Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 04:02

Suite de la "remise aux normes" de ma bibliographie :

en 2004, paraissait Poirier proche, aux éditions du Chat qui tousse.

Depuis cette date, deuxième édition en 2006 et troisième en 2011...


Ce petit livre a vaillamment poursuivi sa route, il était objet d'étude au dernier baccalauréat dans une section littéraire d'un lycée de la région du Mans.

Quelques photos et poèmes à vous mettre sous la dent...

poirier-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taquineries

 

C'est parfois

le nuage

qui chatouille

le poirier

 

C'est parfois

le poirier

qui chatouille

le nuage

 

Et c'est parfois

les deux

 

poirier-1.jpg

Clown

 

Les nuits

de lune rousse

le poirier

fait le clown

il jongle

avec les étoiles

pendant

cinq minutes

au moins

 

C'est beau

 

Parfois

le matin

il reste

une étoile

dans l'herbe

 

poirier-3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rien à voir (suite) : à partir du 20 avril, un billet par jour sur le biloba, pour vous raconter du mieux possible la fabuleuse édition du "Chemin des Poètes" 2013...

Partager cet article

Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 04:04

Comme annoncé précédemment, j'essaie de (re)mettre à jour ma biblio...

En 2001, paraissait un port-folio limité à 60 exemplaires avec des photos d'Yvon Kervinio et un poème intitulé "Blues". Cela s'appelle : "ô clowns", édité à L'aventure Carto.

o-clowns.jpg

o-clowns-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Annie Fratellini et Pierre Etaix, cirque Fratellini.)

ô clowns 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 (Pipo, cirque Roncalli.)

 

BLUES

 

Ô clowns

c’est pour de rire

que vous pleurez

pour de faux

que vous mourez

mais quand l’enfant

vous faites

c’est toujours

pour de vrai

 

Ô clowns

c’est l’Auguste

qu’on roule

dans la farine

et c’est l’autre

qu’on nomme

le clown blanc

 

Ô clowns

dès l’école

on le devine

vous fîtes fondre

vos maîtresses

et dans la marge

vos chaussures

sont là pour écrire

le blues des gardines

 

Ô clowns

tous les malheurs

 du monde

et ses environs

on les oublie

quand vous y posez

l’éclat de rire

d’un nez rouge

 

Ô clowns

votre voix de fausset

sonne juste

pas de clone en boucle

et quand sur la piste

vous jouez du trombone

c’est à notre cœur

de faire le clown

en coulisses

 

Ô clowns

c’est pour de rire

que vous pleurez

pour de faux

que vous mourez

Mais quand l’enfant

vous faites

c’est toujours

pour de vrai

 

ô clowns 4

 Rien  à voir :

Le temps de rassembler quelques photos et vous aurez sur ce blog une petite idée de la 28ème édition du "Printemps de Durcet", un très bon cru bien arrosé le samedi sur le "Chemin des Poètes" !...

 


Partager cet article

Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 04:01

image_002.jpg(image : bretagneaucoeur.com)

 

 

 

 

  Pour faire connaissance, voyez  ici.

 

 

 

 

 

 

 

Vient de paraître, aux éditions Rafaël de Surtis, dans la collection "Visages de poésie" :

le livre de Jacques Basse : Xavier Grall parmi les siens, avec une préface de Marie-Josée Christien.

27862_1.jpg(image : agencebretagnepresse.com, au crayon : jacques basse.)

 

Cet hommage rassemble plus de cent poètes venus d'horizons multiples, certains classés proches de Xavier Grall, voire "compagnons d'encre" comme Glenmor, Guillevic, Perros ou Le Gouic, d'autres qui furent lauréat(e)s du prix qui porte son nom comme Nicole Laurent-Catrice ou Marie-Josée Christien et d'autres enfin - les plus nombreux -, simples poètes dont l'écriture ou l'engagement s'inscrivent dans le formidable élan rebelle créé par le "barde de Botzulan" comme Michel Baglin, Marc Baron, Françoise Coulmin, Abdellatif Laâbi ou Jean-Noël Guéno.

 

Je voudrais faire un poème

puissant

un poème de hurlement contre le cri

nu comme le dénuement

violent contre la violence

saccadé des dernières prostrations

sur une barque grillée de soleil

un poème d'esclave contre les nouveaux maîtres

et d'impuissance

contre toute nouvelle super puissance

de pauvreté contre la corruption

de gosse floué qui vieillit sans avenir.

 

Un poème terrible

de peur de souffrance

et de soumission

qu'on écartélerait

sur les murs et les barbelés de la honte

éventré comme un grabat ensanglanté

un poème insensible

comme une kalachnikov

et provocant comme un paradis fiscal

un poème de désinformation

et d'abêtissement

de napalm et d'irradiation

contre tous les hyper religieux.

 

Un poème d'onguents de baumes

et de paroles

comme celles

murmurées à l'oreille des enfants

un poème humble

de grande dignité

qui manierait l'humour et le rire

et qui ne serait plus sur le qui-vive

clamant au vent comme une torchère

fou comme une danse de retrouvailles

et sans colère.

 

Un jour je le ferai.

 

                         Françoise Coulmin

(Pendant qu'il est encore temps, le Temps des Cerises.)


Partager cet article

Repost0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 04:03

Récente parution, chez Rue de monde, d'une anthologie (concoctée par Jean-Marie Henry et Alain Serres, avec des images d'Anne-Lise Boutin), en résonance avec le thème du "Printemps des poètes", Les poèmes ont des oreilles.

Sous-titre : 60 poèmes à dire comme ci ou comme ça.

9782355042539FS_002.gif

(decitre.fr)

Des poèmes à dire sur tous les tons, à chuchoter, à crier, à sussurer, à déclamer, à chantonner, à gazouiller, à chuinter, à prononcer sans rire, etc.
Un poème pour voir, ou plutôt pour écouter :

 

Zoziaux

 

Amez bin li tortorelle,

Ce sont di zoziaux

Qui rocoulent pour l'orelle

Di ronrons si biaux.

 

Tout zoulis de la purnelle,

Ce sont di zoziaux

Amoreux du bec, de l'aile,

Du flanc, du mousiau,

 

Rouketou, rouketoutou

Tourtourou torelle

Amez bin li roucoulou

De la tortorelle.

 

On dirou quand on l'ascoute

Au soulel d'aoûte

Que le bonhor, que l'amor

Vont dorer tozor.

 

NORGE


 

DCP_5946

tourterelle12jpg


(Merci à Marinette pour les photos,

à voir sur : taloupes.canalblog.com)

Partager cet article

Repost0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 05:02

Un livre de plus* à noter : "Urticantes", à paraître le mois prochain chez Ficelle**, à l'atelier Rougier, installé dans l'autre bout de l'Orne...

Accompagné d'illustrations et gravures de l'ami Yves Barré et précédé d'un avant-propos de Louis Dubost..

eske.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des questions, parfois absurdes, parfois légères, parfois philosophiques, comme s'il en pleuvait... (A noter que certaines d'entre elles ont déjà eu "l'honneur" de figurer sur ce blog : voir la catégorie "Est-ce que")

ficelle.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Il faudra bien un jour que j'arrive à établir la liste complète de ma bibliographie...

** On peut télécharger le bulletin de souscription.

On peut aussi commander le livre à cette adresse :

(chèque 9 euros à Atelier Rougier)

Atelier Rougier

Les Forettes

route de la Trappe

61380 Soligny-la-Trappe.

 

Site Rougier Ficelle

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 04:05

 

CCF29092012 00000

 

C'est comme ça quand on vieillit : les livres s'épuisent et on doit faire un retirage...

La première version de "Est-ce que" date de 1999, chez Donner à Voir. Depuis, il y a eu au moins deux nouveaux tirages...

Voici le descriptif de celui de 2012 :

 

Est-ce que
Jean-Claude Touzeil
dessins et mise en espace d'Yves Barré
Un livre de 48 pages, au format carré de 14 centimètres, Collection des
Petits Carrés - Parution automne 2012

 

Votre nom :
Votre adresse pour l'expédition :
Je souhaite recevoir ..... exemplaires de Est-ce que au prix de 6,50 € soit
........................... €. Ajouter 0,80 € pour frais d'envoi.
Règlement joint : ...................... par chèque à l'ordre de Donner à Voir
et à envoyer à l'adresse suivante :
Donner à Voir - les petits étangs - 72210 Louplande

Partager cet article

Repost0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 04:08

Bon, vous le saviez déjà si vous venez régulièrement sur ce blog : deux de mes livres de poèmes ont vu le jour il y a peu... C'est donc une sorte de rappel, de relance si on veut...

D'une part, Remontants et ricochets, édité chez Soc et Foc. Des précisions ici.

  0704

D'autre part, Un chèque en blanc, aux éditions Clarisse, avec une présentation de ma vie, mon oeûûûvre et un choix de poèmes par Eric Sénécal. Des infos et critiques par .

 

un chèque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                            Elle attend l'aurore

                                      Un lièvre passe toujours

                                            A six heures douze

 

 

 

 

 

 

 

 

Anecdote : je me suis aperçu après coup que myrte est du genre masculin ! Mais si on veut s'amuser à corriger, le poème se casse lamentablement la figure ! Nous affirmerons donc, avec beaucoup de conviction, que c'est une licence poétique...

Conseils pratiques : vous pouvez commander l'un de ces livres en passant par la case éditeur, ce que je vous recommande chaudement.

Si vous voulez les deux à la fois, contactez-moi, on vous fera un prix (et une petite dédicace en bonus...)

Partager cet article

Repost0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 05:07

un-cheque.jpg

 

 

 

 

 

en-blanc.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, vous êtes surpris ? Eh bien, moi aussi...

Je vous annonce la parution d'un livre sur ma pomme !...

Cela s'appelle Un chèque en blanc, et c'est édité chez Clarisse.

Eric Sénécal en est le brillant maître d'oeuvre, il est devenu incollable sur ma vie et mon oeûûvre !...

Quant à moi, je me suis contenté de dire oui en buvant du petit lait...

 

N'empêche, c'est là qu'on voit qu'on vieillit !...


N.B. : on le trouvera dimanche au "petit salon du livre de poésie" de Durcet mais on peut aussi le commander chez Clarisse.

Partager cet article

Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 05:02

Une autre raison de se réjouir aujourd'hui, après le label "village en poésie" pour Durcet, voici que j'ai le plaisir de vous annoncer la naissance des "Remontants et ricochets", aux éditions Soc et Foc, avec des illustrations de Valentine Manceau...

On pourra trouver ce livre dans les bonnes épiceries comme on dit, mais aussi au printemps de La Suze et, bien sûr, au printemps de Durcet...


Une petite idée de la couverture :

 

  (site : soc et foc, à voir ici)

 

Une autre des pages intérieures :

 

forêt

 

Une dernière :

le-SDF--jpg



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Vous pouvez aussi faire un tour sur le site de Valentine pour voir quelques pages de plus...

Partager cet article

Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 05:00

Le haïga, qu'est-ce donc ? me direz-vous.

Je vous répondrai que, pour le savoir, vous pouvez aller voir ici.

Nous en avions déjà parlé sur le biloba, quelque part par .

Pour simplifier, j'ajouterai que c'est une sorte d'accompagnement à la fois pictural et calligraphique du haïku.

Ion Codrescu, poète et peintre roumain, vient de publier Haïga - peindre en poésie, aux éditions AFH (Association Francophone de Haïku).

Minik do, que tout le monde connaît par ici (voir le lien à droite) y est honoré :

 minikdo.jpg

 

Et ma pomme aussi :

 

haiga.jpg

 



Partager cet article

Repost0