Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 04:21
 Alors, Savennières, c'est où ?... Dans le Maine-et-Loire, pas très loin de Rochefort-sur-Loire, à environ 25 kilomètres d'Angers. Plus précisément encore, à deux ou trois pas de l'île de Béhuard, lieu quasi mythique où est née Prudentia Gras-Villon et où réside le poète Francis Krembel.
A Savennières donc, vous irez un de ces quatre et vous demanderez à vous asseoir tant vous serez impressionné(e)(s) par la "grandeur" de ce platane... En fait, cet arbre est double, voire triple, si bien qu'il couvre une surface imposante que je ne saurais chiffrer. C'est un platane d'Orient, Platanus orientalis, vraisemblablement planté au XVIIème ou au XVIIIème siècle.
Il y a un très beau platane, et qui force le respect, dans ma commune, à Durcet (Orne), près du château, judicieusement situé en bordure du "chemin des poètes." Eh bien, on dirait un "gamin" à côté de celui de Savennières.

Merci beaucoup à Tristan Félix pour la photo.

Partager cet article

Repost0
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 04:15
(Image Internet : www.letyrosemiophile.com)

Bien sûr, la laiterie-fromagerie de Pont-Hébert (Manche) n'existe plus aujourd'hui, mais bon... J'ai d'ailleurs trouvé cette photo sur un site consacré aux publicités anciennes.

Comme j'ai l'esprit mal tourné, je suppose que ce camembert était servi lors des représentations de Partage de midi...

Pour les plus jeunes, deux précisions :
a) Paul Claudel (le frère de Camille) est un poète et dramaturge français du siècle dernier.
b) Le titre de l'article est un emprunt à une chanson de Tonton Georges... (= Brassens)

Partager cet article

Repost0
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 04:41

Haïku n° 27 : (image Internet : chrismo.blog.lemonde)

Il pleut sur l'Irlande

Paysage désolé

Vraiment désolé

(extrait des haïkus sans gravité, éditions l'épi de seigle)

Info en passant : une sorte de "best of" de mes haïkus est en préparation. A suivre...

Partager cet article

Repost0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 04:03
Ce dessin (de Deligne ?) date un peu, (c'était pendant la campagne de l'an dernier), mais il me semble encore d'une brûlante actualité...

Partager cet article

Repost0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 04:27

(Extrait du journal de par ici...)

Pardon à l'avance aux âmes sensibles et aux groupies de la dame de Nohant... Apprendre qu'elle était un homme, oui, cela peut surprendre et provoquer un choc !...

Partager cet article

Repost0
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 04:51
(images Internet : à gauche, poezibao; à droite, livres.fnac)

La chair du poème
est un livre de Colette Nys-Mazure, publié en 2004 chez Albin Michel.
L'auteur(e) a une haute idée de la poésie qu'elle ancre résolument dans la réalité de tous les jours. Pour elle, chaque évènement, chaque instant de vie trouve un écho dans un poème, et réciproquement. (Le livre est d'ailleurs sous-titré : " Petite initiation à la vie poétique".)
Au passage, elle picore, elle butine, la bonne abeille de Belgique, tissant ainsi une sorte d'anthologie idéale qui traverse allègrement le temps et l'espace. Son compagnonnage poétique est riche et exemplaire car il n'exclut personne et prend en compte aussi bien les balades de Villon que les haïkus des maîtres japonais, les envolées de Paul Eluard comme la concision d'un Guillevic, la subtile prose de Saint-John Perse comme les pirouettes d'un Norge...

Partager cet article

Repost0
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 04:40
(image Internet : www.ecocitoyen)
Voilà un mot que mon père, originaire du Cotentin, emploie quelquefois et dont j'ai trouvé la confirmation de l'existence dans le dictionnaire du patois normand. La carpelouse, c'est la chenille... Philologie à la petite semaine et sans véritable vérification : mot à rapprocher de l'anglais caterpillar ?...
Une citation pour briller en société (!) : "Double ration de carpelouses pour les braves soldats qui me feront du saucisson d'Anglais !..." (Guillaume le Conquérant, brouillon retrouvé de la Tapisserie de Bayeux.)

Partager cet article

Repost0
17 août 2008 7 17 /08 /août /2008 04:01

 (images Internet : en haut à gauche, menuiserie-lechenerouvre; en bas à gauche, cprf-poitou-charentes; en bas, à droite, arehn-asso)

Cela peut paraître compliqué, mais en fait c'est (relativement) simple : le chêne qu'on rencontre le plus souvent par ici, c'est le quercus robur, chêne pédonculé. (cf. article "Robert Robur, chêne commun). Son "cousin", c'est le chêne sessile, ou chêne rouvre. Alors que le premier porte des glands rattachés à la branche par une petite "queue" (le fameux pédoncule), le second, qui nous occupe aujourd'hui, est directement inséré sur le rameau. Sessilis vient du verbe latin sedere qui signifie "être assis".

Les scientifiques, qui décidément aiment bien le latin, l'appellent Quercus sessiliflora ou encore Quercus petraea. En français, ce sera chêne rouvre ou chêne sessile. Il est très apprécié des forestiers car il pousse bien droit et produit un bois d'excellente qualité. On peut en voir de très beaux spécimens, entre autres, dans les forêts de Bercé (Sarthe), de Bellême (Orne) ou encore de Tronçais (Allier). Merci au passage à Colbert (!)

A noter que dans notre bocage ornais, l'appellation "rouvre" est très fréquente : une petite rivière s'appelle même "la Rouvre" et un village, "Rouvrou".

Partager cet article

Repost0
15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 04:41

(images Internet : en haut à gauche, lemondereel: en bas, aupaysdeschtis)

 

 

Est-ce que la cigale vaut bien
un fromage, sans doute ?

Partager cet article

Repost0
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 04:31

Voilà une photo pour le moins étrange, prise par Dan Bouchery, quelque part dans le Calvados...

Quelques questions effleurent l'esprit (qu'il n'est pas inutile de se poser) :
Pourquoi cette route est-elle "inutile" ?
Pourquoi a-t-elle cette réputation ?
Pourquoi "Dite" est-il écrit avec une majuscule ?

On attend vos réponses...

Partager cet article

Repost0