Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 05:02

el-colibri-15.jpg(clglm.blogspot.fr)

Jean Foucault, poète d'Amiens, qui est parti passer une année au Brésil, nous envoie de temps en temps des nouvelles à travers son bulletin "Poe&sia".

Dans le dernier, il nous fait part de sa découverte de Luci Collin et de son Trato de silêncios. ("Traité de silences" ou "Question de silence").
Le site de Luci Collin, ici.

Un extrait du poème Hoje (en portugais et en français) :

  

Hoje
eu sou o colibri que entrou na sala
e se bate nos móveis
e embora saibe que a saida é pela entrada
simplesmente não lembra por ode foi
que entrou

 

Hoje
àquele rosto no espelho eu perguntei
quando é que muda a lua
e o silêncio dele me fez
pensar se poderia ser
Hoje

 

Aujourd’hui
Je suis un colibri qui entre dans la pièce
et se heurte au mobilier
et sait que la sortie est par où il est entré
simplement il ne se rappelle pas
par où il est entré

 

Aujourd’hui
Le visage devant la glace je me demandai
Quand change la lune
Et son silence me fait
penser que ce pourrait être
Aujourd’hui

 

                                             Luci Collin

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 05:09

Vous connaissez peut-être Jenofa ?

Elle vient de m'envoyer cette photo, prise devant la vitrine du marchand de vélos de Cambo-les-Bains (Pyrénées Atlantiques) :

Bon, sa photo ne veut pas sortir...

En voici une autre, trouvée sur laroue.ensoleillee.over-blog.com :

HBreuille_01.jpg

Vous aimeriez savoir ce qui est écrit sur la pancarte ? Je vais vous le dire :

"Plus la vitesse du cycliste est moins grande et moins le cycliste va plus vite."

(Henri Breuillé, Prix Nobel de cyclisme.)

M'est avis que l'inspiration de ce modèle unique vient du "catalogue des objets introuvables" de Jacques Carelman :

carelman02a.jpg

(abbracie.popcorn.blogspot.fr)


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 05:05

La remise officielle du prix Sadeler 2012 aura lieu le samedi 8 décembre à Ballon (72)

C'est Thierry Cazals qui en est l'heureux lauréat avec son livre Un éléphant au paradis, illustré par Ana Yaël et publié chez Motus.

(ouest-france.com)

ln41_1238975_1_px_470_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'escalade une goutte de pluie
puis celle d'à côté

puis une autre
et encore une autre

certains disent que je vole

alors que je tente
de tenir debout

dans le ruissellement du monde

 

           Thierry Cazals

 

(opalivres.com)

image.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 06:05

Info d'actualité :

Mohamed Al-Ajami, Ibn Al-Dhib, poète qatari, vient d'être condamné à la prison à vie pour avoir écrit un poème en soutien à la révolution tunisienne.

Voir quelques explications ici

ajami_poete.jpg

(oumma.com)

 

A voir aussi l'article du blog ahoui de ce jour.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 05:09

Un grand merci à Claude Vougeot qui nous a envoyé cet article de Libération :

mercier.jpg

 

 

sylvia-kristel-as-emmanuelle.jpg

(mabulle.over-blog.com)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Dans le cahier de Flora
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 05:00

Aujourd'hui, soirée de soutien à l'association "Le Printemps de Durcet" !

(affiche : Matt Mahlen)

frite.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oui, le "concept" est audacieux et résolument pragmatique...

Tous les deux ans, nous prouvons qu'un public populaire, principalement amateur de moules/frites, peut aussi "supporter" le volet supplémentaire "& poésie"... (Bon, pas trop longtemps quand même, faut pas rêver...)

L'occasion d'une soirée joyeuse entre ami(e)s qui, généralement, permet au trésorier de l'association d'envisager la suite avec le sourire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 05:08

Retour chez nos amis les chênes avec aujourd'hui le Quercus garryana (en français, chêne de Garry, ou encore chêne de l'Orégon).

Vous démarrez avec ça :

Quercus garyana 2003 8

 

 

  (bonsaibc.ca)

et si vous avez de la patience (et de la chance), vous obtiendrez ça :

(edbookphoto.photoshelter.com)

 

Garry-Oak-forest-EdBook9411

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Garry-Oak-forest-EdBook9411Avec un nom pareil, vous devinez qu'il nous vient d'Amérique, plus précisément de l'Ouest des Etats-Unis. Son nom n'a rien à voir avec Garry Cooper, mais plutôt avec Nicholas Garry, gouverneur de la baie d'Hudson à la fin du XIX° siècle.

L'espèce principale peut atteindre les vingt mètres, mais il existe des variétés arbustives ne dépassant pas cinq mètres.

QuercusgarryanaOregonWhiteOak.JPG(tree-species.blogspot.fr)

Arbre caduc dont les feuilles sont épaisses et multilobées. Fruits relativement petits. Relativement comestibles également.

Oak%20Garry%20White%20Quercus%20garryana                                                                                                         (image : tryonfarm.org)

Bois de médiocre qualité, malgré tout utilisé pour la fabrication des fûts de maturation du vin.

 

Il a une préférence pour les situations ensoleillées et accepte de pousser dans tous types de sols, à condition qu'ils soient bien drainés.

 

Si vous n'allez pas dans l'Orégon prochainement, vous pourrez en voir un, encore modeste dans son développement, sur la commune de Sainte-Honorine-la-Chardonne (Orne).

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 05:09

Un collage en noir et blanc :

 

maniana.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans collages
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 05:06

Trois hypothèses pour deviner le sens de boupion :

1) Jean-Alcide Boupion (1826- 1899) serait resté totalement inconnu s'il n'avait été l'auteur d'une thèse portant précisément sur la découverte inopinée qu'il fit d'une île de la mer de Tasmanie en 1852, une île que d'aucuns qualifieront d'îlet ou d'îlot, tant ses dimensions sont ridiculement minuscules. Pensez, cent trente-trois mètres de long par vingt-deux de large !... 

L'île de Boupion, qui n'est toujours pas répertoriée sur les cartes marines, est une île déserte, seulement visitée de temps à autre par des scientifiques chargés d'étudier la flore et la faune locales.                                                                        (image internet : labibapprivoisee.wordpress.com)

033.jpg

 

2) Jean-Alcide Boupion (1826- 1899) serait resté totalement inconnu s'il n'avait été l'auteur d'une thèse portant précisément sur la découverte inopinée qu'il fit d'une molécule de glucose, bien cachée à l'intérieur de l'estomac d'un hanneton de l'Annapurna, lui-même gisant dans le jabot d'un gypaète barbu qui avait croisé sa route. On peut en déduire qu'il était doté d'une bonne vue, le Jean-Alcide, car il ne disposait à l'époque que d'un "occhiolino" portatif, de marque "Galileo", ancêtre du microscope d'aujourd'hui.

Comme vous le savez peut-être, Boupion était gourmand à l'excès si bien qu'il mourut diabétique, gavé de bonbons et autres sucreries, baignant dans les molécules. C'est pour lui rendre hommage que la communauté scientifique, unanime, baptisa de son nom la molécule du berlingot mordoré.(image : tpe-bonbon.over-blog.com)

Beta-D-glucose-3D-vdW.png

3) Jean-Alcide Boupion (1826- 1899) serait resté totalement inconnu s'il n'avait été l'auteur d'une thèse portant précisément sur la découverte inopinée qu'il fit d'un animal étrange dans le bois de la mousse, à proximité de Saint-Tonneau. Il en fit une description sommaire dans ses Prolégomènes animaliers : " Pour le profane, le boupion ressemble à l'ornithorynque, surtout si on le regarde de profil. Vu de dos, on dirait un lamentin en période de jeûne. Vu d'avion, on croirait avoir affaire à un muscadin musqué. Vu de dessous, vous hésitez entre la fouine écarlate et la belette amidonnée."                                          

A l'usage, le boupion se révèle, après une période plus ou moins longue d'apprivoisement, comme un sympathique animal de compagnie, capable de jouer de la guitare électrique sans les mains, de chasser les moutons sous les meubles ou de mettre la table sans se tromper de côté pour les fourchettes. (image internet : reproarte.com / Franz Marc)

art-3_fabeltier.jpg

Pour vous aider dans vos recherches, une petite citation de derrière les fagots :

"- Où t'as encore mis le boupion ? demanda la grand-mère à sa petite-fille.

- Avec le batratoume, dans la huche à pain, répondit cette dernière."

(Nicéphore Parisis : Scènes de manège, éditions de la migluce)



 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 05:00

Deux ou trois photos (signées flora) prises aux environs de l'automne :

SAM_1215.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_0928.JPG

la-mare-du-Baux.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_1354.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_1300.JPG

 

SAM_1231.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Images
commenter cet article