Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 04:09

echo vibraye2

 

                                                                                                                       article paru dans "l'écho de Vibraye" (72)

 

(Pendant le déroulement des 16 étapes du "Chemin des Poètes" 2010 qui seront en ligne tous les deux jours, comme d'habitude, je vous glisserai deux ou trois billets en rapport direct avec le sujet, comme celui-ci, ou d'autres un peu décalés... On verra bien.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 03:55
30814842g-jean-jpg.jpg(Image Internet : lemondedhirondelle)



C'est un petit évènement pour notre minuscule salon du livre de poésie de Durcet : le dimanche 11 avril, nous aurons le plaisir d'y accueillir* Georges Jean...

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, Georges Jean a au moins un point commun avec Victor Hugo : il est né à Besançon...
Longue carrière d'enseignant en suivant tous les échelons de la profession
, du petit instit' de campagne au prestigieux professeur d'université... Il a écrit de très nombreux livres de poésie, mais aussi des essais qui font autorité sur la pratique de la poésie à l'école...

Citons les livres publiés chez Donner à Voir : - Les mots du jour (2000)
                                                                   - L'arbre à mots
(2008)
ainsi que ceux écrits avec Michèle Lévy : - Miroirs (2001, Librairie-Galerie Racine)
                                                             - Répons (2005, Librairie-Galerie Racine)
et le dernier en date : Les mots du dedans (2009, Librairie-Galerie Racine).

Je vous recopie un poème de Georges :

IMMOBILITE

Immobilité des arbres au crépuscule
L'autre monde surgit
Loin

Le chemin cesse
Les murs tombent

Les oiseaux de velours épient la nuit

Tout commence

Georges Jean
(Les mots du dessous,
éditions Saint-Germain des Prés)

(*Merci à Michèle et André d'avoir favorisé cet accueil...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 04:53
(Iconographie Yves Barré : de haut en bas 1- la signature de Prudence Gras. 2- la condamnation. 3- l'enlèvement. Vitraux du baptistère de Saint-Symphorien - Sarthe - )
Bon, alors, je vous explique tout. Enfin, je résume... Voilà, on a rendu hommage à Prudentia Gras-Villon (1435 -1501) lors du "colloque" du même nom qui s'est tenu chez nous, le premier avril, dans le cadre du "Printemps de Durcet".
Grosso modo, il semblerait que cette poète originaire de l'île de Béhuard fut, un temps, la muse et la maîtresse de ce bon François Villon. Cet épisode, évidemment très peu connu, continue à faire couler beaucoup d'encre, comme en témoignent les deux volumes parus chez Deleatur à cette époque : vol. 1 : Sur les traces de Prudentia Gras-Villon (Collectif - articles de Jean-René Rouzé, Anne Certain, Jean-Claude Touzeil et Michel Lautru -) et vol. 2 : Trois contredits (Daniel Clérembaux). On peut encore se les procurer aux éditions Deleatur 
B.P. 12243    49022 Angers cedex 02 ou bien deleatur@free.fr  
Là-dessus, du temps passe... Le souvenir de Prudence s'estompe un peu et... un beau matin, je reçois un e-mail (un "émile" selon Bühler) d'une personne de Castres (tout en bas sur la carte) qui me demande des renseignements afin d'assister au colloque !... Quelques "émiles" plus loin, elle me confie qu'elle effectue une recherche généalogique sur les Gravillon. Tout ce que je peux lui proposer, c'est d'acquérir ces deux "pavés" qui font encore autorité par la voie postale, ce qu'elle s'empresse de faire illico...
Comme quoi, les ricochets de colloque retombent parfois plus loin que les rebonds de blog... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article
22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 04:10
 C'est de tradition à Durcet : on se retrouve, à un moment ou un autre, autour d'une table !... La preuve, ces photos signées Michel Epaule.
En haut à gauche : brochette de poètes. A droite : "les paupiettes du poète" (appellation contrôlée).
Au milieu : Liska.
En bas : Franck calligraphe. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 04:12
Entre deux balises du "chemin des poètes", faisons un tour au "petit salon du livre de poésie" qui se tenait le dimanche 6 avril... (Merci à Michel Epaule pour ses photos d'ambiance.)
 Légendes des photos : En haut, à gauche : chez Gros Textes... A droite : Claude derrière les fleurs... En bas : Michel (Lautru) dédicace à tour de bras...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 05:31
Durcet - 11 mars 08 Bis repetita...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 05:50

 On ne pourra pas dire la même chose le 11 mars 2008 à Durcet (61) puisque la vaillante association locale, "Le Printemps de Durcet" organise une soirée chanson/poésie qui promet beaucoup !...

Rappel de la programmation : en 1ère partie, poésie avec monsieur Ahoui, Yves Barré et ma pomme... En 2ème partie, Martine Caplanne, "l'alouette des poètes", et son guitariste, Jules Thevenot. (entre deux, n'oublions pas la buvette !)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 05:28

 (Martine Caplanne, image myspace)

Ceci est une sorte d'annonce pour une exceptionnelle soirée poésie / chanson qui aura lieu à Durcet (Orne) le mardi 11 mars 2008...

Au programme :

 1) Lectures croisées de poèmes et autres par Yves Barré (ahoui ?) et Jean-Claude Touzeil, "le poète du secteur" (!)

 2) Buvette

3) Martine Caplanne, accompagnée de son guitariste Jules Thévenot, chantera les poètes particulièrement inspirés par le thème de la nature et de l'environnement...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 00:02
Le programme des Printemps, depuis 1986

1986
  • Montage : Un poème peut en cacher un autre, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Michel Lautru, Alain Boudet, Joël Sadeler, Yvon Roussel, Jean-Claude Tardif, François de Cornière
  • Chanson : Jacques Lebouteiller, Guy Demaysoncel
1987
  • Montage : Rives et dérives, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Jean-Jacques Reboux, René Maltête, Jean l'Anselme
  • Chanson : Gilbert Aubert, Fabienne Elkoubi
1988
  • Montage : Ma vie pleine comme une écriture, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Joël Sadeler, Alain Boudet, Dagadès
  • Chanson : Jacques Bertin
1989
  • Montage : Liberté chérie, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Marilyse Leroux, Jean-René Rouzé, Serge Brindeau
  • Chanson : Sélune

1990
  • Montage : Gens de quelques bars, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Yves Petit, José Millas-Martin, Gérard Le Gouic
  • Chanson : Jean-Michel Piton
1991
  • Montage : Une journée poéticulière, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Anne Certain, Géo, J.F.Yaset, Dominique Delaunay
  • Chanson : Gilles Servat
1992
  • Montage : Écrits de couleur, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Liska, Guy Allix, Pef
  • Chanson : Michèle Bernard
1993
  • Montage : Correspondances, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Henri Droguet, André Roullet, Philippe Truchon
  • Chanson : Louis Capart
1994
  • Montage : Un poème à la mer, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : François David, Paul Bergèse, Jean-Claude Touzeil
  • Chanson : Jacques Yvart
1995
  • Montage : Table ouverte, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Poèmes de Le Mauve et l'Anselme par Guy Cavaillon, Patrick Joquel, Jacques Fournier.
  • Chanson : Michel Bühler.
  • SALON du LIVRE de POÉSIE : 15 poètes
    lecture, écriture, imprimerie, calligraphie, reliure, etc.
  • Anthologie : Xe Printemps de Durcet
  • Reverdy Circus toute la semaine à Durcet
1996
  • Montage : Pour un peu de tendresse, par la Compagnie Gastibelza.
  • Lectures : Jean-René Rouzé, Claude Vercey, Huguette Hérin
  • Chanson : Christian Paccoud, Gérard Delon
  • Lâcher de ballons-poèmes avec les écoles de La Carneille
1997
  • Montage : Couleurs dérobées, par la Compagnie de l'Éolienne
  • Lectures : Jo et Hubert Lalin, de la Compagnie de la Tour Brune
  • Chanson : Gérard Pierron
  • SALON du LIVRE de POÉSIE : 25 poètes
    bal(l)ade poétique, reliure, calligraphie, informatique,
    librairie Majuscule, papier recyclé, etc.
  • Anthologie : XIIe Printemps de Durcet, Tous les poèmes sont des souvenirs
1998
  • Montage : Le chant des réverbères
  • Lectures : Patrick Joquel, Paul Bançais
  • Chanson : Martine Caplanne
  • Animations de Martine Caplanne dans les écoles et collèges de Briouze, Athis, La Ferrière aux Étangs
1999
  • Montage : Donner à Voir, par le Petit Seux
  • Lectures : Jean-René Rouzé, Alain Boudet, Joël Sadeler
  • Chanson : Jehan.
  • SALON du LIVRE de POÉSIE : 35 poètes
    bal(l)ade poétique avec Claude Held, reliure, calligraphie, informatique, animation musicale, imprimerie, art postal, librairie Majuscule, etc.
  • Anthologie : XIVe Printemps de Durcet, Bris de veau
2000
  • Montage : J'ai cueilli cette fleur, par les Urbaines Mouvettes
  • Lectures : Sylvia Lalin, Yves Artufel, Anne Certain, Daniel Clérembaux
  • Chanson : Ariane Dubillard
  • ballons-poèmes avec les écoles de Bellou et d'Athis
2001
  • Montage : Daguerréotypes, par les Urbaines Mouvettes.
  • Lectures : Claude Ribouillaut, Liska, André Roullet, Jean Féron
  • Chanson : Francesca Solleville
  • SALON du LIVRE de POÉSIE : 35 poètes
    10 éditeurs de poésie, bal(l)ade poétique, reliure, calligraphie, informatique, librairie le Passage, papier recyclé, carte postale, cachet temporaire, exposition de peintures, animation musicale, etc.
  • Anthologie : XVIe Printemps de Durcet, Et après ?
  • animations : les poètes du Printemps dans les écoles de Bellou, Berjou, Saint-Clair, La Ferrière, Athis, Ségrie-Fontaine
2002
  • Montage : Ville et Giature, par les Urbaines Mouvettes
  • Lectures : Jacqueline et Claude Held, Gilles Brulet, Martine Magtyar, Gilles J. Guglielmi et Michel Lautru
  • Chanson : Bernard Joyet
  • ballons-poèmes avec les écoles d'Athis, de Bellou et de Saint-Georges des Groseillers
2003
  • Montage : Boris Vian, par les Urbaines Mouvettes
  • Lectures : Jacques Fournier, Éric Sénécal, Franck Cottet, Paul Bançais, Marc Baron, Albert Poulain
  • Chanson : Martine Caplanne + Métélok (spectacle Jean l'Anselme) (le vendredi)
    + Entre deux caisses (le samedi)
  • SALON du LIVRE de POÉSIE : 50 poètes, 15 éditeurs de poésie, bal(l)ade poétique, reliure, calligraphie, informatique, poèmes céramique, atelier "art timbré", pépinière poétique, librairie le Passage, papier recyclé, enveloppe postale, exposition de peintures et de poèmes, animation musicale (orgue Gasparini), vin bio, bière normande, etc.
  • Anthologie : XVIIIe Printemps de Durcet, Échappées (75 poètes)
  • 50000 chênes, Queneau aime le Havre aime Queneau.
  • Animations scolaires : les poètes du Printemps dans les écoles, collèges et lycées de Bellou, Berjou, Saint-Clair, La Ferrière, Athis, Ségrie-Fontaine, La Carneille, Landigou, Ronfeugerai, Ménil-Hubert, Saint-Georges des Groseillers, Flers, La Ferrière aux Etangs, Banvou, Sainte Honorine la Chardonne, La Ferté-Macé, etc.
2004
  • Montage : La nature, elle ment ? par les Urbaines Mouvettes
  • Lectures : Florent Chemin, Claude Vercey, Vinod Rughoonundun, Roland Nadaus,
  • Martine Caplanne chante Peuple d'arbres
  • Chanson : Gérard Pitiot
  • Scolaires : Collectif Impulsions (Claude Vercey) à la Boderie (Les mots jouent, le poète travaille) et dans les écoles de Ségrie-Fontaine, Berjou, Landigou et Saint-Georges des Groseillers (Tout dire).
  • Martine Caplanne dans les écoles de Condé sur Sarthe, Messei et les collèges de La Ferrière aux Étangs et La Ferté-Macé.
  • Claude Ribouillault à l'école de Bellou en Houlme.
  • Collectif Impulsions le mardi 30 mars à la Boderie (Souriez, citoyens !)
2005
  • Cirque : la famille Morallès.
  • Montage : Quasi panoramique, par les Urbaines Mouvettes
  • Lectures : Anne Poiré, Isabelle Guigou, Patrick Joquel
  • Chanson : Julos Beaucarne
  • SALON du LIVRE de POÉSIE

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 00:01
Jean-René ROUZÉÀ qui de droit.

Vous n'êtes pas sans savoir - car si vous n'en saviez rien, ce serait fort dommage pour vous, et pour nous - que Durcet, village de 200 habitants, rassemble chaque année un public important. Le fait que Chorus, la bible de la chanson française, annonce cette rencontre comme un événement est une marque de reconnaissance quant à la fréquentation et à la qualité des prestations.

Parlons de ces prestations, en réalité des moments de vie. La poésie est vivante, elle parle, sourit, pleure, tend la main ou serre les poings. Quand elle est servie avec talent, elle parle au c?ur du public, lui fait monter le sourire aux lèvres ou les larmes aux yeux, l'entraîne dans la farandole d'exister et lui fait voir au-delà de l'horizon gris quotidien.

Durcet se veut, et nous croyons qu'il est, moment de lumière et même parfois flamme vive. Durcet, foyer de poésie. Encore faut-il de quoi alimenter ce foyer : y mettre une bûche qui flambera haut et fort. Alors nous nous rassemblerons toujours plus nombreux autour, pour entretenir l'indispensable chaleur humaine. Mettre le printemps là où l'indifférence et l'individualisme givraient les rapports humains.

Serez-vous de cette aventure ? Apporterez-vous votre bûche ?

Jean-René ROUZÉ
St-Léger du Bourg-Denis (76)
Claude HELDDurcet a une vertu unique : apparemment loin de tout, en réalité, au cœur de tous.

Claude HELD
Boigny-sur-Bionne (45)
Durcet... cela relève du miracle. Réussir à concentrer autant de poètes (et d'éditeurs, d'artistes) dans un si petit village... Chapeau ! Et quand, en plus, le public vient les écouter, parler, acheter... alors là, moi j'en reste pantois. Je connais des salons du livre et des fêtes de la poésie qui, sur la côte d'azur, n'arrivent pas à la cheville de Durcet !

Le secret : sans doute l'amitié des habitants du village, leur volonté et leur sens de l'accueil. Durcet : rare ! et précieux."

Patrick JOQUEL
Mouans-Sartoux (06)
Patrick JOQUEL, Jacques FOURNIER, Dan BOUCHERYDurcet (Orne). Son festival Chanson et Poésie. Son Salon de la Poésie.

Samedi 13 heures 30. Les retrouvailles -poètes, éditeurs, amis- avant l'ouverture au public.

Le public, justement, curieux, fidèle, sincèrement, parce que depuis seize ans, le Comité des Fêtes, sous l'impulsion de Jean-Claude Touzeil, lui donne ce rendez-vous annuel, en lisière du terrain de foot, cette année sous le chapiteau. Lieu privilégié des rencontres nouvelles. Rencontre des voix : les poètes, mais aussi la chanson française, le soir, avec cette proximité, cette intimité bien venues que confère l'endroit, la toujours trop étroite Salle Polyvalente. Rencontre des personnalités : les artistes d'ici ou d'ailleurs, poètes -encore-, plasticiens, artisans des mots et du papier. Rencontres de l'émotion -en seize ans, combien d'amis sont déjà partis pour d'autres paradis ? et du rire -Ah! cette conférence instructive et riche en rebondissements autour du personnage énigmatique de Prudentia Gras-Villon ! Un morceau d'anthologie !

Tout un monde simplement humain qui fait vibrer les mots Chanson et Poésie au coeur du bocage."

Jacques FOURNIER et Dan BOUCHERY
Lambersart (59)
Durcet, pour sa seizième édition, retrouvait le décor tel qu'il était déjà planté l'an passé : face à la salle des fêtes, refuge des "pots" et repas conviviaux, était dressée la tente géante, soleil vert et blanc posé sur le bocage.

Poètes, éditeurs, collectionneurs d'objets, de plantes, de mots proposèrent aux promeneurs curieux et souvent habitués un échange de regards, de remarques, de textes... Durant les deux soirées de vendredi et samedi, la scène (devant les gradins combles, de quoi encourager les organisateurs à s'organiser de nouveau...) fut animée d'abord par un montage de textes et de chansons plutôt décapant, un tantinet provocateur mais également à l'aise dans la tendresse. Après l'entracte, certains poètes présents étaient invités à lire, dire ou chanter leurs textes ou ceux qu'ils aiment. Enfin, durant près d'une heure et demie, sans compter avec un engagement physique, une générosité, une vigueur attentives aux syllabes et au sens, Francesca Solleville, avec sa pianiste, Nathalie Fortin, feuilletèrent des mots et des notes toujours militants, vibrant avec la tendresse et la solidarité, criant pour dénoncer les faux-semblants, les injustices. Lorsque les artistes se jettent avec tant d'énergie pour transmettre ce en quoi ils croient, donnant leur voix parfois à la limite de la rupture, c'est un peu comme au cirque, devant les trapézistes : chacun retient son souffle pour mieux sentir celui du message...

Ce même souffle a couru un peu partout dans le petit village normand pendant ces trois journées, un vent d'universalité qui n'est palpable que dans la multiplicité des discours individuels. Vivement la prochaine édition...

La parole partagée... à la lettre.

Claude RIBOUILLAULT
Chantecorps (79)
Jean L'ANSELMELe Printemps de Durcet tient de la rave-party et de Saint-Jacques de Compostelle.

Des pélerins de haut rang, venus de partout, se rassemblent, ici, sous des tentes pour y célébrer l'andouille, les rillettes et un dieu quasiment inconnu des Français : la poésie, une religion tombée en désuétude. Dans le rapport qualité-prix, c'est le lieu de France capable de rivaliser avec Avignon, surtout dans "l'off", car le théâtre se fait dehors."

Jean L'ANSELME
Savigny sur Orge (91)
L'animation culturelle est à Durcet une motivation constante depuis une quinzaine d'années. La persévérance d'une équipe sous la responsabilité de Jean-Claude Touzeil a eu pour heureuse conséquence la reconnaissance du Printemps de Durcet comme haut lieu de la poésie et de la chanson française. Rendez-vous incontournable pour de très nombreux poètes et chanteurs tels que Gilles Servat, Michel Bühler ou Gérard Pierron qui ont marqué leur passage par la qualité de leur tour de chant.

Si l'on ne veut pas que l'animation de notre milieu rural se résume aux concours de belote et autres poules au blanc, il faut que les accompagnateurs financiers continuent de soutenir ce genre de manifestation.
 
Pierre SAUQUES
Maire de Durcet et Président de la CDC d'Athis
GÉO, un visiteur, Pierre SAUQUESAux printaniers de la poésie à Durcet

Géo, paysan, poète et berger des arbres, vous assure de son soutien fidèle depuis un bail déjà pour ces journées de rencontres culturelles.

Régulièrement hébergé -accueilli - chez l'habitant (Jules et Alice sont devenus précieux), j'estime que Durcet est un creuset de poésie qui mêle les générations...

Le travail avec les scolaires a été une étape pour ma part fructueuse - à renouveler.

À votre disposition pour continuer bien volontiers.

GÉO
Goméné (22)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Printemps de Durcet
commenter cet article