Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2021 2 13 /04 /avril /2021 04:00

Le changement de date du "Printemps de Durcet", repoussé en automne, a peut-être bousculé les saisons. En effet, le 07 avril, il est tombé de la neige par chez nous ! Ce sont surtout les fleurs qui ont été surprises comme en témoignent ces quelques photos.

1- mahonia / 2- cassis-fleurs / 3- pêcher / 4- camélia / 5- prunier / 6- muscari / 7- cognassier du Japon / 8- genêt /

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 04:00

"La camarde nous poursuit d'un zèle imbécile.../..." chantait tonton Georges dans sa Supplique... En ce moment, c'est du harcèlement ! Pas possible, la faucheuse fait des heures supp' !...

Début avril, nous avons appris la disparition de Jean Foucault. Poète, éditeur, chercheur, animateur, lecteur, il bâtissait sans cesse mille projets à la fois. Il a pu en mener à bien un très grand nombre dans la région d'Amiens et le département de la Somme, mais aussi en Afrique (Bénin, Rwanda) et au Brésil notamment. Dans un récent courriel, Jacques Fournier lui rend ainsi hommage :

J'apprends ce matin le décès de Jean Foucault et je suis triste.

Il était un de ces agitateurs en poésie, incapable de s'arrêter, fourmillant de projets, d'idées, entraînant avec lui poètes, plasticien.nes, photographes, éditeurs, anonymes, pensant poésie dans tous ses actes : écriture, édition (il avait créé et dirigé les éditions Corps Puce), engagement social et politique (un aspect de lui que je n'ai connu qu'à travers ses appels à événements - principalement situés en Picardie, là où il avait créé une Maison de Poésie sans murs), ses publications collectives, riches de cent voix criant, hurlant ou murmurant.

Parce que, comme encore trop peu d'humains, il pensait que la poésie avait son rôle à jouer dans la construction de l'humanité.

Je l'ai connu dans son engagement à conserver les écrits des jeunes, vaste et utopique entreprise à laquelle il consacrait beaucoup de son temps, sûr de leur valeur tant pour le présent que pour le futur.

J'avais pris beaucoup de plaisir à préfacer son recueil de « Comptines de la pomme de terre », la mal aimée qu'il a défendue avec la même fougue qu'il mettait à défendre les réfugié.es, les sans-abris auxquel.les il donnait parole parce que la parole est un droit.

Il fut, à sa mesure, « la bouche des malheurs qui n'ont point de bouche », appliquant ainsi au quotidien l'attitude même d'Aimé Césaire.

Son débordement pouvait en excéder certain.es - moi compris - par son trop plein, sembler parfois opportuniste, mais il y mettait tant d'entrain qu'on faisait vite la part des choses.

Il a été le premier à me faire intervenir dans un colloque sur l'écriture pour la jeunesse.

J'avais pleuré à la lecture de Quand la mère se retire, Soc & Foc, 2007.

J'ai été, un temps, ministre (je ne sais plus de quoi) de son Mouvement Universel des Poésiens.

J'ai eu le plaisir de voir un de mes recueils publié dans sa petite entreprise.

Et je l'en remercie encore.

Salut Jean.

(Jacques Fournier).

Il est venu plusieurs fois à Durcet en 2005 et 2009 (cf. photos 1 et 3) où il a semé sur sa route des graines de poèmes restés inédits. En voici quelques-uns :

Un premier souvenir d’Athis-de-l’Orne

Quéruel et Sonofoque

Deux jolis noms de plaques d’égout

Dans la rue des Écoles

 

Quéruel et Sonofoque

Aspirent le monde

Écoulent le temps

 

Quéruel et Sonofoque

Me regardent m’éloigner

Par les petites ruelles

 

J’aspire moi aussi

J’aspire aux mondes animaux

 

****************************

Moignons de haie

Désespérés

La petite cour des miracles

Défile,

Indienne.

 

L’abatteur du village

Doit être heureux.

 

***************************

Le poème est-il terminé ?

On me demande cela

Car on croit que le poème

Est un produit fini

 

Mais qu’est-ce qu’un poème ?

 

Le poème est

Un produit infini

 

Il est si fragile

Que j’ai peur de l’achever

En y mettant trop de forces

 

Je suis trop sensible

Alors je me contente

Du poème inachevé

 

Jean FOUCAULT

 

Extraits de Durcet-sur-Printemps

 

(Poésie sans recul)

 

***************************

1- photo : daniel clérembaux / 2- somme.fr / 3- photos : époux barré / 4- printempsdespoetes.com /
1- photo : daniel clérembaux / 2- somme.fr / 3- photos : époux barré / 4- printempsdespoetes.com /
1- photo : daniel clérembaux / 2- somme.fr / 3- photos : époux barré / 4- printempsdespoetes.com /
1- photo : daniel clérembaux / 2- somme.fr / 3- photos : époux barré / 4- printempsdespoetes.com /

1- photo : daniel clérembaux / 2- somme.fr / 3- photos : époux barré / 4- printempsdespoetes.com /

Partager cet article

Repost0
8 avril 2021 4 08 /04 /avril /2021 04:00

Bon, l'horizon recule à nouveau, nous voilà encore contraints de reporter pour la deuxième fois les dates du 35ème "Printemps de Durcet" !... Le printemps se fêtera donc en automne, en principe, si tout va bien, peut-être, etc. aux alentours de la mi-octobre, plus précisément les 15, 16 et 17...

D'ici là, portez-vous le mieux possible, patientez, confinez, faites-vous vacciner, espérez en des jours meilleurs (air connu), mangez, buvez, lisez (de la poésie par exemple), etc.

Note : un peu plus bas, deux ou trois photos de notre fabuleux "Chemin des Poètes" au fil des saisons...

1- scan / + photos : flora
1- scan / + photos : flora
1- scan / + photos : flora
1- scan / + photos : flora
1- scan / + photos : flora

1- scan / + photos : flora

Partager cet article

Repost0
5 avril 2021 1 05 /04 /avril /2021 04:00

La question se pose :

Est-ce que, chez les mésanges,

les charbonnières sont les plus mal chauffées ?

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
3 avril 2021 6 03 /04 /avril /2021 04:00

- Bon, ça ne marche pas toujours, mais il arrive qu'une photo soit à la fois floue et artistique...

- Ah ! bon...

- Ouais, j'ai pas dit qu'elle était volontaire...

photo : flora

photo : flora

Partager cet article

Repost0
1 avril 2021 4 01 /04 /avril /2021 04:00

- Bon, c'est le premier avril...

- Je dirais même plus, c'est le 2 avril...

- Alors, on a perdu une heure ?

- Non, tu as perdu 24 heures...

- Si tu le dis...

1 à 3- francebleu.fr /
1 à 3- francebleu.fr /
1 à 3- francebleu.fr /

1 à 3- francebleu.fr /

Partager cet article

Repost0
29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 04:00

Bon, vous ne le saviez peut-être pas, mais nos collines de Normandie et autres "taupinières" circonvoisines, étaient, dans les temps (très) anciens, des montagnes ! ... Il en reste quelques traces dans la toponymie locale. La Suisse normande et les Alpes mancelles sont là pour en témoigner...

Relevé de quelques titres de journaux ces jours-ci :

1- R.I.P.

2- Il en a dans le ventre...

3- de quoi faire une fleur.

4- Il n'en restait plus qu'une !

(Merci à Yves pour les envois du nord de la Sarthe).

1 - O.F. / - Alpes mancelles / 3 et 4- O. C. /
1 - O.F. / - Alpes mancelles / 3 et 4- O. C. /
1 - O.F. / - Alpes mancelles / 3 et 4- O. C. /
1 - O.F. / - Alpes mancelles / 3 et 4- O. C. /

1 - O.F. / - Alpes mancelles / 3 et 4- O. C. /

Partager cet article

Repost0
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 05:00

Début des années 80, le chanteur Gilbert Laffaille nous gratifie d'une "anomalie dans l'ego", une chanson qui est aussi un sketch, qu'il baptise d'ailleurs "scontch", ce qui lui va plutôt bien. Cela s'appelle Charlotte, mais d'autres titres étaient possibles : "sac à dos pataugas", "la vengeance du dragon jaune", "psycho patho..." etc. Bonne écoute. Accrochez-vous, les ami(e)s !...

you tube

Partager cet article

Repost0
23 mars 2021 2 23 /03 /mars /2021 05:00

Avec ce satané covid, on a un peu tendance à perdre la notion du temps...

Vous n'avez peut-être pas vu passer la parution du livre de Marie-Josée Christien : Constante de l'arbre ... Voici quelques lignes pour le présenter :

- Marie-Josée CHRISTIEN : Constante de l’arbre (éditions sauvages).

 

C’est avant tout un beau livre, dans une édition couleurs très soignée et un grand format carré, illuminé par les foisonnantes photos de Yann Champeau et la savante densité des poèmes de Marie-Josée Christien. De page en page, le lecteur a l’étrange impression d’être un écureuil en train de faire de l’accrobranche…

L’arbre a connu / les ancêtres de nos ancêtres // son tronc / a consolé leurs peines / abrité leurs colères / partagé leurs joies // son temps n’est pas le nôtre.

Et c’est aussi un bon livre qui nous invite à nous poser cinq minutes à l’ombre pour réfléchir à ce miraculeux compagnonnage entre l’homme et l’arbre. Il en a fallu du temps, des attentions, des combats pour que résistent et s’enracinent les valeureux chênes de la forêt de Huelgoat coincés qu’ils sont au milieu de monstrueux rochers. De la patience également pour « dialoguer » avec notre frère végétal, pour essayer de saisir son lent cheminement vers la lumière…

Un à un les arbres enfouis / sous mes paupières / se lèvent // Leurs branches tirent au clair / les promesses de la nuit / Le ciel qui s’apprivoise / débusque les feuilles // en un coup de vent / dans une lumière / entre les arbres / il fait signe // .../...

1- bretagne-actuelle.com / 2- printempsdespoetes.com / 3- mondeenpoesie.net / 4- yannchampeau-photo.com /
1- bretagne-actuelle.com / 2- printempsdespoetes.com / 3- mondeenpoesie.net / 4- yannchampeau-photo.com /
1- bretagne-actuelle.com / 2- printempsdespoetes.com / 3- mondeenpoesie.net / 4- yannchampeau-photo.com /
1- bretagne-actuelle.com / 2- printempsdespoetes.com / 3- mondeenpoesie.net / 4- yannchampeau-photo.com /

1- bretagne-actuelle.com / 2- printempsdespoetes.com / 3- mondeenpoesie.net / 4- yannchampeau-photo.com /

Partager cet article

Repost0
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 05:00

Les habitué(e)s du blog biloba sont plutôt férus de botanique, c'est pourquoi ils/elles ne devraient pas avoir trop de difficultés à deviner le nom de cette "fleur", présente dans les images ci-dessous...

(Note : l'écureuil n'est pas un indice, mais un bonus...)

Bon, je vous donne la réponse : c'est la fleur de mélèze !

Renseignements complémentaires par ici : https://lesdelicesorsatus.com/la-fleur-de-meleze/

Bonus 2 : c'est bien un mélèze ! la preuve par neuf chez le voisin Yvan...

 

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0