Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 04:26

                                                                                     En cette fin d'année scolaire, pluie de spectacles consacrés à des lectures de poèmes...

Par exemple, à Villepreux, "Mots en équilibre" par les collégiens de Feucherolles (78).



Mais aussi, à Longnes "Paroles d'oiseaux" par les C.P. de Longnes et Bréval (78).

Sans parler des "Poèmes recyclés" des cinquièmes du collège Jacques Brel de La Ferté-Macé (61).

Ni du "Petit jardin dans la tête"  de deux écoles (R. Desnos et Charlemagne) de Guyancourt (78).

Je vous glisse deux ou trois poèmes glanés ici et là :

La petite hirondelle
ne veut pas repartir
parce qu'elle a perdu
la boussole.

                (C.P. Longnes)

                                                     Les enfants qui se balancent,
                                                     disait la chaise,
                                                     ça me casse les pieds.

                                                                              (Junior - Allonnes -)

Inventerre

Dans la forêt,
j'ai grimpé sur des rochers,
je suis monté dans un arbre,
j'ai vu un écureuil,
j'ai cueilli des fleurs,

j'ai entendu une tronçonneuse.

                  (Damien - La Ferté-Macé -)

                                                                         Pleins phares !
                                                                         disait le lièvre,
                                                                         c'est moi l'artiste...
                
                                                                             (Yoan  - La Ferté-Macé -)

J'ai semé
des graines
de roses
et il a poussé
des étoiles
piquantes

      (Caroline
  - Charlemagne - Guyancourt)

                                                                           Une plume d'oie
                                                                           plus une plume de zoo
                                                                           égale une plume d'oiseau

                                                                            (Valentin  - Bréval -)

Merci à celles et ceux qui ont "coaché" les petits poètes pour permettre à ces poèmes d'éclore...


Partager cet article

Repost0
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 03:52
'(Image Internet : www.jeancoutu.com)  
Mais il faut pardonner, mais il faut revenir.
Voyons, faisons la paix, je vous prie à mains jointes.
Tenez, crayons, papiers, mon vieux compas sans pointes,
Mes laques et mes grès, qu'une vitre défend,
Tous ces hochets de l'homme enviés par l'enfant,
Mes gros chinois ventrus faits comme des concombres,
Mon vieux tableau trouvé sous d'antiques décombres,
Je vous livrerai tout, vous toucherez à tout !
Vous pourrez sur ma table être assis ou debout,
Et chanter, et traîner, sans que je me récrie,
Mon grand fauteuil de chêne et de tapisserie,
Et sur mon banc sculpté jeter tous à la fois
Vos jouets anguleux qui déchirent le bois !
Je vous laisserai même, et gaîment, et sans crainte,
Ô prodige ! en vos mains tenir ma bible peinte,
Que vous n'avez touchée encor qu'avec terreur,
Où l'on voit Dieu le père en habit d'empereur !

                                         Victor HUGO (A des oiseaux envolés)

Troublant également, cet avis pour un livre :
Mc Grath P., L'étrange histoire de Sir Hugo et de son valet Fledge (Points).
Le narrateur, prisonnier d'un fauteuil roulant, raconte ce qu'il croit être la réalité mais ce n'est qu'une reconstruction à partir de bribes qu'il en perçoit.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 04:49





(Images Internet : gazette.alpha-b.fr et www.decitre.fr)

J'ai bien cru voir passer cette petite annonce dans une revue littéraire (dont j'ai oublié le nom) :

Recherche acteurs souffrant de troubles de la mémoire pour monter un Je me souviens en version ultracourte.

Partager cet article

Repost0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 04:08
                      





(Images Internet : www.voir.ca et www.postedecoute.ca)

Richard Desjardins, en voilà encore un bon à se mettre dans l'oreille !...
Chanteur québécois, on le connaît bien chez nous depuis "Quand j'aime une fois...", chanson reprise par Cabrel. En plus de cela, Desjardins est aussi un militant de la cause arboricole (cf. son film L'erreur boréale) et humaine (cf. Le peuple invisible).

Pour vous donner une idée du disque, voilà ce que j'ai pêché sur Internet :

RICHARD DESJARDINS, l'album Kanasuta
Revoilà enfin RICHARD DESJARDINS ! Le poète ravageur , le pamphlétaire sans merci, l'amoureux du tendre, celui qui, dans l'imaginaire de plusieurs d'entre nous, prend la relève de Félix et de Vigneault dans la lutte pour un Québec libre, vraiment libre. Un nouveau Messie, quoi.


RICHARD DESJARDINS, l'album Kanasuta
Kanasuta, le nouvel opus desjardien, ne déroge pas à ces principes. Desjardins y raconte avec passion, rage et tendresse (parce que c'est d'abord et avant tout un conteur remarquable) des histoires d'exploités, que ce soit des personnes bien en chair ou des territoires bien amochés, à préserver. Il en va ainsi de Notre-Dame des Scories, d'Eh oui, c'est la vie et du très percutant monologue Les veuves, qui n'a pas fini de faire jaser dans les chaumière . Pour panser les plaies, il y a les chansons d'amour (Jenny, Un trou perdu) et d'espoir comme ce Nous aurons à tirer les larmes.

Nous aurons des corbeilles pleines
de roses noires pour tuer la haine
des territoires coulés dans nos veines
et des amours qui valent la peine.

Cinq ans après l'inoubliable Boom Boom, on retrouve notre Desjardins comme on l'attendait depuis, avec des mots aussi forts, oscillant entre la tendresse la plus douce, la plus intime, faite d'images que tous et chacun d'entre nous rêvons d'avoir inventées...

J'allonge l'éternité
j'agrandis l'univers,
le soleil à tes pieds
et ma vie en travers.

Est-il besoin d'en dire plus? Oui, que la musique est à la hauteur des textes, que le travail d'arrangements, réalisé par le talentueux Yves Desrosiers, respecte rigoureusement l'univers du poète-chanteur. On peut même affirmer qu'à cause de cette présence nouvelle, l'univers de Desjardins s'enrichit encore. Bref, Kanasuta garde le flambeau de la lutte et de l'espoir.

C'est un sapré beau cadeau !!!

 

(Et c'est signé Gilles Chaumel, collaboration spéciale pour Sillons le disquaire)

 

Voir aussi le site officiel : http://www.richarddesjardins.qc.ca


 

Partager cet article

Repost0
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 03:52


(Image Internet : petitbonheur.centerblog.net)

Les dictionnaires Larousse et Robert semblent bien ignorer le mot gradilles qui, en normand, désigne pourtant les groseilles rouges (ou blanches). J'ai même souvent entendu le diminutif grades.

Vous voulez une citation ?
" - Tu viens jouer à la soule*, Barnabé ?
   - J'peux point, Yvonne m'a dit d'ramasser les gradilles dans l'jardin. O sont ben assez mûres pour faire les confitures. "

                                                                                     (extrait de Les recettes de tante Yvonne, éditions du bocage.)

*soule : jeu collectif, ancêtre du football et du rugby.

Partager cet article

Repost0
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 04:17
(Images Internet : www.cgrcinemas.fr et www.freetux.net)


Est-ce qu'on peut faire les mariolles en bouffant du maroilles ?

Partager cet article

Repost0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 04:18
Relevé dans le journal local, ce faire-part de naissance que je vous résume :

Jason (2 ans), son frère,
s'associe à la joie de
Pauline et Jérôme Couvert,
domiciliés à Homeville,
pour vous annoncer 
la naissance de
     ALYSSIA
le lundi 12 mars 2007
à 9 h 34,
à la maternité d'Argentan.
Elle pèse 3.300 kg
et mesure 49 m.

(Image Internet : 2.bp.blogspot.com)

Partager cet article

Repost0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 04:36




Georges Louis Godeau, (Image Internet : www.florilege.free.fr).

Le poème qui suit est de Georges L. Godeau (poète des Deux-Sèvres du XX° siècle, livre essentiel : Votre vie m'intéresse - éditions le dé bleu -) ; il m'a été envoyé par Yves qui se doutait bien qu'il me ferait plaisir. Il ne s'est pas trompé... Je le partage avec vous.


Les arbres.

Les arbres sont des voisins comme le boulanger, le garagiste. Ils vivent à côté de nous, ils échangent leur ombre contre des seaux d'eau et chacun retourne à ses problèmes, ses coups de vent.

Caresser la peau d'un arbre ne va pas plus loin que serrer la main du boulanger.


               Georges L. Godeau (Venez, je vous emmène... - Les éditions ouvrières)

Partager cet article

Repost0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 08:00
   
Un ami poète vient de nous quitter : Jean Féron est mort hier, 12 juin 2009.

Voici un haïku trouvé sur son site : http://www.aupied.delalettre.com  :


Demoiselle morte
le fil de l'air s'est rompu
reste ta dentelle


Partager cet article

Repost0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 04:05



(Image Internet)

D'habitude, le genévrier (juniperus oxycedrus qu'on appelle encore cade ou oxycèdre) a des dimensions modestes et pousse en zone méditerranéenne, dans les régions de garrigues et de maquis. Celui de la photo est remarquable par son âge, estimé à un millénaire, sa position en plein milieu des vignes et ses "mensurations"...
Vous le trouverez dans le massif des Corbières, à Opoul-Périllos, au nord du département des Pyrénées Orientales.

Partager cet article

Repost0