Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 04:05

Morgan Riet

 

 

Connaissez-vous Morgan Riet ? Non ? Il était pourtant au dernier Printemps de Durcet, comme le montre la photo ci-contre prise par Michel pendant la séance de lecture dans l'ancienne salle du Conseil qu'on appelle encore salle Mitterrand.

C’est un poète de Bayeux (14) qui vient de faire paraître son deuxième livre : En pays disparate, aux éditions Clapàs. Une bonne occasion pour saluer ce jeune homme qui me semble bien faire partie de la relève…


Une écriture sobre, sûre, percutante. Un humour subtil, souvent caustique. Des thèmes diversifiés, entre paysages lyriques et portraits incisifs. Des références qui pourraient être les nôtres : Schubert, Verlaine, Rimbaud,  d’autres plus générationnelles comme Curtis. Et cet art de la chute – remarquable –, souvent matérialisée par un espace, parfois même par un placement en décalage, à droite en bas du poème proprement dit.

Un exemple ?


Vladimir I


Rassurez-vous.

Son regard froid

comme les neiges sibériennes

n’est qu’un

             trompe-l’œil,

      qu’une pudeur délicate

      d’apparatchik.

Maïakovski m’approuve :

     Bien tenus secrets, quelque part,

     y couvent

un feu de bienveillance,

un élan démocrate

     plus vaste qu’une steppe -

 

    qui crèvent

    les yeux


                       des opposants. 

 

              

                 Morgan RIET

           (En pays disparate,

              éditions Clapàs).

 

(On peut facilement retrouver Morgan sur son blog : http://cheminsbattus.spaces.live.com

pour lui commander son livre...)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

M


Dernièrement, je me suis pris une drôle de Décharge. J'en reste encore un peu sonné.



Répondre
J


Oui, j'ai vu aussi...


Faisons la part des choses en n'oubliant pas la première partie de l'article, très laudative, elle...



C


Ce poète de Bayeux n'est pas venu faire tapisserie.



Répondre
J


Je crois que Martine est passée avant toi...



M


Oups



Répondre
J


Tranquillise-toi, ce n'est pas dramatique...



M


Je crois que ce Bojocasse, ou Bayeusain, ne fera pas tapisserie...



Répondre
J


Tu as raison, sa voix a déjà une belle personnalité...


(Il me semble bien qu'on dit Bajocasse.)



Y


Maïakovski ! J'avais vingt ans...


– Tu les as encore...


– Maïakovski aussi.



Répondre
J


La poésie ne vieillit pas...