Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 05:04

Hier, petite balade dans la Manche et passage à Canisy, patrie du poète Jean Follain...

(J'avais déjà eu l'occasion de vous parler de son poème Quincaillerie ici)

Et donc, dans la rue principale de Canisy, on tombe sur... "la" quincaillerie !

Ni une, ni deux, photo Flora :

SAM_2807.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 05:08

Un collage ancien :

coll-5.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans collages
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 05:07

Haïku numéro 83 :

Ces kiwis qui dorment

Dans leur carton sagement

Ce sont des souris

9945043-kiwi-souris.jpg(fr.123rf.com)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Haïku
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 05:00

 

Aujourd'hui, une chanson de Paco Ibanez : (cliquez sur le nom)

En France, Paco est bien connu pour avoir chanté Brassens... en catalan. Il a aussi chanté  (magnifiquement) les poètes espagnols et hispanophones. Ici, en fait, c'est un poème de Federico Garcia Lorca qu'il a mis en musique : El lagarto y la lagarta.

(image : lorca-mariadona.blogspot.fr)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Entendu
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 05:09

Bon, j'aurais pu l'inventer celui-là, mais non, le mot existait déjà...

Le dipneuste est un drôle de poisson qui ne manque pas de ressources : des branchies pour vivre dans l'eau (douce) et des poumons pour respirer dans l'air; des nageoires classiques et des petites "pattes" pour se déplacer dans la boue des marécages.

dipneust2.jpg

(nicolas.form.free.fr)

Ces atouts lui permettent de survivre en milieu hostile, voire de se contenter d'une simple flaque d'eau pendant un certain temps. Il lui arrive même de s'enfoncer temporairement dans la boue, en attendant le retour de la saison humide.

2680228000_22e85a7301.jpg

(patriarch.free.fr)

Les spécialistes nous affirment que cet animal est un "fossile vivant", vieux de 410 millions d'années, et qu'il n'existe plus que six espèces de dipneustes, réparties entre l'Amérique du Sud, l'Afrique et l'Australie.

Je ne sais pas si on en trouve à l'étal du poissonnier... (Pour la survie de l'espèce et la biodiversité, il ne vaudrait mieux pas.)

Placer ce mot, l'air détaché, dans la conversation de tous les jours, me semble difficile, d'autant plus que les dictionnaires de citations sont muets sur le sujet.

Juste trouvé ce proverbe algonquin que j'ose à peine vous soumettre :

A la Saint-Dipneuste, pense à changer tes dix pneus.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans La vie des mots
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 05:07

Voici un livre des éditions Baleine (salut Jean-Jacques !) dont le sous-titre annonce la couleur : Dictionnaire subjectif des mots difficiles et imprononçables de la langue française.

couvdico.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est un dictionnaire extrêmement bien documenté, très sérieux dans ses analyses et commentaires, superbement illustré (à l'ancienne) par Laurent Rivelaygue (que je soupçonne d'être aussi l'auteur...).

Comme me l'écrivait François Rabelais dans un récent mail : "Ignorance est mère de tous les maux." (Il ajoutait en post-scriptum : "Rire est le propre de l'homme.")

Et je vous dis pas ce que me téléphonait un philosophe à la mode pas plus tard qu'hier soir : "Ce bouquin est une somme qui fait passer l'Encyclopédie pour une notice de montage de chez Ikéa... On a envie de l'apprendre par coeur pour briller en société..." (Zut ! je vous l'ai dit...)

Bref, les habitué(e)s de ce blog risquent bien d'aimer Le Von Mopp illustré dont voici une page ou deux :

dico2.jpg

dico3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Et je ne remets pas à demain mes remerciements aux amis qui ont eu la bonne idée de me l'offrir...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Un bon livre, peut-être ?
commenter cet article
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 05:09

Au bord de la route, un ancêtre, ce vieux châtaignier mal en point et qui "s'en va de la tête"...

Tout heureux que le soleil vienne encore lui faire risette... (photos flora)

SAM_1977.JPG

                                                                                       SAM_1974.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_1983.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM 1986


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 05:07

(photos flora)

ciao-2012.jpgBien bonne année 2013 à tous les "bilobistes" !...

Ce soir, nous serons là et vous aussi... : (tageo.com)

Reveillon

 

chemin du Baux

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 05:00

Précieux conseil :sante--.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Dans le cahier de Flora
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 05:06

(image gauche : wikipedia, droite : amazon.fr)

      41FRKseWdRL_002.jpg  220px-Joel_Egloff.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déjà eu l'occasion de vous parler de Joël Egloff sur ce blog, pour de précédents livres (voir la rubrique : un bon livre peut-être ?)...

Cette fois, avec "Libellules", il s'agit de courtes nouvelles, juste le temps de faire connaissance avec de nouveaux personnages "égloffiens", des petits, de ceux qu'on ne remarque pas dans le paysage, qui ont une vie ordinaire pour ne pas dire banale. L'anti-héros par excellence...

Par exemple, cette femme, aperçue par la fenêtre, qui secoue méthodiquement son linge avant de le replier... et de le resecouer. Cet homme qui chronomètre plusieurs fois (pour vérifier !) le temps que met un sablier à s'écouler et qui s'étonne des différences... Ou cet autre "cabossé de la vie" vivant une véritable odyssée le soir de Noël.

Joël Egloff maîtrise l'art de la narration au plus haut point. Il lui suffit de deux ou trois phrases pour nous "emporter". Quelques "incipit(s?)" pour s'en persuader :

"On a beau avoir deux yeux, ils regardent souvent dans la même direction, si bien qu'au lieu de se compléter, ils travaillent en doublon, ce qui est regrettable..." (Au feu, s'il vous plaît)

"N'ai écrit qu'un mot aujourd'hui : mon nom, que j'ai imprimé sur une feuille en jolis caractères..."  (Jour sans)

Et toujours cet humour décalé, cette connivence avec le lecteur, cette formidable tendresse pour "nos frères humains..."

                                                                          Joël Egloff : Libellules (Buchet-Castel)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Un bon livre, peut-être ?
commenter cet article