Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 04:47
(Images Internet : à gauche, animals.nationalgeographic.com ; à droite, profile.myspace.com)

Bon, alors, l'axolotl (prononcez quelque chose comme "aksoloteul")...
Drôle de mot, drôle d'animal. Axolotl est un mot aztèque, de "atl" = eau et "xolotl" = chien. Accessoirement, le dieu de la mort, chez les Aztèques, s'appelait Xolotl.
C'est un urodèle, de la famille des batraciens, originaire du Mexique, longtemps confondu par nos savants de laboratoire avec la salamandre tigre. Il a des atouts pour figurer au top 50 de nos aquariums (aquarii ?) : 1) il est capable de passer toute son existence à l'état larvaire. Autrement dit, il reste un enfant toute sa vie... 2) il peut regénérer sans problème des organes détruits. Par exemple, un oeil ou des parties du cerveau... 3) il a une bonne tête et un "sourire" qui fait craquer...
Axolotl est aussi le nom d'un groupe de rock, le titre d'une nouvelle de Cortazar et plein d'autres choses bizarres que vous trouverez en consultant Mâme Wiki...
Une 'tite citation pour épater la galerie : "Yvonne, y'a plus d'mir dans l'placard, passe-moi donc l'axolotl..." (Marcel Amont)  

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 04:09
 (Images Internet : www.bastard.fr )
Pourquoi ce titre ? me direz-vous peut-être. Eh bien, le Capes, pour un ancien prof comme moi, c'est le concours que l'on passe pour devenir titulaire et donc "certifié"...
Bref, pour revenir au sujet, le Quercus capesii est un chêne hybride, résultat du croisement d'un quercus nigra et d'un quercus phellos. (Voir articles sur ces deux arbres dans cette catégorie.) Son aire d'origine est le sud des U.S.A. Comme le montrent les photos, ses feuilles ressemblent à celles du saule plutôt qu'à celles du chêne. Elles restent sur l'arbre jusqu'à la fin de l'hiver.
Peu d'autres renseignements sur ce "prof", mais le pépiniériste Daniel Bastard précise encore que le "capesii" est un excellent arbre d'alignement...
Dans notre arboretum "éclaté", on en trouvera un dans la commune de La Lande Saint-Siméon, le long du chemin des Dimperies. 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 04:41

(Images Internet : à gauche, afauxbriole.free.fr ; à droite, livre.fnac.com )

(La planche à droite est extraite d'une BD d'Abirached : Le jeu des hirondelles)

Haïku n° 28 :

 

Conciliabules

Hirondelles sur le fil

Que se disent-elles ?


Partager cet article

Repost0
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 04:42
(Images Internet : à gauche, belleidee.com; à droite, courtcircuitgre.free)

Pendant les vacances, notre petite-fille qui a deux ans et des poussières, nous a montré ses talents d'oratrice... Bien sûr, c'est le début et ça dérape parfois... Le vocabulaire est encore limité et les mots qui ont plus de deux syllabes sont à éviter. Mais, comme elle sait d'instinct que le langage est une affaire de communication, elle s'ingénie à répéter jusqu'à temps qu'on la comprenne. Ainsi les repas du mois d'août se sont souvent terminés par son célèbre cri de guerre : "Yayoute !... Yayoute !..." Cela peut être traduit selon l'humeur et le niveau de langue par "Auriez-vous l'obligeance de me donner un yaourt, s'il vous plaît ?..." ou encore : "Vous m'filez un yaourt vite fait ou je casse la baraque !..."
(A remarquer que, si on ne l'écoute pas, ou si le service tarde trop à son goût, elle n'hésite à aller le chercher elle-même dans le frigo...) 

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 04:01

(Images Internet : à gauche en haut, www.allposters.com ; en dessous, www.legendsofamerica.com )

Le journal "Ouest-France" du mardi 26 août nous apprend que "Buffalo Bill est passé à Flers"... 
Bon, c'était le 7 juin 1905, mais quand même. La responsable des Archives de Flers (Orne), en faisant des
  recherches sur des ascendances indiennes probables pour les habitants d'un village voisin, a découvert l'annonce de la tournée du spectacle international Buffalo Bill's West Show, relatée par Le journal de Flers de l'époque.
"Quelques chiffres : la troupe de William Cody comptait 500 personnes... et 17 wagons, tirés chacun par deux locomotives. Pour nourrir les figurants et les animaux, il a fallu fournir un boeuf entier, 3 tonnes d'avoine, 250 kgs de son, 4 tonnes de paille, 3 de foin, 300 litres de lait, 700 kgs de pain et 33000 litres d'eau..."

(Note perso : la photo sépia du gars Bill me laisse un peu songeur quant aux qualités équestres de l'ex convoyeur du Pony Express... Ou alors, c'est un trompe-l'oeil pour mieux mimer le mouvement...) 

Copinage : à propos de cirque, celui de la famille Morallès sera en tournée pas très loin ces jours-ci, à savoir : Joué-les-Tours (37) les 27 et 28 septembre, Ancenis (44) les 4 et 5 octobre, Blagnac (31) du 10 au 19 octobre, Saint-Pair sur mer les 6,7 et 9 novembre, Cognac (16) les 12, 13 et 14 décembre, Rochefort (17) les 17, 18 et 19 décembre.
Un site à consulter pour en savoir plus : www.lafamillemoralles.com

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 04:27

(Images Internet : C.P.I.E. Collines normandes)

  "La" faîtes des légumes se tiendra le dimanche 14 septembre à Bréel (Orne). Elle n'attire que des gens passionnés de nature et de jardins, c'est dire qu'ils sont à priori sympathiques...
Vous pourrez vous joindre à eux si, en plus, vous voulez consacrer un moment à la poésie puisque j'y animerai un petit atelier ouvert à tous...

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 04:53
(Iconographie Yves Barré : de haut en bas 1- la signature de Prudence Gras. 2- la condamnation. 3- l'enlèvement. Vitraux du baptistère de Saint-Symphorien - Sarthe - )
Bon, alors, je vous explique tout. Enfin, je résume... Voilà, on a rendu hommage à Prudentia Gras-Villon (1435 -1501) lors du "colloque" du même nom qui s'est tenu chez nous, le premier avril, dans le cadre du "Printemps de Durcet".
Grosso modo, il semblerait que cette poète originaire de l'île de Béhuard fut, un temps, la muse et la maîtresse de ce bon François Villon. Cet épisode, évidemment très peu connu, continue à faire couler beaucoup d'encre, comme en témoignent les deux volumes parus chez Deleatur à cette époque : vol. 1 : Sur les traces de Prudentia Gras-Villon (Collectif - articles de Jean-René Rouzé, Anne Certain, Jean-Claude Touzeil et Michel Lautru -) et vol. 2 : Trois contredits (Daniel Clérembaux). On peut encore se les procurer aux éditions Deleatur 
B.P. 12243    49022 Angers cedex 02 ou bien deleatur@free.fr  
Là-dessus, du temps passe... Le souvenir de Prudence s'estompe un peu et... un beau matin, je reçois un e-mail (un "émile" selon Bühler) d'une personne de Castres (tout en bas sur la carte) qui me demande des renseignements afin d'assister au colloque !... Quelques "émiles" plus loin, elle me confie qu'elle effectue une recherche généalogique sur les Gravillon. Tout ce que je peux lui proposer, c'est d'acquérir ces deux "pavés" qui font encore autorité par la voie postale, ce qu'elle s'empresse de faire illico...
Comme quoi, les ricochets de colloque retombent parfois plus loin que les rebonds de blog... 

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 04:27
Il arrive que des amis pensent à vous pendant les vacances... Et qu'ils reviennent avec des photos...
Ces deux-là ont été prises dans les jardins de Marqueyssac, en Dordogne, à quelques kilomètres de Sarlat, en plein Périgord noir.
Dans le parc du château, vous pourrez vous promener au milieu de 150.000 buis centenaires qui sont, paraît-il, taillés à la main. (Une balade virtuelle préalable sur Internet est recommandée pour vous faire une idée de ce qu'on appelle l'art topiaire.)
Et là, au hasard des six kilomètres de chemins, vous tomberez sans aucun doute sur une petite maison : c'est l'asile du poète...
On ne sait pas exactement si le mot "asile" est à prendre dans le sens d'abri, de refuge, ou dans celui d'établissement spécialisé pour malades mentaux.

Merci en tout cas à Catherine, Christophe et Théo pour leur "trouvaille"...

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 04:38
 (image Internet : www.cdmail.fr)
Dans la série "chanteur qui passe jamais à la télé et pas très souvent à la radio", voici Michel Bühler et son dernier C.D. qui s'intitule "Passant".
Du beau boulot, comme d'habitude... Des chansons plus agréables à entendre (et plus efficaces) que tous les discours politiques... Bühler garde le cap de la tendresse... Peut-être son meilleur CD, (on dit ça à chaque fois qu'il sort un nouvel opus)...
Voilà des petites phrases qui tournicotent tout autour du disque.
A consulter sur son site : www.michelbuhler.com les réactions des premiers auditeurs. Celle-ci, parmi d'autres, que j'aime beaucoup : "Tu me fais penser au vin jaune, à ce château-chalon unique et sans équivalent : à chaque dégustation, c'est encore mieux que la fois précédente. Tes tendresses et tes fureurs, tes coups de gueule et tes coups de coeur me bouleversent les "papilles cérébrales" " (Jean-Paul Liégeois). 
 

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 04:39



























(images Internet : http://rene.maltete.com/main.php )

Notre correspondante exclusive pour l'Eure et Loir, à savoir Léonie Laroue, attire notre attention sur une exposition photographique qui se tiendra au château de La Loupe (28240) du 20 au 28 septembre 2008. Vous aurez tous les renseignements ici :
http://sourisverte.linux.aricia.fr/photo-graphie/index.htm/
C'est l'occasion pour moi de saluer la mémoire de René Maltête qui fut un compagnon de poésie chez Donner à Voir... Sensible et vif-argent, comme du papier photo...

(La photo de gauche s'intitule : "chien méchant", celle de droite : "fugue".
Images publiées "avec l'autorisation des ayants droit". Merci à eux.)

Partager cet article

Repost0