Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 04:46
Balise n° 9, village du Faubourg, Jean-Paul nous raconte une histoire...



 

 

Il était une fois un homme parfaitement ordinaire qui découvrit qu’il avait le pouvoir de changer les choses en mots. Cela se produisit par hasard : un jour qu’il était en train d’écrire, une fourmi égarée vint se promener sur sa page, et il resta longtemps à la regarder, rêveur, pensant au mystère d’être une fourmi égarée sur une page. Or pendant qu’il songeait il vit dans un demi-brouillard l’insecte s’aplatir et prendre les contours graphiques du mot fourmi. Il crut sur le coup être victime d’une hallucination et, par jeu plus que pour exercer un talent qu’il ne connaissait pas encore, il pensa très fortement à la gomme qui se trouvait sur son bureau, à côté de lui. La gomme s’effaça et le mot apparut sur sa page. Cela lui donna à réfléchir, et comme il se sentait en train, il s’amusa à s’attarder en pensée sur la douceur de sa lampe. N’ayant plus de lumière, il alla se coucher.

 

                                                                           …/…

 

                                                     Jean-Paul PLANTIVE

                                                          (Quarante petits mythes

                                                                - éditions du Petit Véhicule)

 


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Y
Le dessin prend aussi un peu de son eau dans d'autres livres de Jean-Paul Plantive dont la rencontre à Durcet a été un moment de bonheur.
Répondre
J

Eh oui, "le" Plantive est un animal multiple qui n'arrête pas d'écrire des livres à son image : sympathiques, déstabilisants dans nos certitudes scientifiques (!) et surtout toujours très très
drôles...


C
Dans mon spectacle "drôles de fées" la fée Bavarde se perd au pays des mots ... ou chaque chose ne sait dire que son nom ....
Répondre
J

Allons bon, il existe une fée Bavarde !... Voilà qui risque de rallonger de quelques pages tous les contes de notre enfance...