Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 05:48

undefinedDSCN0899-copie-1.jpg Voilà. C'est un hêtre pleureur qui n'a pas grand chose à envier à ceux de la montagne de Reims...

Le promeneur curieux le trouvera au bord de la route, entre Condé sur Noireau et Vassy (14).

Partager cet article

Repost0
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 05:02
Quercus-20robur.jpgmichaux-common-oak.jpg Ah ! voilà le "banal" Quercus robur, dit encore quercus pedunculata, en français chêne commun ou chêne pédonculé. (Pendant que j'y pense, l'image Internet de gauche vient de jardinalis, celle de droite de cartermuseum.)
On le trouve dans presque toute l'Europe, c'est le chêne par excellence, avec son cousin le chêne rouvre sur lequel nous reviendrons un autre jour. Jacques Brosse, dans son Larousse des arbres, nous rappelle que "son bois est le plus précieux des bois indigènes" et nous apprend que "son écorce... (en décoction) peut soigner la cirrhose du foie..." C'est toujours bon à savoir...
Quel que soit votre âge, si vous en plantez un (je vous y encourage fortement car les Attila de la tronçonneuse ont fait de lourds dégâts dans le bocage), attendez-vous à ne fréquenter qu'un "gamin" qui ne deviendra adulte et épanoui qu'au bout de deux ou trois siècles minimum. Pas sûr qu'alors on se souvienne du nom du planteur, mais qu'importe, il parlera à votre place !...

Partager cet article

Repost0
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 05:29

 (images Internet ufs/unl.edu et duke-edu)

Dans la série des chênes dits "remarquables", voici le tour du chêne noir, (black oak pour les Américains), le Quercus velutina. On l'appelle encore "quercitron" ou "chêne des teinturiers" car son écorce d'un jaune vif servait à teindre le cuir, la laine, la soie et le bois. 

Sur la photo de gauche, on peut voir un spécimen de bonne taille (le chêne, pas la dame !).

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 05:17

Dans la grande famille des chênes, aujourd'hui le chevelu de Bourgogne, encore appelé "quercus cerris". (Il existe même des variantes, comme "Ambroziana", "Marmorata" ou "Variegata")

C'est un beau sujet qui pousse relativement vite (la notion du temps chez les arbres n'est pas tout à fait la nôtre...) et peut espérer vivre 200 ans.

Son nom ("chevelu") vient du fait que les cupules de ses glands (non, pas de contrepèterie !) sont hérissées de lanières évoquant l'aspect d'une chevelure...

(Images Internet : à gauche, pépinières Bastard; à droite : magnifique bonsaï sur un site espagnol, portal bonsaï.)  

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 05:23

 (Image Internet :Fnac)

Références : Bernard Bertrand : L'herbier boisé, éditions Plume de carotte (528 Impasse des bons amis 31200 Toulouse).

 On aurait pu ranger cet article dans "Un bon livre peut-être ?", mais le placard à balais était déjà bien plein... Encore un ouvrage exceptionnel (à mes yeux) : à partir de l'herbier de l'Université de Montpellier dont certaines planches datent du XIX° siècle, l'auteur rappelle ici les caractéristiques d'une petite centaine de sujets, de l'ailante à la viorne. Botanique, symbolique, usages principaux, historique, anecdotes, Bernard Bertrand célèbre avant tout l'étroit compagnonnage qui lie depuis toujours l'homme à l'arbre.    

Partager cet article

Repost0
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 05:51

 (Images Internet : baumpruefung.de) Oui, c'est incroyable ! Il existe une variété de chêne qui porte ce nom !... (Vous l'avez reconnu, c'est le quercus bushii)

Pas du tout antipathique, ce chêne américain développe de larges feuilles, d'un beau rouge en automne. Il a l'air de bien se plaire par chez nous... A suivre...

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 05:10

 La famille des chênes (on les appelle Quercus) est une très grande famille. Elle a ses branches, ses branchettes, ses brindilles... Aujourd'hui, le "quercus dentata", dit encore chêne empereur... (photo de gauche, cf. site ki-net, en provenance du Japon) + une coquetterie : le "quercus dentata pinnatifida" avec ses larges feuilles finement découpées (photo de droite, cf. site elven, des Pays-Bas).

(Pour ceux / celles qui n'auraient pas vu le début du film, on vient de planter plus de cent chênes différents dans notre CDC...)

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 05:19

 Le chêne-liège, encore appelé "quercus suber", a vu ses "troupes" diminuer avec les incendies à répétition, particulièrement au Portugal, premier pays producteur de véritables bouchons de liège. Bien entendu, on a trouvé un produit de substitution, mais c'est loin de valoir l'original...

(Photos Internet : à gauche, buildingafuture; à droite, vinsdalsace)

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 05:15
 Dans la série des chênes, prenez le temps de regarder le "Quercus rubra", ou chêne rouge d'Amérique. Il est resplendissant en ce moment, d'autant plus apprécié qu'il pousse (relativement) vite...

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 04:50

Petite réflexion botanique pendant que nous séjournons dans le grand Sud :

Le chêne vert (Quercus ilex) réclame de la lumière et du soleil... On peut le comprendre. 

A noter qu'on l'appelle aussi "yeuse", ce qui permet d'avoir un des rares noms d'arbre du genre féminin.

(source : site Internet frigolet)

Partager cet article

Repost0