Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 04:09

Aujourd'hui, un poème d'Alain Helissen*, extrait de la revue "Cairns", numéro 11, consacré au thème "Vivants dans la ville et paysages urbains" :

 

Vite ville

 

Ville fourmilière

Quand tu y entres

Tu es happé par elle

Tu te déplaces plus vite

Entraîné par un mouvement

accéléré tu marches

pressant le pas

Tu suis toujours quelqu'un

Tu prends

les transports en commun

Tu vois partout les magasins

les grands immeubles

et la circulation

automobile les feux

les sons les couleurs les odeurs

Prochain arrêt Pasteur

Tu sais tout ça par coeur

Tu descends tu marches

dans la ville

parmi d'autres anonymes

que ton regard ignore

comme t'ignore le leur

Pour parler à quelqu'un

parfois tu fais semblant

de demander ton chemin

à celui que tu croises

et qui n'est pas d'ici

ne sait pas ne sait rien

vient de beaucoup trop loin

et cherche plus que toi

où le mènent ses pas

Alors tu lui dis

ne cherchez pas plus loin

c'est là

 

Alain Helissen

 

article_0605-BOR03-CATHERINE.jpg

(20minutes.fr)

* Alain Helissen : poète de Sarrebourg, "élu" 2012 sur le chemin des poètes...

** Cairns : revue animée par Patrick Joquel.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 04:05

Un collage du siècle dernier, peut-être même avant...

 

prive.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans collages
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 04:04

Un beau jour, j'ai reçu un mail de Jésus...

Oui, en provenance de l'université d'Alicante, en Espagne, de la part de Jésus Belloto Martinez. Cet aimable traducteur me demandait si je voulais bien que ses étudiants se frottent à plusieurs de mes haïkus pour les traduire en espagnol...

Vous pensez bien que j'ai accepté aussitôt. Vous pourrez lire le résultat un peu plus bas.

Un grand merci à lui et à toute son équipe de valeureux étudiants...

 

 

JOURNÉE MONDIALE DE LA TRADUCTION 2012

Atelier de traduction poétique: Sélection de haïkus de Jean-Claude Touzeil

Équipe de traduction : Cristina Berenguer Pérez, Valeria Gambi, Jairo Lara, Carlota Isabel Lifante Baeza, Veronika Manzanares, Pedro Marco Pozo, Antonio Martínez Galindo, Kian Foei Nio Tjong, Isabel María Pérez García, Elena Raigoso de la Llera, Araks Sahakyan, Maria Sanchez Galvàn, Daniel Valiente Fernández.

 

 

 

Le premier rimmel

Sur les branches des flocons

Le dernier e-mail

 

 

el primer rímel

en las ramas de los copos

el último e-mail

 

 

J’aime une sardine

Qui refuse obstinément

De sortir en boîte

 

 

me gusta una sardina

que sufre claustrofobia

se siente enlatada

 

 

A travers les branches

La lune à toute vitesse

Le train peut pas suivre

 

 

a través de las ramas

la luna a toda máquina

el tren no puede seguirla.

 

 

Le drapé de l'eau

Discrètement le soleil

Joue au mikado

 

 

las arrugas del agua

el sol con disimulo

juega al mikado.

 

 

Un bout de ficelle

pour soutenir le cosmos

ça devrait suffire

 

 

un trozo de hilo

para sostener el mundo

bastar debería

 

 

Sous le maquillage

Le clown blanc a le nez rouge

Il boit dans sa loge

 

 

bajo el maquillaje

el payaso tiene la nariz roja

en su camerino, bebe.

 

 

S'il croise une fille

Le cyclope en un clin d'oeil

Il tombe amoureux

 

 

si se cruza con una chica

el cíclope cae enamorado

en un abrir y cerrar de ojo.

 

 

Il a la tremblote

Mon frigo qui se fait vieux

Il doit avoir froid

 

 

ella tirita

debe de tener frío

mi nevera ha envejecido.

 

 

 

traduction-babel2.jpg(arguenon-hunaudaye.fr)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Haïku
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 04:01

Aujourd'hui, un poème de Jean-Noël Guéno, extrait d'une sorte de journal de bord qui s'étale sur presque vingt ans, Barbares à la barre du jour, paru récemment chez Gros Textes.

 

Ils ne possèdent plus rien,

rien que l'humble confiance

en leur propre colère,

appel à vivre

sous l'arc

                      qui vibre

entre soleil et folie

 

Coin dans la tête

d'un monde qui se fend.

 

                 Jean-Noël Guéno


(cfpf.free.fr)


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 04:03

Imaginez ça : samedi dernier, Rabodanges, village de 148 habitants, accueillait dans son église deux artistes de renommée internationale, à savoir Jasser Haj Youssef d'une part et Souad Massi d'autre part...

Inutile de vous dire (mais je vous le dis quand même !) que nous étions dans l'assistance et que nous avons vécu des moments rares et précieux...

Et même un "boeuf" entre les deux artistes avant de se quitter...

Vous aurez une petite idée en allant voir ici et ...

JasserHajYoussef.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  (lastfm.fr)

  Souad-Massi-34.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  (pierre-jean.net)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Entendu
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 04:09

Lu dans le journal, récemment...

CCF16092012 00000

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capture-dcran-2011-10-05--13.png

(hypotheses.org)

penalty.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(wordpress.com)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Dans le cahier de Flora
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 04:06

 

imageaccueil_2012_3.png

(blacksadmania.com) 

  (petitpave.fr)

http://www.petitpave.fr/uploads/dessin-stand-2.jpg

 

Rendez-vous rituel en octobre : nous serons sur le stand de notre assoc. "Donner à Voir" les 13 & 14 octobre pour vous y accueillir dans le cadre de la 25ème heure du Mans...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 04:07

Toiles d'araignée dans le petit matin : (photos flora):

SAM_0528.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_0538.JPG

SAM_0539.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_0537-bis.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Images
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 04:07

Un haïku extrait des Haïkus sans gravité (éditions l'épi de seigle, 2001) :

 

Quelquefois la nuit

Le cri glacé de la chouette

Un appel à l’aide

  Strix-20aluco-20Chouette-20hulotte.JPG

(images : google)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Haïku
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 04:00

La migluce est un poisson téléostéen, assez proche, par temps de brouillard, du maskalonge de l'Ohio... C'est un carnassier redoutable qui vit principalement dans les lacs nord-américains et dans ceux d'Europe, mais qui s'aventure parfois jusque dans nos rivières bocagères, au grand dam des ablettes, des gardons et des truitelles du capitaine Iglou qui ne lui disent pas merci.

Son nom viendrait d'un mot algonquin ramiglu qui signifie "poisson sans arêtes", ce qui n'est pas garanti pour autant.

getimage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(washington.edu)

La migluce a plusieurs particularités qui permettent de la distinguer du maskalonge :

1) les soirs d'été, au soleil couchant, elle émet un chant plaintif qui fait penser à celui de la buse variable.

2) même quand elle n'est pas contente, elle remue la queue.

3) pour rien au monde, elle ne manquerait l'ouverture de la pêche en rivière de première catégorie.

Couv-802-610x400.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(peche.poissons.com)

Pour la citation, je vous ai déniché une petite chanson qu'une voisine obligeante m'a traduite directement du haut-bavarois :

 

Quand vient le soir sur la montagne

on entend dans le vallon

chanter la migluce

chanter la migluce

la migluce de chez nous.

 

(Trad. Droits réservés.)

6080715-tres-belle-femme-de-couleur-en-costume-bavarois-tra.jpg

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

(123rf.com)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article