robe

Aminatou

 

Une belle robe

pour aller au marché

de Maiduguri

 

Une belle robe

d'un blanc

immaculé

avec une ceinture

par en-dessous

 

Une ceinture

d'un rouge

véritablement

éclatant

 

J-C. T.

(Les tweets du pinson,

Gros Textes, 2018.)

=====================

- photos 5/6 : Françoise Coulmin, d'une autre brigade volante avec Pierre, lit : "Mots"...

====================

- photos 7/8 : devant la balise 4, Elise et Julien, membres du Temps des Rêves, lisent : "Comme des îles"...

 

Comme des îles

 

Comme des îles nécessaires

En pointillés sur l’horizon

À braver les embruns les tempêtes

Comme des îles les poètes

 

Ohé ! gardiens de phares

Qui veillez sur les vagues

Et qui nous embarquez

Sur le bateau des mots

De loin je vous salue

 

Comme des îles buissonnières

Qui dérivez à l’aventure

Toujours en marche

Toujours en marge

Plus libres encore que la mer

 

Comme des îles les poètes

 

 

J-C. T.

(L’île, elle...,

Poésie Clandestine, 1994.)

====================================

- photos 9 à 12 : Daniel et Joëlle Anger, interprètent un véritable sketch théâtral en lisant : "Inquiétude conjugale"...

Inquiétude conjugale

 

- Qu’as-tu ma femme, tu pleures ?

Je t’ai fait de la peine ?

Sans doute est-ce ma faute ?

Tu as mal quelque part ?

Tu me caches un chagrin ?

Pourquoi ne dis-tu rien ?

Qu’as-tu ma femme, tu pleures ?

 

- Mais non,

mon grand couillon,

j’épluche des oignons !

 

J-C. T.,

(Itinerrances, 1980.)

 

 

photos 1- joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- danielle /
photos 1- joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- danielle /
photos 1- joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- danielle /
photos 1- joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- danielle /

photos 1- joëlle / 2- tiphaine / 3- joëlle / 4- danielle /

photos 5- flora / 6- tiphaine / 7/8- joëlle /
photos 5- flora / 6- tiphaine / 7/8- joëlle /
photos 5- flora / 6- tiphaine / 7/8- joëlle /
photos 5- flora / 6- tiphaine / 7/8- joëlle /

photos 5- flora / 6- tiphaine / 7/8- joëlle /

9 à 12 - photo : Cécile A.
9 à 12 - photo : Cécile A.
9 à 12 - photo : Cécile A.
9 à 12 - photo : Cécile A.

9 à 12 - photo : Cécile A.

Partager cet article

Repost0
29 avril 2022 5 29 /04 /avril /2022 04:00

Ouf ! nous ressortons de la faille temporelle pour reprendre le cours normal des choses, autrement dit, les poèmes pour 2022 ont été fixés sur les balises samedi dernier...

Les prévisions de la météo n'ont pas l'air catastrophiques, la famille annonce son arrivée pour bientôt et le livret 2022 est imprimé, donc, on attend plus ou moins sereinement le premier mai pour fêter la trente-sixième édition du "Printemps de Durcet"...

Si vous passez par là...

lino : yves barré / affiche : anthony girardi
lino : yves barré / affiche : anthony girardi
lino : yves barré / affiche : anthony girardi

lino : yves barré / affiche : anthony girardi

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
16 mars 2022 3 16 /03 /mars /2022 05:00

Sauf contre-ordre toujours possible, en ce moment, c'est le retour des salons du livre...

1) La Suze-sur-Sarthe (72) : organisé par les amis des printemps poétiques et précédé par des animations chez les scolaires, le salon de La Suze se tiendra le samedi 19 mars, selon un horaire très large, de 10 à 22 heures. 

2) Essay (61) : "Donner à Voir" participera au Salon du livre jeunesse le samedi 26 mars. (Les heureux "veinards" qui tiendront notre stand : Michel Lautru, Danielle Georges et moi. + Morgan Riet qui viendra ponctuellement apporter son soutien...)

3) Flers (61) : Salon "généraliste" au Forum les 2 et 3 avril pour la "Fête du livre"... Patrick Joquel et ma pomme serons les ambassadeurs du "Printemps de Durcet"...

1- lemans.maville.com / 2- livreshebdo.fr / 3- flers-agglo.fr /
1- lemans.maville.com / 2- livreshebdo.fr / 3- flers-agglo.fr /
1- lemans.maville.com / 2- livreshebdo.fr / 3- flers-agglo.fr /

1- lemans.maville.com / 2- livreshebdo.fr / 3- flers-agglo.fr /

1 et 2- lasuze.fr / 2-essay.fr / 3- flers.fr /
1 et 2- lasuze.fr / 2-essay.fr / 3- flers.fr /
1 et 2- lasuze.fr / 2-essay.fr / 3- flers.fr /
1 et 2- lasuze.fr / 2-essay.fr / 3- flers.fr /

1 et 2- lasuze.fr / 2-essay.fr / 3- flers.fr /

Partager cet article

Repost0
13 mars 2022 7 13 /03 /mars /2022 05:00

Bientôt le "printemps des poètes" national se tiendra du 12 au 28 mars (mais chacun sait que la poésie, c'est toute l'année...) avec, comme d'habitude, tout un tas de manifestations pour célébrer l'éphémère...

La médiathèque de Surgères (Charente Maritime) a mis en place l'opération "sac à pain", une initiative originale qui combine merveilleusement poésie et éphémère. Merci à toute l'équipe de m'associer à cette célébration...

(Très heureux par ailleurs de retrouver mon poème en compagnie de ceux de Luce Guilbaud, Valérie Rouzeau et Alain Boudet.)

1- scan / 2- printempsdespoètes /
1- scan / 2- printempsdespoètes /

1- scan / 2- printempsdespoètes /

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 05:00

Bon, les poètes meurent aussi, même à 103 ans !...

René de Obaldia vient de casser sa pipe : on retiendra ses oeuvres théâtrales, particulièrement : "Du vent dans les branches de sassafras" qui connut un immense succès. Sa poésie aussi, imprégnée de malice et de ce fameux "esprit d'enfance" (cf. Innocentines). Ah ! il était académicien également...

 

Le plus beau vers de la langue française

« Le geai gélatineux geignait dans le jasmin »

Voici, mes zinfints

Sans en avoir l'air

Le plus beau vers

De la langue française.

Ai, eu, ai, in

Le geai gélatineux geignait dans le jasmin...

Le poite aurait pu dire

Tout à son aise :

« Le geai volumineux picorait des pois fins »

Eh bien ! non, mes infints

Le poite qui a du génie

Jusque dans son délire

D'une main moite

A écrit :

 

« C'était l'heure divine où, sous le ciel gamin,

« Le geai gélatineux geignait dans le jasmin »

 

Gé, gé, gé, les gé expirent dans le ji.

Là, le geai est agi

Par le génie du poite

Du poite qui s'identifie

À l'oiseau sorti de son nid

Sorti de sa ouate.

Quel galop !

Quel train dans le soupir !

Quel élan souterrain!

Quand vous serez grinds

Mes zinfints

Et que vous aurez une petite amie anglaise

Vous pourrez murmurer

À son oreille dénaturée

Ce vers, le plus beau de la langue française

Et qui vient tout droit du gallo-romain:

« Le geai gélatineux geignait dans le jasmin. »

Admirez comme

Voyelles et consonnes sont étroitement liées

Les zunes zappuyant les zuns de leurs zailes.

Admirez aussi, mes zinfints,

Ces gé à vif,

Ces gé sans fin

Tous ces gé zingénus qui sonnent comme un glas :

Le geai géla…

« Blaise ! Trois heures de retenue.

Motif : Tape le rythme avec son soulier froid

Sur la tête nue de son voisin.

Me copierez cent fois :

"Le geai gélatineux geignait dans le jasmin. »

                                                      (Obaldia)

 

P1250303.JPG

(photo : ex-libris.overblog.com)

*******

Bonus : dans les années 80, quand nous habitions à Oujda (Maroc) nous avions mis en scène plusieurs de ses courtes pièces : Le défunt et l'azote, entre autres...

(cf. photo de Julie et de madame de Crampon)

 

1- ledevoir.com / 2- abebooks.fr / 3- ebay.fr / 4- archives /
1- ledevoir.com / 2- abebooks.fr / 3- ebay.fr / 4- archives /
1- ledevoir.com / 2- abebooks.fr / 3- ebay.fr / 4- archives /
1- ledevoir.com / 2- abebooks.fr / 3- ebay.fr / 4- archives /

1- ledevoir.com / 2- abebooks.fr / 3- ebay.fr / 4- archives /

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2022 3 26 /01 /janvier /2022 05:00

Bon, c'est la coutume : on se souhaite une "bonne année, bonne santé" jusqu'à la fin janvier. Parfois, cette formule toute faite s'accompagne (ou pas) d'un petit objet du genre stylo, carnet, agenda, calendrier, etc.

Cette année, le pharmacien y a ajouté une pincée d'humour : le stylo-bille offert en cadeau imite à la perfection... une seringue !...

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0