Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 05:01

Retour sur nos chênes avec le Quercus sessilis (ou petraea) laciniata, en français "Chêne rouvre (ou sessile) lacinié"... C'est une variété du chêne rouvre, surtout remarquable par ses feuilles "laciniées", c'est à dire découpées en lanières.

Quelques caractéristiques : arbre d'Europe, développement modeste, glands sans pédoncule ou presque, relativement rare car peu esthétique, rustique, mais craint les gelées tardives. (cf. fiche helardot)

*

Nous avons un spécimen du chêne rouvre lacinié à l'entrée du site touristique de la Roche d'Oëtre (Orne).

1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr
1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr
1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr
1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr

1- serres-commières-42.com / 2 et 3- jeanlouis.helardot.free.fr / 4- pepiniereslaurentaises.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article

commentaires

laurent 06/11/2016 10:51

Vous êtes une bande de sales petits planteurs d'arbres et on vous aime.

Topa 06/11/2016 12:40

On le prend comme un compliment...

Minik do 06/11/2016 07:59

Si Cécile a signé je n'ai plus rien à ajouter...

Topa 06/11/2016 09:19

J'ai eu confirmation auprès de Nougaro...

photodilettante 06/11/2016 07:23

tu peux en écrire une anthologie

Topa 06/11/2016 07:34

C'est une idée... à concrétiser ! (ou pas...)

thé âche 05/11/2016 10:51

nom, prénom et surnom adjectivé ça pose son chêne !

Topa 06/11/2016 12:43

@thé âche 06/11 : bien d'accord...

Topa 06/11/2016 05:51

Ce qui correspond, si je ne m'abuse, à genre, espèce et cultivar...
(Avec les équivalences et les "noms vernaculaires", il y a de quoi se perdre...)

Yves 05/11/2016 09:01

On entend, dans le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare, cette insulte de Lysandre à Hermia : « Cupule de gland ! ». On ne dit pas s'il s'agit d'un gland de chêne rouvre lacinié.

thé âche 06/11/2016 11:23

on peut le dire comme ça, le vernaculaire apporte beaucoup de poésie et d'informations aussi sur le sujet

Topa 06/11/2016 05:49

"Cupule de gland !", faudra que je la replace, celle-là...