Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 05:00

Précision : le mot existe bel et bien, mais c'est plus drôle de s'amuser à chercher avant d'aller vérifier...

Faites votre choix :

1) tétrodon : poisson dont le corps peut se gonfler en cas de danger. On l'appelle encore "tétraodon" ou poisson-boule. Très dangereux car certaines parties de ce poisson contiennent un poison très toxique, pouvant entraîner la mort.

Exemple : "Les Occidentaux n'osent pas manger de tétrodon à cause du poison violent qu'il renferme. Il est pourtant possible de le faire, à condition d'éviter soigneusement la peau, le foie, les viscères et le contour des yeux de cet animal qu'on appelle "fugu" chez nous. C'est un mets très estimé et très recherché. Très cher aussi."

(Haruki Murakami : Secrets de cuisine.)

2) tétrodon : se dit d'une personne particulièrement généreuse qui donne sans compter.

Exemple : "Avoue-le, ton épouse jette vraiment l'argent par les fenêtres. Si je n'avais pas peur de te faire de la peine, je l'appellerais tétrodon."      (Roger Vailland : 325.000 francs.)

3) tétrodon : arbre originaire d'Asie, encore appelé "arbre du Têt" au Vietnam, dont les fleurs d'un beau jaune ressemblent à celles de notre forsythia.

Exemple : "Comment ? Tu n'as pas encore acheté un tétrodon pour le Têt ! L'année du coq sera encore une année maudite ! Cours vite au marché aux fleurs pour nous en trouver deux ou trois branches..."

(Truong-Vinh-Ky : Devoirs des filles et des femmes.)

1- planetevoyage.over-blog.com / 2- lemonde.fr / 3- lesvadrouilleurs.net
1- planetevoyage.over-blog.com / 2- lemonde.fr / 3- lesvadrouilleurs.net
1- planetevoyage.over-blog.com / 2- lemonde.fr / 3- lesvadrouilleurs.net

1- planetevoyage.over-blog.com / 2- lemonde.fr / 3- lesvadrouilleurs.net

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 05:08

Réjouissez-vous ! Ce mot-là est complètement inventé...

Alors, trois propositions :

1- Potorife : petit port d'Amérique du sud, tellement minuscule que vous ne le trouverez pas sur une carte marine classique. Seulement connu (et apprécié !) par quelques pirates, experts en contrebande de marchandises diverses... Son nom viendrait du fait que dans les gargotes du coin, on y déguste le fameux pot au rif...

Exemple : Je me souviens très bien avoir goûté pour la première et dernière fois au fameux pot au rif de Potorife un soir d'hiver, par une nuit sans lune, dans une de ces gargotes dont la petite ville a le secret. Du sublime de chez sublime !... (Gabriel Garcia Marquez, Dans ma cuisine.)

2- Potorife (prononcez "Potorifé") : vieille cité d'Afrique centrale dont les ruines témoignent d'une brillante civilisation. Son nom vient probablement de la fusion de "potorou", sorte de rat-kangourou, réduit ensuite à "potor" et Ifé, ville du Nigéria.

Exemple : La dernière fois que j'ai fait un tour à Potorifé, c'était en taxi-brousse. La piste était tellement cahoteuse qu'on a dû remettre les cardans en place à plusieurs reprises... (Amos Tutuola, L'ivrogne dans la brousse, traduit par Raymond Queneau)

3- Potorife : plage paradisiaque avec mer bleue et cocotiers de carte postale en nombre, que je ne souhaite pas vous situer davantage géographiquement pour l'instant afin d'éviter un afflux de touristes envahisseurs à cet endroit. On dit que son nom viendrait du portugais, mais ce n'est pas prouvé.

Exemple : Si je gagne au loto, je me prends une année sabbatique et je m'installe à Potorife. (slogan publicitaire)

1- loomji.fr / 2/-3- pinterest.com / 4- amasauce.com
1- loomji.fr / 2/-3- pinterest.com / 4- amasauce.com
1- loomji.fr / 2/-3- pinterest.com / 4- amasauce.com
1- loomji.fr / 2/-3- pinterest.com / 4- amasauce.com

1- loomji.fr / 2/-3- pinterest.com / 4- amasauce.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 04:03

Bon, c'est un mot qui existe vraiment. Donc, on attend un peu, on lit les différentes propositions avant d'aller vérifier la réponse...

1- Torgau est un mot dérivé de teurgoule, ou torgoule, dessert bien connu en Normandie, sorte de riz au lait sucré, parfumé à la cannelle et qui cuit à feu doux pendant cinq bonnes heures au four.

Exemple :

"Après l'paisson et l'gigot

z'avions cor' mangi

un p'tit mio :

un bout d'fromgi

et du torgau."

(Alcide Lemaître, Les chansons de chez nous.)

*

2- Torgau est le nom d'une ville d'Allemagne, située en Saxe, près de Leipzig, principalement connue pour être le point de jonction entre l'armée américaine, arrivant de l'ouest et les troupes soviétiques, venant de l'est.

Exemple : "On appelle "Elbe Day" la rencontre historique de Torgau du 25 avril 1945."

(Albert Malet / Jules Isaac, Manuel d'histoire.)

*

3- torgau : nom masculin désignant un instrument de musique encore en usage dans certaines tribus de Papouasie-Nouvelle Guinée, surtout dans la province du Sépik oriental.

Exemple : "C'est pas avec un torgau fatigué que tu attraperas le colibri." (proverbe hiri motu)

1- gretagarbure.com / 2- dw.com / 3- catawiki.fr
1- gretagarbure.com / 2- dw.com / 3- catawiki.fr
1- gretagarbure.com / 2- dw.com / 3- catawiki.fr

1- gretagarbure.com / 2- dw.com / 3- catawiki.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 03:06

Bon, pas de panique, ce mot existe bel et bien, mais avant de plonger dans votre dictionnaire ou votre moteur de recherche, essayez de trouver la bonne réponse "au pif"...

- Première proposition :

L'alizari est un jeu de cartes inventé en 732 ou 733, en pleine bataille de Poitiers, par un soldat sarrasin, dénommé Ali Zari justement. Il comprend 48 cartes et s'inspire assez librement du "ganjifa" venu de l'Inde.

Exemple : - Paraît que, parmi moult trésors, il y avait un jeu d'alizari doré à l'or fin et bien plus vieux que mes robes dans la caverne d'Ali Baba, dit Scheherazade en soupirant.

(Les contes des mille et une nuits.)

*

- Deuxième proposition :

Alizari ( vient de l'arabe "al asara" = le jus) désigne la racine sèche de la garance, plante tinctoriale qui permet d'obtenir la couleur rouge.

Exemple : Les enfants du paradis ignorent l'aria autant que Zaria, l'azéri ainsi que le rizla et même la razzia pareil que l'alizari. (Marcel Carné, Storyboard.)

*

- Troisième proposition :

L'alizari est une langue très ancienne, encore parlée par une dizaine de milliers de locuteurs dans douze des vingt-quatre îles du Couchant. La bibliothèque de Clarence, en Tasmanie, a été chargée par l'Unesco de conserver en son sein les précieux enregistrements effectués in vivo par le docteur Livingstone au siècle dernier.

Exemple : Quand je veux traduire un passage de l'Enfer de Dante en alizari, j'ai l'impression de vexer l'ordinateur et de heurter de front ce qu'on appelle le choc culturel. (Nicolas Baudin)

1- : paperblog.fr / 2- : 2ememain.be / 3- : mesexercices.com
1- : paperblog.fr / 2- : 2ememain.be / 3- : mesexercices.com
1- : paperblog.fr / 2- : 2ememain.be / 3- : mesexercices.com

1- : paperblog.fr / 2- : 2ememain.be / 3- : mesexercices.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 04:05

Période de vacances oblige, nous allons vous repasser, dans la fameuse série "voir et revoir", quelques articles déjà publiés sur ce blog.
Par exemple, celui sur le batrotoume, "exposé" une première fois le onze février 2011 et une deuxième le vingt-trois août 2014.

+++

L'origine de ce curieux mot, batrotoume, laisse les étymologistes pantois, voire dubitatifs. Il nous viendrait du scandinave "batro" = belliqueux et du batave "tumesh" = pleine lune.

Le sens tombe justement sous le sens : après avoir désigné au Moyen-Age tout individu cherchant la bagarre, surtout les nuits où la lune est bien visible, on s'accorde à penser que le batrotoume est aujourd'hui un résidu fossilisé de roches métamorphiques, résultat incontestable d'une fusion à très haute température. (cf. photo 1: image Internet : meliponariodosertao.com)

A noter un sens figuré très intéressant : on emploie parfois batrotoume pour qualifier une viande coriace, qui résiste à la fourchette et au couteau.

Voilà. Cela n'empêche pas une petite citation.

"Debout sur son drakkar,

le viking fait son cinéma*.

Il gonfle les biceps et les triceps itou.

Il gueule quelque chose mais on ne sait pas quoi.

Sans doute un cri de guerre, peut-être un cri de joie.

Repassez le making off du bonus dvd,

Vous entendrez sûrement son fameux

Batrotoume ! batrotoume ! batrotoume !

Tremblez, peuples soumis à la taxe foncière,

Tremblez, mussez-vous vite sous la couette,

Et préparez les constats à l'amiable,

Car - oui, c'est un paradoxe -

Le viking n'aura jamais Thor."

(Sébastien Charles Leconte, poète viking.)

* astuce perso : "le Viking" est le nom du cinéma de la ville voisine.

*

Note d'actualisation : vous pensez bien que le progrès a encore frappé depuis tout ce temps.

Le batrotoume entre aujourd'hui dans la composition de peluches et de piles pratiquement inusables**.

** C'est paradoxal, pense un petit homme, partisan de la croissance...

1- meliponariodosertao.com / 2- mercadolibre.com / 3- pavacia-recyclage.com
1- meliponariodosertao.com / 2- mercadolibre.com / 3- pavacia-recyclage.com
1- meliponariodosertao.com / 2- mercadolibre.com / 3- pavacia-recyclage.com

1- meliponariodosertao.com / 2- mercadolibre.com / 3- pavacia-recyclage.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 04:06

Ce petit billet est dédié à Marie-Hélène, partie danser avec les vagues sur la côte sauvage... ainsi qu'à de fidèles lectrices de ce blog, vivant du côté de Ploudal...

*

Les deux mots du titre ne sont pas, à proprement parler, du breton pur sucre, mais on les entend souvent "à Brest même" et dans tout le Finistère nord...

Le premier (ribine) désigne un mauvais chemin de terre, genre sentier des douaniers le long de la côte, ou une petite route gravillonnée, souvent très pentue... Par malice pure, on s'ingénie à en dénicher une ou deux pour pimenter le programme de certaines courses cyclistes. Des locales, bien sûr, mais aussi des nationales, voire plus...

Un exemple :

"Longtemps je me suis couché de bonne heure, la tête encore enveloppée du souvenir diffus des effluves des ribines, parcourues l'après-midi même, jambes tétanisées, muscles endoloris et le coeur plus palpitant qu'une bête affolée, poursuivie par la meute d'une chasse à courre..."

(Marcel Proust, Pastiches et mélanges)

Le deuxième (brujune) échappe à toute définition classique, mais essayons quand même : vous connaissez la recette du kig-ha-farz ? Non, alors Bernard va vous expliquer ici : http://www.lacuisinedebernard.com/2011/03/le-kig-ar-farz.html#

Bon, vous pouvez servir le "farz" en tranches, mais aussi en une sorte de semoule qu'on appelle justement brujune...

Voilà pour le sens premier, mais le mot peut simplement désigner des petits morceaux de rien du tout, des miettes, quoi.

Exemple :

"- Gast ! Soizig, sers-nous donc quequ'chose à manger !...

- Oui, not' bon maît', j'fais réchauffer les brujunes..."

(Hippolyte Violeau, Les pauvres dans les campagnes.)

1/2 - tignon.andre.free.fr / 3- letelegramme.fr
1/2 - tignon.andre.free.fr / 3- letelegramme.fr
1/2 - tignon.andre.free.fr / 3- letelegramme.fr

1/2 - tignon.andre.free.fr / 3- letelegramme.fr

4/5 - wikipedia.org
4/5 - wikipedia.org

4/5 - wikipedia.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 04:06

Proméomètre, quès aco ?...

1) appareil électro-magnétique d'une taille respectable servant à mesurer la vitesse de sédimentation du batrotoume ignifugé.

Exemple : "- Marcel, passe-moi le proméomètre, que je vérifie les niveaux.

- Ouais, doucement, Victor, y'a pas l'feu..."

(François Mauriac, Maltaverne.)

2) outil informatique très discret, de la taille d'une clef USB, servant à mesurer la distance qui sépare deux babiroussas dans leur milieu naturel.

Exemple : " - Soeur Thérèse, quel chiffre lisez-vous sur le cadran de votre proméomètre ?

- C'est marqué "Error", mon père, et ça clignote. C'est pas normal.

- Appuyez sur "Echap", ça peut débloquer la situation."

(Georges Bernanos, le dialogue des carmélites.)

3) ustensile partiellement bidouillé, de la taille d'une clef de douze, capable de mesurer la teneur en vitamine B du menu de n'importe quelle cantine.

Exemple : "- Voyons, voyons, trois pour cent tout juste... Dis donc, Paul, il est pas un peu optimiste, ton proméomètre ?

- Au contraire, Virginie, au contraire, il aurait plutôt tendance à minimiser les choses."

(Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie.)

4) engin très sophistiqué, de taille variable, susceptible de mesurer l'inclination amoureuse de Roméo Montaigu pour Juliette Capulet.
Exemple : " - ô ! mon Roméo, y'a quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore...

- ô ! ma Juliette, par mon proméomètre ! comme un ouragan qui est passé sur moi, l'amour a tout emporté..."

(William Shakespeare, Roméo et Juliette.)

1- appareilsinformatique. fr / 2- pafgadget.free.fr / 3- delitdimages.org (dessin : Miège)
1- appareilsinformatique. fr / 2- pafgadget.free.fr / 3- delitdimages.org (dessin : Miège)
1- appareilsinformatique. fr / 2- pafgadget.free.fr / 3- delitdimages.org (dessin : Miège)

1- appareilsinformatique. fr / 2- pafgadget.free.fr / 3- delitdimages.org (dessin : Miège)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 04:05

Ah ! retour aux fondamentaux avec "la vie des mots".

Trois propositions pour celui d'aujourd'hui : eucologe. (Pas de triche, on cherche d'abord, on vérifie ensuite...)

1) l'eucologe est un petit oiseau de la forêt amazonienne, voisin du colibri et se nourrissant presque exclusivement du pollen des fleurs qui éclosent dans la canopée. Le mot vient très probablement de "éko-loji", terme qui désigne la couleur verte dans la langue des Macuxi. Ses aptitudes au vol géostationnaire font le bonheur des photographes, peu nombreux, il est vrai, à cette altitude.

Exemple : "Je ne connais rien de plus élégiaque, de plus déchirant que le chant de l'eucologe aux premières lueurs du jour dans les forêts du nouveau monde." (François-René de Chateaubriand)

2) eucologe (ou euchologe, du grec "euchologion") : livre de prières du rite byzantin, en général très épais car il précise celles de tous les dimanches de l'année. Précédé d'un guide pratique contenant la liste des jours fériés, il couvre généralement une période de trente ou quarante ans.

Exemple : "Un bâton de berger, une fiole de vin rouge, un eucologe dans la poche pour tout viatique, et nous voilà partis pour un pèlerinage en solitaire dans les montagnes du nord." (Saint-Bernard l'Hermite)

3) eucologe : petit métier oublié, qui fut pourtant en vogue de l'époque romaine à la fin du XIX° siècle, vaincu par l'arrivée de la révolution industrielle. Il consistait à ramasser le crottin dans les zones urbaines après le passage des chevaux, ce qui avait l'avantage de nettoyer les rues et de fournir un engrais naturel très apprécié des paysans et des jardiniers.

Exemple : "- Si tu ne travailles pas plus que ça à l'école, tu finiras eucologe, c'est moi qui te le dis..." (Jason Zola)

*

Alors, une idée ?...

1- oiseaux.net / 2ebay.fr / 3- delcampe.net
1- oiseaux.net / 2ebay.fr / 3- delcampe.net
1- oiseaux.net / 2ebay.fr / 3- delcampe.net

1- oiseaux.net / 2ebay.fr / 3- delcampe.net

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 05:06

Mot hardiment proposé par le gars Yves. Merci à lui.
*

Avant de plonger avec délices dans les profondeurs d'un moteur de recherche, essayez de deviner quelle pourrait bien être la bonne proposition.

1) chilerbassi : mot d'origine italienne qui vient de la région du Tyrol (il se prononce d'ailleurs kiler) et qui désigne un fromage de vache, différent, bien entendu, du "chileralti", beaucoup plus sec et moins "goûtu".
Exemple : "Guiseppe, coupe-nous donc un morceau de chilerbassi, ça ira bien avec le speck que nous a rapporté le cousin Prospero..." (Mario Rigoni Stern)

2) chilerbassi : dans l'ancien temps, "crédencier", serviteur d'un grand Seigneur, chargé des breuvages et des confitures. Aujourd'hui, on l'appellerait sans doute sommelier.

Exemple : "Holà !, mes gens, qu'on fasse venir le chilerbassi prestement ! J'ai hâte de savoir ce qu'il va nous conseiller à boire avec cette divine bacalhau..." (Manuel Maria Barbosa du Bocage)

3) Chilerbassi : nom propre, pseudonyme d'Ignazio Orgosolo, truand américain des années 30, spécialisé dans les rapts crapuleux et les règlements de comptes définitifs. Ignazio aimait qu'on le surnomme "Chiler", prononcé "killer" comme vous savez. Après une "carrière" bien remplie, il mourut bêtement, en s'étouffant avec une dragée, au baptême de son neveu.

Exemple : "Chilerbassi avait de l'éducation : dès le lendemain du règlement d'une affaire conclue, il faisait toujours livrer un bouquet de roses rouges aux épouses de ses victimes."

(in "La Little Big Horn Combattante", rubrique "Courrier des lecteurs")

*

Trouvé ?...

1- greatitalianfoodtrade.fr / 2- racontemoilhistoire.com / 3- scan / 4- amazon.fr
1- greatitalianfoodtrade.fr / 2- racontemoilhistoire.com / 3- scan / 4- amazon.fr
1- greatitalianfoodtrade.fr / 2- racontemoilhistoire.com / 3- scan / 4- amazon.fr
1- greatitalianfoodtrade.fr / 2- racontemoilhistoire.com / 3- scan / 4- amazon.fr

1- greatitalianfoodtrade.fr / 2- racontemoilhistoire.com / 3- scan / 4- amazon.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 05:00

Bon, pour une fois, je vous propose un mot inventé : le verbe cravionner.

Trois propositions pour le définir :

1) cravionner : mot-valise composé du verbe "crayonner" et du substantif "avion" qui désigne donc tout naturellement le fait de colorier des images pendant un voyage en avion.

Exemple : "Charles-Henri ! Voulez-vous bien cesser de cravionner sur le passeport de votre géniteur ! Nous allons au devant de mille tracasseries en passant la douane."

(Madame de la Fayette, La princesse d'Orly-Ouest.)

2) cravionner : en argot, ce verbe est employé comme équivalent de rendre, vomir, dégobiller. Exemple : "Ce con, il m'a filé un gnon comaque, j'te dis pas. J'ai cravionné pendant au moins une plombe." (Alphonse Boudard, Madame de Saint-Supplice.)

3) cravionner : verbe dû à un accident phonétique d'un locuteur à fort accent germanique et légèrement enrhumé qui voulait simplement dire gravillonner, mot qu'il n'est pas utile d'expliquer, crois-je.

Exemple : "Si vous ne foulez bas souiller le pas de votre rope, madame, je bense qu'il vous faudra cravionner l'allée du château tôt." (Karl Lagersfeld, On dîne à la cantine.)

*

Alors, lequel a vos faveurs ?...

1- jevouschouchoute.fr / 2- mapetitefabriqueabonheurs.over-blog.com / 3- beekoz.fr
1- jevouschouchoute.fr / 2- mapetitefabriqueabonheurs.over-blog.com / 3- beekoz.fr
1- jevouschouchoute.fr / 2- mapetitefabriqueabonheurs.over-blog.com / 3- beekoz.fr

1- jevouschouchoute.fr / 2- mapetitefabriqueabonheurs.over-blog.com / 3- beekoz.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article