Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 05:33

felix_leclerc.jpg (image Internet : formol.net)

Voilà. Avec des ami(e)s de la région, on aime bien chaque année saluer un poète parti voir ailleurs... Ce fut le cas récemment avec Félix Leclerc, disparu il y a déjà vingt ans. Ses chansons continuent de nous accompagner et cela nous rend plutôt heureux...

Dans l'train pour Sainte-Adèle
Y avait un homme qui voulait débarquer
Mais allez donc débarquer
Quand l'train file cinquante milles à l'heure
Et qu'en plus vous êtes conducteur !

Oh ! dans l'train pour Sainte-Adèle
Y avait rien qu'un passager
C'était encore le conducteur
Imaginez pour voyager
Si c'est pas la vraie p'tite douleur

Oh ! le train du Nord !
Tchou, tchou, tchou, tchou,
Le train du Nord
Au bord d'un lac, des p'tites maisons
Ça vire en rond...
Le train du Nord
C'est comme la mort
Quand y a personne à bord

Oh ! le train pour Sainte-Adèle !
En montant la côte infidèle
Le conducteur et puis l'chauffeur
S'sont décidés à débarquer
Et l'train tout seul a continué

Oh ! Le train pour Sainte-Adèle
Est rendu dans l'bout d'Mont-Laurier
Personne n'a pu l'arrêter
Paraîtrait qu'on l'a vu filer
Dans l'firmament la nuit passée

Oh ! le train du Nord
Tchou, tchou, tchou, tchou,
Le train du Nord
A perdu l'Nord
Rendu d'l'aut' bord
Le train du Nord
A perdu l'Nord
Pis c'est pas moi qui va l'blâmer
Non, non, non !


Partager cet article

Repost0
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 05:09
terrainorne.jpg C'est sans doute l'image qu'ont les vendeurs de notre département !...

Bref, si vous n'êtes pas épuisé par notre tournée, c'est le dernier soir, le vendredi 14 mars à Larré, pas très loin d'Alençon (vous entendez ce nom-là à la météo, parfois...). L'ami Paul Bançais m'aidera pour la première partie et Martine Caplanne terminera la soirée...
Signalons à César que c'est la bibliothèque du département qui a mis en place cette grande action en faveur de la poésie... Bravo !

Partager cet article

Repost0
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 05:37
baliseboudet.JPG Sur ce cliché plus ancien, pris à Durcet en 2006, Alain Boudet (à droite) découvre sa feuille de route pour Nocé (61), sous les yeux de Jacques Fournier qui n'en croit pas ses oreilles... Bref, continuez à écouter le J. T. et vous risquez de passer à côté des "Poèmes Nature"...

Partager cet article

Repost0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 05:34

Dans le cadre de notre grande "tournée" dans l'est du département, retenez bien le mercredi 12 mars à Neuilly... sur Eure, dans l'Orne...durcet07-06.jpg (Vous suivez ?)

Sur ce cliché exceptionnel, pris à Durcet en 2007, on voit nettement Claude Vercey annoncer le programme à Eric Sénécal (à droite) : Tu assures la première partie avec Jean-Claude... Après, c'est Martine Caplanne...

(On remarquera sans malice un gars du pays en train de "tenir l'arbre"...)

Partager cet article

Repost0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 05:56

 AVIS : le deuxième volet du colloque "Droit & Opéra (voir annonce de la première partie en décembre sur ce blog) se tiendra le 14 mars à la Faculté de Droit de l'Université de Poitiers. Parmi les participants, deux poètes qui seront à Durcet les 4 et 5 avril, à savoir Gilles-Jean Guglielmi et Claude Ribouillault (cf. photo).

Plus de détails ici : www.droitetopera.com

Partager cet article

Repost0
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 05:32

 (Images Internet : à gauche, mimi40; à droite, culturofil - encre de Victor Hugo -)

Alors voilà. La Médiathèque Jean Rousselot de St Quentin en Yvelines proposait une "retouche" en toute liberté à un poème dit "classique". Voici ce que j'ai envoyé...

                   Poème de départ :

                            Oceano nox

Oh ! combien de marins, combien de capitaines

Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,

Dans ce morne horizon se sont évanouis !

Combien ont disparu, dure et triste fortune

Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,

Sous l'aveugle océan à jamais enfouis !

                       Victor Hugo ( Les rayons et les ombres)

              Retouche :

Météo craignos

Penser à remettre à jour

Carte des naufrages

 

 

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 05:13

 (image Internet : nouvelobs.com)

Je vous fais la synthèse d'un article de Joël Ignasse paru le 17.01.2008.

Un palmier suicidaire.

Une nouvelle espèce de palmier géant a été découverte à Madagascar. L'arbre ne fleurit qu'une fois dans sa vie et s'autodétruit dès que ses fruits se sont formés.

.../... Il s'agit d'un grand arbre : 20 mètres de haut et feuilles de 5 mètres de diamètre, qui ne pousse qu'au nord-ouest de l'île, une région difficile d'accès. On l'a baptisé Tahina spectabilis, en hommage à la fille du couple de cultivateurs qui l'a découvert.

Ce qui étonne, c'est qu'au moment de sa floraison (50 à 100 ans), il produit une fleur à son sommet, suivie d'une centaine d'autres qui lui donnent des allures de sapin de Noël. .../... La réserve de l'arbre en substances nutritives s'épuise dès que les fruits se forment et il meurt alors brusquement en s'effondrant sur lui-même.

.../... Madagascar abrite plus de 10000 espèces de plantes, dont 90% ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde...

 

Partager cet article

Repost0
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 05:28

 Vient de paraître aux éditions En Forêt, en version bilingue français / allemand, un livre original : 29 poèmes accompagnent 25 portraits d'enfants (photos de Yannick Lecoq).

La "consigne" pour les poètes était d'écrire un poème "global" pour "illustrer" tous les clichés à la fois. Comme en témoigne la couverture (Image Internet, Jean-Louis Bergère), les enfants ne sourient pas à l'objectif, c'est un parti-pris du photographe.

Le résultat est étonnant. Saluons le travail d'artisan de l'éditeur Rüdiger Fischer, l'homme des bois... (Son adresse : éditions En Forêt / Verlag im Wald  Doenning 6  D 93485 Rimbach)

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 00:00

       (Images Internet : à gauche, site : art-nature-project  ;            à droite : fdmai)

 Voilà un balai de plus au compteur !...

 

En savoir plus...

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 05:17

 (image Internet : chblog-com)

On commence l'année avec une pensée pour la fin de la précédente et une histoire de Noël en patois.(Chronique tenue par Claude Gilles dans l'hedo local) Redisons que c'est un clin d'oeil à une lectrice fidèle...

No -z-i vlà don

Tous l's ans, c'est byin ço. On fête la naissance du Seigneur Jésus, c'est la Nouël. Et tous l's ans, y a coume de quei qui brille su nôte pauve terre. C'est coume eune grande Leumié, qui vint. Si tant qu'ol est drue, Dame, partout dans l'air qu'on crérait l'happer, la teni dans nos mains, par moments, c'est queuque chose, je vos le dis, de byen grand comme tout. D'après ce que je n'ai ouie dit, pour byin grand l'havaer, y'a pas, c'est que faôt byin gardi son quoeu d'éfant, Dame, c'est lo qué c'est le pus fort, byin su. C'est comme de l'atomique ou byin de la tonique, comme vos voulez. Par après, y'a pus qu'à suuve la route, ça monte, ça descend, ça roule, après y'a pus qu'à se laisser condi, guidé en toute confiance, comme un pétiot suit le père, tranquille, la paix où qupeu. Veilà coume c'est, pardi ! Pas autrement que ça marche, même reide byin ! Respect.   

Bonjou, mes bonnes gens et Jouéyeux Nouël à tertous.

Partager cet article

Repost0