Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 04:03

Rien d'important

Je ne désire pas être profond

je voudrais simplement écrire des idioties

pour les dire en public

J'écris pour les têtes en l'air

dont la cervelle

est restée accrochée à un portemanteau

avec ou sans la casquette

Rien n'est plus agréable

que de dire ses poèmes à de simples gens

tels que vous mes amis

sans exigence d'aucune sorte

Vous êtes gentils

Je ne voudrais ennuyer personne

Vous trouverez ci-joint

un trou

un simple trou

Avec une petite lumière

Il n'y a rien d'autre.

Alfonso JIMENEZ

(extrait de la revue "Traction Brabant" n° 53)

Rebonds informatiques :

http://traction-brabant.blogspot.fr

http://nouvellerevuemoderne.free.fr/alfonsojimenez.htm

1- anecdotesdecuisine, 2- nouvelobs.com
1- anecdotesdecuisine, 2- nouvelobs.com

1- anecdotesdecuisine, 2- nouvelobs.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article

commentaires

Yves 21/10/2013 09:55

"Écrire des idioties" : c'est ambitieux.

Topa 21/10/2013 13:37

En plus, cela peut prendre toute une vie...

Cristophe 20/10/2013 19:35

Le poème est lui-même une lumière.

Topa 20/10/2013 21:29

Restons modeste. Cela arrive parfois...

thé âche 20/10/2013 11:05

le trou noir de la pipe à Tati (déguisé en oncle), le trou noir du cul du ciel, le trou noir du point final d'un poème.

Topa 20/10/2013 21:27

Rideau !...

la bacchante 20/10/2013 09:56

Je vois bien le noir du trou.

Topa 20/10/2013 21:25

Toi aussi, tu as une bonne vue...

Minik do 20/10/2013 07:54

Je vois bien la petite lumière.

Topa 20/10/2013 21:24

Tu as une bonne vue...