Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2018 4 25 /01 /janvier /2018 05:09

Je vous laisse découvrir un extrait du journal* "La dépêche" envoyé par Georges Cathalo (merci au passage...)

Un nouvel article qui va enrichir "Le cahier de Flora"...

* On dit aussi un "canard"...

1- mistercanne.fr / 2- scan / 2- photos-animaux.com
1- mistercanne.fr / 2- scan / 2- photos-animaux.com
1- mistercanne.fr / 2- scan / 2- photos-animaux.com

1- mistercanne.fr / 2- scan / 2- photos-animaux.com

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 05:02

Les photos datent un peu : elles ont été prises avant Noël, à l'entrée de Flers, un jour de belle lumière...

Depuis, c'est le crépuscule des ronds de ballots, de plus en plus affaissés...

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2018 7 21 /01 /janvier /2018 05:01

On a beaucoup parlé de ce livre qui est passé tout près du Goncourt et du Fémina...

Lot de consolation appréciable : il a obtenu le Goncourt des Lycéens 2018 !

- L'auteure, Alice Zéniter, bien que seulement trentenaire, présente déjà un solide parcours d'écrivaine, jalonné par de nombreux prix littéraires...

- Le livre, "L'art de perdre", est paru en 2017 aux éditions Flammarion.

C'est un excellent roman dans lequel Alice Zéniter aborde un sujet délicat : l'histoire d'une famille de harkis (probablement la sienne) sur trois générations.

D'abord à travers celle d'Ali, le grand-père, oléiculteur installé sur un village de crête, dans les montagnes de Kabylie. Ancien combattant de l'armée française pendant la deuxième guerre mondiale, il se retrouve contraint de rejoindre la France avec sa famille au moment de l'indépendance de l'Algérie...

Ensuite, la deuxième partie s'articule autour d'un des fils, Hamid, son enfance, sa jeunesse et sa révolte. Itinéraire difficile, voire douloureux, de camp de transit en camp de regroupement, pour "atterrir" un jour dans une barre de H.L.M., quartier du Pont-Féron, à Flers, dans l'Orne. Après des études réussies, Hamid réussit à s'intégrer dans la société française et devient fonctionnaire de l'administration. Mais il coupe les ponts avec sa famille et s'installe avec sa femme Clarisse en région parisienne...

Enfin, la dernière partie met en scène Naïma, représentante de la troisième génération, dont le parcours se confond avec celui de l'auteure.  Au terme de brillantes études supérieures, elle devient responsable d'une grande galerie d'art contemporain. C'est pour des raisons professionnelles qu'elle est amenée à se rendre en Algérie où elle pourra "boucler la boucle" familiale...

Bref, un livre intelligent, riche, dense (plus de 500 pages !) qui a le mérite de donner la parole à des gens mal dans leur peau, le cul entre deux chaises, haïs par les Algériens qui les considèrent comme des traîtres et tout bonnement ignorés voire méprisés par les Français ("La France se coud la bouche en entourant de barbelés les camps d'accueil."). Livre des silences familiaux et de l'impossible recherche identitaire des racines, des origines... Une écriture toujours juste, travaillée, souveraine, qui nous entraîne dans le sillage de personnages odysséens, avec du coeur et de la chair...

*

"L'art de perdre" : ce roman est un chef d'oeuvre. (IsabelleIsapure, Babélio)

*

1- bibliosurf / 2- ouest-france.fr / 3- skyscrapercity
1- bibliosurf / 2- ouest-france.fr / 3- skyscrapercity
1- bibliosurf / 2- ouest-france.fr / 3- skyscrapercity

1- bibliosurf / 2- ouest-france.fr / 3- skyscrapercity

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 05:05

La question se pose peut-être du côté de Loué, dans la Sarthe :

Est-ce qu'elle les achète les yeux fermés,

ses œufs fermiers, ma poulette ?

1- ouestfrance.fr / 2- oeufs-fermiers.fr
1- ouestfrance.fr / 2- oeufs-fermiers.fr

1- ouestfrance.fr / 2- oeufs-fermiers.fr

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 05:00

Bon, sachez-le, ce mot est complètement inventé...

Tranquillisez-vous, voici cependant trois propositions :

1- mofatine : nom féminin, étym. du maori "mofa"(= glouton) et "tine" (= infini) ; ce mot désigne un poisson d'aquarium de petite taille très fidèle et très familier. Omnivore, il a la particularité d'être un "nettoyeur" hors-pair qui dévore tout ce qu'il trouve dans les bacs.

Exemple : "- Dis donc, Byron, tu devrais changer l'eau de ton aquarium, on a bien du mal à voir le poisson rouge...

- Non, non, je vais plutôt acheter une mofatine pour qu'elle nous débarrasse de tout ce qui traîne..."

(extrait de Martine à la plage.)

2- mofatine : n. f. médicament vendu sous la forme de comprimés ou de suppositoires, très utile en cas d'allergie aux contre-indications les plus courantes.

Exemple : "Vous avez du mal à supporter votre traitement médical ? Faites une cure de Mofatine pendant une soixantaine de jours, cela ira tout de suite mieux."

(Publicité des laboratoires Placebox)

3- mofatine : (prononcez  mow-fat-agne) célèbre gâteau des îles Féroé, dont la recette s'est enrichie de génération en génération.

Exemple : "- C'est curieux, Milou, ce dessert m'a l'air suspect. Le menu indique "Mofatine sur son lit d'écrasées de solanacées" et je ne vois pas de crème anglaise...

- Ouaf ! ouaf ! tu es trop méfiant, Tintin. Moi, je vais tout manger. Tu me donnes ta part ?..."

(extrait de : "Tintin perd le Nord.")

1- poissons.net / 2- guide-mode-emploi.com / 3- postradar.co.uk /
1- poissons.net / 2- guide-mode-emploi.com / 3- postradar.co.uk /
1- poissons.net / 2- guide-mode-emploi.com / 3- postradar.co.uk /

1- poissons.net / 2- guide-mode-emploi.com / 3- postradar.co.uk /

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2018 1 15 /01 /janvier /2018 05:05

Pour le prochain "Printemps de Durcet", on trouvera sur le "Chemin des Poètes" un poème de Francis Ponge : Le cageot...

Pour les impatient(e)s, le voilà :

Le cageot

 
    A mi-chemin de la cage au cachot la langue française a cageot, simple caissette à claire-voie vouée au transport de ces fruits qui de la moindre suffocation font à coup sûr une maladie.
    Agencé de façon qu'au terme de son usage il puisse être brisé sans effort, il ne sert pas deux fois. Ainsi dure-t-il moins encore que les denrées fondantes ou nuageuses qu'il enferme.
    A tous les coins de rues qui aboutissent aux halles, il luit alors de l'éclat sans vanité du bois blanc. Tout neuf encore, et légèrement ahuri d'être dans une pose maladroite à la voirie jeté sans retour, cet objet est en somme des plus sympathiques - sur le sort duquel il convient toutefois de ne s'appesantir longuement.

Francis Ponge - Le Parti pris des choses - 1942
1- lemonde.fr / 2/3- gallimard.fr / 4- palagret.eklablog.com
1- lemonde.fr / 2/3- gallimard.fr / 4- palagret.eklablog.com
1- lemonde.fr / 2/3- gallimard.fr / 4- palagret.eklablog.com
1- lemonde.fr / 2/3- gallimard.fr / 4- palagret.eklablog.com

1- lemonde.fr / 2/3- gallimard.fr / 4- palagret.eklablog.com

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 05:04

Une chanson de Tiken Jah Fakoly, Le balayeur balayé...

Présentation du chanteur ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tiken_Jah_Fakoly

you tube

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2018 4 11 /01 /janvier /2018 05:00

Bon, voici trois articles découpés dans les journaux :

1- un poteau animé, dans Les Alpes Mancelles, en 2016.

( article envoyé par Yves, mon poteau...)

2- on se demande quel en est le sujet, dans l'Orne Combattante, en 2017.

3- peut-être un début d'explication, dans le même journal, en 2016.

scan
scan
scan

scan

Partager cet article

Repost0
9 janvier 2018 2 09 /01 /janvier /2018 05:04

Après la jaune et la bleue, voici la lumière blanche...

Bon, on peut contester la couleur : c'est aussi un peu vert pâle...

(On est toujours côté nord...)

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2018 7 07 /01 /janvier /2018 05:03

En 2018, on a déjà les yeux tournés vers le 33ème "Printemps de Durcet" qui se tiendra les 13, 14 et 15 avril... C'est l'ami Thierry Gaudin qui s'est chargé des illustrations du livret...

Voici, en avant-première et en exclusivité, trois images qui devraient y trouver leur place...

On peut aussi, bien sûr, faire un petit tour sur son blog, toujours riche en images, en poésie et en musique, par ici : http://pjtg.over-blog.com/2017/12/envols.html

1/2/3- thierry gaudin
1/2/3- thierry gaudin
1/2/3- thierry gaudin

1/2/3- thierry gaudin

Partager cet article

Repost0