Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 05:06

Pour les amateurs de synonymes, l'alkékenge, on l'appelle encore amour en cage, physalis, lanterne chinoise (ou japonaise), cerise d'hiver, cerise de juif, coqueret, herbe aux cloques, etc. Pour les amateurs d'étymologie, signalons qu'alkékenge vient de l'arabe al-kàkang, puis de l'espagnol alkakangi. (en ancien français, alquequange.)

Pour les amateurs de bouquets secs, l'alkékenge est souverain, mais attention les jardiniers, "ça pousse comme du chiendent !", comme disait Léo jadis...

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Images
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 05:07

Prière d'un petit enfant nègre

Seigneur, je suis très fatigué.
Je suis né fatigué.
Et j'ai beaucoup marché depuis le chant du coq
Et le morne est bien haut qui mène à leur école.

Seigneur, je ne veux plus aller à leur école,
Faites, je vous en prie, que je n'y aille plus.

Je veux suivre mon père dans les ravines fraîches
Quand la nuit flotte encore dans le mystère des bois
Où glissent les esprits que l'aube vient chasser.
Je veux aller pieds nus par les rouges sentiers
Que cuisent les flammes de midi,
Je veux dormir ma sieste au pied des lourds manguiers,
Je veux me réveiller
Lorsque là-bas mugit la sirène des blancs
Et que l'Usine
Sur l'océan des cannes
Comme un bateau ancré
Vomit dans la campagne son équipage nègre...

Seigneur, je ne veux plus aller à leur école,
Faites, je vous en prie, que je n'y aille plus.

Ils racontent qu'il faut qu'un petit nègre y aille
Pour qu'il devienne pareil
Aux messieurs de la ville
Aux messieurs comme il faut.
Mais moi, je ne veux pas
Devenir, comme ils disent,
Un monsieur de la ville,
Un monsieur comme il faut.

Je préfère flâner le long des sucreries
Où sont les sacs repus
Que gonfle un sucre brun autant que ma peau brune.
Je préfère, vers l'heure où la lune amoureuse
Parle bas à l'oreille des cocotiers penchés,
Ecouter ce que dit dans la nuit
La voix cassée d'un vieux qui raconte en fumant
Les histoires de Zamba et de compère Lapin,
Et bien d'autres choses encore
Qui ne sont pas dans les livres.

Les nègres, vous le savez, n'ont que trop travaillé.
Pourquoi faut-il de plus apprendre dans des livres
Qui nous parlent de choses qui ne sont point d'ici ?

Et puis elle est vraiment trop triste leur école,
Triste comme
Ces messieurs de la ville,
Ces messieurs comme il faut
Qui ne savent plus danser le soir au clair de lune
Qui ne savent plus marcher sur la chair de leurs pieds
Qui ne savent plus conter les contes aux veillées.

Seigneur, je ne veux plus aller à leur école !

Guy TIROLIEN.

*

Guy Tirolien, chez Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Guy_Tirolien

1- : guadeloupe.leguide.fr / 2- lehman.cuny.edu / 3- vip-blog.com
1- : guadeloupe.leguide.fr / 2- lehman.cuny.edu / 3- vip-blog.com
1- : guadeloupe.leguide.fr / 2- lehman.cuny.edu / 3- vip-blog.com

1- : guadeloupe.leguide.fr / 2- lehman.cuny.edu / 3- vip-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 04:03

Pour illustrer ce sage conseil, inspiré du sacro-saint principe de précaution, je vous propose un petit poème de Jean l'Anselme :

"Toutes les bonnes choses ont une fin,

sauf les saucisses qui en ont deux."

scan

scan

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Dans le cahier de Flora
commenter cet article
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 04:00

Bon, aujourd'hui, on se penche sur le Quercus ellipsoïdalis, ou chêne ellipsoïdal, ou encore chêne des marais du nord. (Certains parlent aussi de "chêne jaune")

Source : le jardin de Sophie :

Il nous vient d'Amérique du nord, plus précisément du nord-est des Etats-Unis où il croît naturellement. Pouvant atteindre 25 mètres dans son milieu d'origine, il se contentera d'une quinzaine de mètres en Europe. De forme pyramidale au début, il s'arrondit et s'étale peu à peu avec l'âge.

Marcescentes, ses feuilles sont très découpées et profondément lobées. D'un vert brillant au départ, elles prennent une superbe couleur rouge en automne.

Ses fruits mesurent 1.2 à 2 cm et sont elliptiques. Ils ne seront mûrs que la deuxième année.

Ce chêne apprécie une exposition ensoleillée, dans un sol non calcaire.

Vous le trouverez en vous rendant dans la commune des Tourailles, pas très loin de la basilique.

1/2/3- : uwgb.edu / 4- : jardindupicvert.com / 5- : uwgb.edu / 6/7- psn3.com
1/2/3- : uwgb.edu / 4- : jardindupicvert.com / 5- : uwgb.edu / 6/7- psn3.com
1/2/3- : uwgb.edu / 4- : jardindupicvert.com / 5- : uwgb.edu / 6/7- psn3.com
1/2/3- : uwgb.edu / 4- : jardindupicvert.com / 5- : uwgb.edu / 6/7- psn3.com
1/2/3- : uwgb.edu / 4- : jardindupicvert.com / 5- : uwgb.edu / 6/7- psn3.com
1/2/3- : uwgb.edu / 4- : jardindupicvert.com / 5- : uwgb.edu / 6/7- psn3.com
1/2/3- : uwgb.edu / 4- : jardindupicvert.com / 5- : uwgb.edu / 6/7- psn3.com

1/2/3- : uwgb.edu / 4- : jardindupicvert.com / 5- : uwgb.edu / 6/7- psn3.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 04:01

Autre collage des années 80, que j'ai baptisé, après coup, "Donner à Voir", comme un titre de Paul Eluard, et aussi comme le nom d'une petite mais vaillante maison d'édition de poésie dont voici les coordonnées :http://donner-a-voir.net/...

scan

scan

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans collages
commenter cet article
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 04:04

C'est le moment de récolter les pâtissons, les citrouilles et les potimarrons...

A nous les confitures et les soupes de l'enfance !...

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos flora
photos flora
photos flora

photos flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Images
commenter cet article
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 04:06

On s'y est mis à plusieurs pour ce livre : Sept dialogues d'ailleurs et d'ici.

- Deux poètes : Patrick Joquel et moi-même.

- Deux artistes : Yves Barré et Tiphaine Touzeil.

- Deux éditeurs : L'épi de seigle et Gros Textes.

C'était en 2003 pour la publication, mais l'idée était née deux ans plus tôt, dans le jardin, à l'ombre encore très virtuelle du ginkgo biloba que Patrick m'avait envoyé par la Poste !... Nous avions convenu d'échanger un certain nombre de poèmes qui pourraient se répondre ou se confronter, au fil de nos correspondances...

Idée brillamment reprise par nos deux artistes et orchestrée par des éditions amies...

Vous avez un aperçu un peu plus bas.

scan
scan
scan
scan
scan
scan

scan

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Biblio
commenter cet article
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 04:00

Aujourd'hui, une chanson étonnante, interprétée par Jean-Marie Vivier : la complainte du P3... Les paroles sont signées Jean Yanne qui a créé cette chanson en 1958.

Comme je n'arrive pas à la mettre en ligne, je vous propose de la retrouver dans sa version première par son créateur, sur les archives de l'I.N.A., par ici : http://www.ina.fr/video/I15106466/jean-yanne-la-complainte-du-p3-video.html

Bonne écoute...

you tube

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Entendu
commenter cet article
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 04:02

L'autre jour, nous étions à Fervaques, dans le Calvados, plus précisément dans le Pays d'Auge... Plus précisément encore, au château du Kinnor. Oui, c'était la journée du patrimoine, mais nous venions voir les arbres remarquables plutôt que les vieilles pierres*...

Bon, première série de cinq photos consacrée au plus vieux platane de France. Plus de 500 ans nous assure-t-on. Ce "Platanus orientalis", c'est son petit nom latin, trône dans la cour d'honneur du château et semble en pleine forme... A priori, il est à l'abri des voitures qui pourraient venir s'écraser sur son tronc gigantesque, en "patte d'éléphant" à sa base...

Deuxième série de cinq photos réservée à un hêtre pourpre qui n'a "que" deux siècles, mais ne manque pas d'allure, lui non plus. On l'appelle "Fagus sylvatica purpureum" ou, plus simplement, "hêtre de Châteaubriand" (voir note un peu plus bas). Lui aussi semble nous raconter des histoires d'éléphants...

************

* remarquables, elles aussi, au minimum parce que Châteaubriand y vint plusieurs fois pour rencontrer Delphine de Custine, une fervente admiratrice...

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 04:07

Bon, je ne vais pas vous faire l'article pour vous "lister" toutes les vertus de la haie. Juste vous rappeler qu'en plus de surligner les limites, elle est aussi un excellent brise-vent. Elle joue un rôle essentiel dans la régulation de l'eau de pluie. Elle abrite une faune et une flore spécifiques qui favorisent la biodiversité. Elle est source de revenus dans le cadre de la revalorisation du bois raméal : déchiquetage, combustible renouvelable. Sans parler du côté esthétique ou poétique... Etc.

La notion de bocage peut-être grosso modo saisie par la définition suivante : région rurale de champs délimités par des talus sur lesquels poussent des haies vives. Le paradoxe par chez nous, c'est qu'on continue à parler de "bocage normand" alors qu'il a presque disparu du paysage ! Cette "débocagisation" fait suite aux nombreux remembrements et à l'implantation d'une agriculture intensive qui voudrait faire fi de nos reliefs ou de la mémoire de l'eau... Saluons cependant les efforts d'"embocagement" ici et là, accompagnés du classement des haies qui deviennent ainsi intouchables. Théoriquement...

Bref, célébrons la haie pendant qu'il en reste encore une ou deux...

1/2- : scan affiche/flyer
1/2- : scan affiche/flyer

1/2- : scan affiche/flyer

3 : paysanheureux.canalblog.com / 4 : photo flora
3 : paysanheureux.canalblog.com / 4 : photo flora

3 : paysanheureux.canalblog.com / 4 : photo flora

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article