Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 05:09

On marche sur la tête ! L'image d'en haut n'était pas prévue, elle a déjà servi pour un précédent article ! ...



(Image Internet : media.libri.de)
Voilà, c'est la bonne... C'était pour vous dire que ce livre est très particulier : Il est conçu de façon telle que vous puissiez lire un poème par jour. Une bonne idée, non ?... On y trouve voisinant hardiment des poèmes dits "classiques" (de chez classique) comme Hugo, Baudelaire, Verlaine ou Rimbaud, d'autres, d'auteurs parfois bien oubliés, comme Francis Vielé-Griffin ou Antoine de Bertin, d'autres enfin, de poètes résolument contemporains qui sont, au minimum des connaissances (Pascal Commère, Daniel Biga, etc.) et, le plus souvent, des amis (Dan Bouchery, Jacques Fournier, Eric Sénécal, Claude Vercey, Jacques Josse, Pierre Maubé, etc.)
(En cherchant bien, vous devriez même trouver du Touzeil !...)

Demandez donc à votre libraire (avant que l'année ne soit finie...) l'anthologie poétique : Calendrier de la poésie francophone 2009 (Alhambra Publishing).

Partager cet article

Repost0
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 05:22

( Images : www.aquaportail.com et www.dasyatis.net )

 (extrait des Apocryphes, éditions Traces)

Il y a longtemps, longtemps, j'enseignais l'histoire et la géographie à une classe de sixième... Alors que nous étions occupés à mettre des couleurs sur la carte, un petit garçon leva la main et demanda :
"Et la mer Rouge, Monsieur,
faut aussi la colorier en bleu ?..."

Partager cet article

Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 05:42
(Image : site scierie-desnos)

Par ici, le patronyme  Desnos est assez répandu (on ne prononce pas le "s") et il existe une entreprise de scierie dans le nord de la Mayenne qui porte ce nom.
Pour illustrer le propos et faire le rapprochement avec Robert, il me semble qu'un court extrait des "Quatre sans cou" pourrait faire notre affaire :

LES QUATRE SANS COU

Ils étaient quatre qui n'avaient plus de tête,
Quatre à qui l'on avait coupé le cou,
On les appelait les quatre sans cou.

Quand ils buvaient un verre,
Au café de la place ou du boulevard,
Les garçons n'oubliaient pas d'apporter des entonnoirs.

.../...
             Robert Desnos, in Fortunes, (Gallimard).

Partager cet article

Repost0
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 05:44

(Image Internet : francoisquinqua.skynetblog.be)
+ Dessins de Daniel Moreau et Marie-Thérèse Mekahli.
(Ah ! les images apparaîtront-elles ? Présentement, elles militent pour la Croix Rouge ! ...)

Notre association Donner à Voir va prochainement publier une anthologie "Marine / Marine(s) qui comprendra 42 poèmes sur ce thème...










En avant-première, je vous glisse le mien :

            AQUARELLE

 

Les oiseaux ont promené

leur filet à crevettes

le long de la plage

les poissons ont ramassé

des galets rigolos

les vagues ont cessé

un instant

de se suivre

les bateaux ont grillé

les feux des balises

les nuages ont plongé

dans les reflets

du couchant

les touristes ont fondu

                                                                                                      dans les sables mouvants

 

                                                                                                       Le peintre du dimanche

                                                                                                       n'y a vu que du bleu

Partager cet article

Repost0
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 05:00
(Image Internet : www.harunyahya.fr)

Est-ce que l'interdiction de fumer dans les lieux publics
s'applique aussi aux porteurs de smoking ?

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 05:25

(Images Internet : à gauche,  www.connaissancedesarts.com et à droite,  http://givernews.com )
















Julos (Beaucarne), parlant du wallon, dit à peu près que c'est "une langue venue à pied du fond des âges"...
Le mot  viette a dû suivre pas loin... On le dirait né ce matin de sa mère latine. Sans faire le savant, on voit bien qu'il a hérité de via, la voie, la route...

Il désigne une petite allée, un sentier, une sente dans le jardin, dans les champs, dans les bois... bien moins prestigieuse que celles des photos, il faut bien le reconnaître.

C'est un mot très peu employé aujourd'hui, même en Normandie.

Une citation peut-être ? La voici :

"Tu vas m'abîmer ma planche d'échalotes avec tes grands panards, marche donc dans la viette si ce n'est pas trop te demander..." (Léopold Sédar Senghor, in Jardins de France, éditions Rustica) 

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 05:25
André Duhaime, poète québécois, nous sollicite pour lui envoyer des haïkus sur le thème du sport.
Je crois que je vais lui proposer celui-ci (haïku n° 35) :

Par la barbichette
Je te tiens et tu me tiens
Ballon de rugby




(Image Internet : alicerugby.aliceadsl.fr)

Partager cet article

Repost0
26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 05:43
Voilà une photo signée Daniel Clérembaux qui pourrait bien nous permettre d'attendre tranquillement que vienne le printemps...

Partager cet article

Repost0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 05:25
(Images Internet : à gauche, www.setram.fr; à droite, www.transbus.org )
Jeudi 29 janvier, à la salle polyvalente de Durcet (61), lectures de poèmes autour du bus par l'atelier d'Allonnes(72), des "chemins de mots". Les membres de cet atelier sont actuellement "en résidence" à La Carneille, la commune voisine.
Venez nombreux !

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 05:45
 Retour du côté des chênes avec le Quercus trojana, encore appelé chêne de Macédoine. ( Images Internet : www.naturamediterraneo.com )
De dimensions modestes (10/12 mètres à l'âge adulte, dans son milieu naturel), il est dit "rustique" car il s'accomode de toutes sortes de terrains. Ses feuilles semi-persistantes peuvent surprendre l'amateur de chênes : elles s'apparentent en effet à celles du châtaignier (plus petites cependant). La cupule, recouverte de longues écailles, recouvre presque entièrement le fruit.
C'est un méditerranéen (Italie du Sud, Grèce, Turquie...) qui accepte de pousser par ici, mais qui reste nostalgique du soleil...
Nous en avons planté un à Bréel, le long du chemin du lavoir.

Partager cet article

Repost0