Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 04:00

(image Internet du poète : mairie.lachapelleauxpots.oise.org)

 

Aujourd'hui, un poème de Tristan Klingsor (1874 - 1966), extrait du Calendrier francophone, Alhambra Publishing.

 

             LA QUERELLE

 

Coquine ! - Gueuse ! Pimbêche !

- Voleuse ! Bas percé !

- Garce ! - Rouleuse de fossés !

- Eh ! va donc figue sèche !

- Va donc, pauvre cul défoncé !

 

Très doucement, le soir tombait

Et noyait d'ombre la rue

Où se croisaient injures et quolibets :

- Tu finiras par le gibet.

- Et toi par la vérole, vieille grue ! -

 

Et c'est ainsi que jasaient deux filles du Christ,

Ce soir-là, par la bonne ville de Grenade,

Et dans l'air parfumé d'orangers fleuris

Ne se mêlaient par instants à leurs cris

Qu'un bruit lointain de sérénades...

 

               Tristan Klingsor

                                         (Humoresques) 

 

(Si on veut, on peut rapprocher ce poème d'un autre, paru sur ce blog, ici...) 

 

klingsor1-abba

us got talent 2 filles qui se battent - filles.com/xfactor’

 

(http://www.hellocoton.fr)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

C


Coups de poings d'exclamation



Répondre
J


Oh ! tu cognes dur !...



M


En boucle dans la tête GRANADA de Luis Mariano...


 



Répondre
J


C'est une chanson qu'on fredonne en allant à la Supéropérette du coin...



C


"Soyez le premier de vos amis à indiquer que vous aimez ça ..."



 - je ne vais jamais oser !



Répondre
J


Ne te laisse pas influencer par la publicité commerciale !...



Y


Rencontre explosive à Grenade.



Répondre
J


Ce n'est pas par hasard que l'on surnomme l'île de la Grenade "l'île aux épices"...



C


Si on veut, on peut écouter cette autre joute, entre Juliette et François Morel :


http://www.deezer.com/listen-2440195


(Mémère dans les orties)



Répondre
J


Merci pour ce féroce rebond...