Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 05:00

C'est une chanson écrite par Buffy Sainte-Marie au début des années soixante qui n'a connu un succès international que lors de sa reprise par Donovan en 1965.

Quelques infos concernant ces deux chanteurs :

- Buffy Sainte-Marie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Buffy_Sainte-Marie

- Donovan : https://fr.wikipedia.org/wiki/Donovan_(musicien)

 

 

YouTube

YouTube

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2021 5 19 /11 /novembre /2021 05:00

Il y avait longtemps que je ne m'étais pas posé de question (stupide), en voici une :

Est-ce qu’il est vraiment possible de dire du mal d’une bergeronnette ?

1- genealogie.lelong.pagesperso-orange.fr / 2- www.oiseaux.net / photo : Jean-Michel Peers /
1- genealogie.lelong.pagesperso-orange.fr / 2- www.oiseaux.net / photo : Jean-Michel Peers /

1- genealogie.lelong.pagesperso-orange.fr / 2- www.oiseaux.net / photo : Jean-Michel Peers /

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 05:00

C'est à Bagnoles (61) que nous avons déniché cette "impasse desnos", dans le quartier des villas et pensions datant probablement du siècle dernier. C'est moins prestigieux qu'un boulevard ou qu'une avenue, mais bon... Restait à trouver le mot "impasse" dans un poème de Robert Desnos, voilà qui est fait :

 

L'Idée fixe

Robert DESNOS
Recueil : "Les Ténèbres"

Je t’apporte une petite algue qui se mêlait à l’écume de la mer
et ce peigne
Mais tes cheveux sont mieux nattés que les nuages avec le vent
avec les rougeurs célestes et tels avec des frémissements de vie
et de sanglots que se tordant parfois entre mes mains
ils meurent avec les flots et les récifs du rivage
en telle abondance qu’il faudra longtemps pour désespérer des parfums
et de leur fuite avec le soir où ce peigne marque sans bouger
les étoiles ensevelies dans leur rapide et soyeux cours traversé
par mes doigts sollicitant encore à leur racine la caresse humide
d’une mer plus dangereuse que celle où cette algue fut recueillie
avec la mousse dispersée tempête.
Une étoile qui meurt est pareille à tes lèvres.
Elles bleuissent comme le vin répandu sur la nappe.
Un instant passe avec la profondeur d’une mine.
L’anthracite se plaint sourdement et tombe en flocons sur la ville
Qu’il fait froid dans l’impasse où je t’ai connue
Un numéro oublié sur une maison en ruines
Le numéro 4 je crois
Je te retrouverai avant quelques jours près de ce pot de reine-marguerite
Les mines ronflent sourdement
Les toits sont couverts d’anthracite
Ce peigne dans tes cheveux semblable à la fin du monde
La fumée le vieil oiseau et le geai
Là sont finies les roses et les émeraudes
Les pierres précieuses et les fleurs
La terre s’effrite et s’étoile avec le bruit d’un fer à repasser sur la nacre
Mais tes cheveux si bien nattés ont la forme d’une main.

(Robert Desnos)

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2021 6 13 /11 /novembre /2021 05:00

C'est vraiment un livre singulier que ces éphémérides parues à l'atelier de Groutel au temps du Covid. Pensez donc, autant de haïkus que de jours dans l'année, soit 365 puisque c'était une année dite "ordinaire" ! L'auteur, Dominique Borée, qu'on appelle "Minik Do" sur les écrans, a dû faire du tri dans sa réserve de haïkus (Il en publie un tous les deux ou trois jours sur "le blog de kiro", en liaison plus ou moins étroite avec une de ses photos) pour faire coïncider poème et date du jour. On retrouve ici avec plaisir son sens de l'observation, son attention aux plus petits détails pour évoquer des "tranches de vie", en bref, sa maîtrise du genre et sa pointe d'humour complice qui est un peu sa signature...

L'imprimeur-éditeur, Jacques Renou, a bien rebondi sur ce projet un peu fou par le grand soin apporté à la fabrication de ce véritable livre-objet, pelotonné dans son étui textile : choix du papier, des encres, des caractères, des vignettes, etc.

Pratique : Dominique Borée : éphémérides, atelier de Groutel, 2020.

livre à commander chez Jacques Renou, 25 Groutel, 72610 Champfleur.

blog de Minik Do : http://le-blog-de-kiro.over-blog.com/

(Note : parmi les caractères mobiles choisis, on trouve le "Ronsard maigre" !...)

1 à 5 : scans
1 à 5 : scans
1 à 5 : scans
1 à 5 : scans
1 à 5 : scans

1 à 5 : scans

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2021 3 10 /11 /novembre /2021 05:00

Petit tour en forêt d'Andaines dimanche dernier. Lumière enveloppante, parfums de terre et de pétrichor...

Les feuilles des arbres rivalisent de beauté pour nous offrir des couleurs à tomber par terre...

Quelques traces de l'éphémère...

1/2 : érable et chêne d'Amérique / 3/4 : hêtres / 5 à 8 : bouleaux /

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 05:00

Sortie officielle du troisième opus de l'équipe Joquel / Divina-Touzeil, avec ce livret publié à La Pointe Sarène ces jours-ci. Il est exclusivement consacré à notre chatte (qui répond au doux nom de La Callas) et s'intitule : "Regards félins". 

En général, Patrick tricote des haïkus faits main à partir des photos de Flora, mais parfois, c'est l'inverse...

"On ne change pas une équipe qui gagne !"

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2021 4 04 /11 /novembre /2021 05:00

C'est la saison des champignons...

En voici un qui s'est installé dans la prairie, au pied d'un superbe hêtre pourpre... On dirait du cuir... Est-il comestible pour autant ? J'en doute...

Il doit appartenir au boeuf blanc...

photos : flora
photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 05:00

Julos Beaucarne est allé rejoindre l'arc-en-ciel, peut-être en vélo volant, va savoir...

Il "n'aura jamais le temps de lire tous les poèmes du monde", certes, mais il nous laissera pour toujours son beau message de tendresse, d'utopie et de fraternité... D'amour et d'humour aussi...

Repose en paix, vieux frère...

(Julos était venu à Durcet pour le vingtième "Printemps", en 2005.)

You Tube

YouTube

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2021 5 29 /10 /octobre /2021 04:00

Bon, quelques images encore du 35ème "Printemps" avant de poursuivre le cours "normal" du blog biloba dont le sous-titre demeure : "poésie et environs"...

Précisions concernant les photos :

1- vue générale.

2- le temps des rêves.

3- marion alexandre-cantaloube, peintre.

4- danielle georges, d'alençon.

5- vincent, libraire.

5 bis - jacques fournier, le retour.

5 ter - les coulmin, de thaon.

5 quater - jean-albert, de morlaix.

6- yves et marinette, voisins sarthois.

7- jean-françois franchet, daviste.

8- les couliou, de Brest même.

9- les nadaus, voisins mayennais.

10- les souffleuses, de Bellou.

10 bis - françois bagot, athisien.

11- simon martin, chartrain.

12- les clérembaux, de saint-maurice

et jean-louis menereul, d'argentan.

13- michel lautru, de mieuxcé.

14- les anger, de durcet.

 

photos : joëlle anger
photos : joëlle anger
photos : joëlle anger
photos : joëlle anger
photos : joëlle anger
photos : joëlle anger
photos : joëlle anger
photos : joëlle anger

photos : joëlle anger

photos : joëlle
photos : joëlle
photos : joëlle
photos : joëlle
photos : joëlle
photos : joëlle

photos : joëlle

photos : joëlle
photos : joëlle
photos : joëlle
photos : joëlle

photos : joëlle

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2021 2 26 /10 /octobre /2021 04:00

Retour sur le samedi matin 16 octobre 2021 : dans le cadre du printemps, concert-spectacle à la médiathèque de Bellou-en-Houlme avec nos "Souffleuses de vers", Anne-Claire Salaün à la voix, accompagnée de Marie-Laure Véron à l'accordéon et de Josy Cancian au violon.

Excellente prestation pour un "slam poétique" qui a enthousiasmé le public. Bravo, les filles !

********

Le dimanche 17, petit salon du livre de poésie de 10 à 18 heures dans la salle polyvalente.

Covid oblige et reports successifs ont dû diminuer quelque peu notre jauge habituelle. Qu'importe ! Le public ne vient pas faire une promenade digestive, il vient pour retrouver le plaisir de lire de la poésie, de découvrir et feuilleter de nouveaux livres, pour écouter avec ferveur les séances de lecture à l'extérieur. Et l'émotion fut bien la reine de l'après-midi, à commencer par l'hommage rendu à notre ami Alain Boudet, récemment disparu...

***************

Petit coup d'oeil sur le blog de minik do, venu du département de l'Yonne, par ici :

http://le-blog-de-kiro.over-blog.com/2021/10/durcet-le-petit-salon-du-livre-de-poesie.html

**************

Précisions approximatives (!) concernant les photos :

- 1/2/3- les souffleuses à Bellou.

- 4- le cercle de lecture.

- 5- la table de Joquel.

- 6- Daniel Birnbaum.

- 7- Assistance.

- 8- les chocolats de "rouge papille".

***************

 

 

 

photos : 1/2/3 : marie-christine / 4- joëlle /
photos : 1/2/3 : marie-christine / 4- joëlle /
photos : 1/2/3 : marie-christine / 4- joëlle /
photos : 1/2/3 : marie-christine / 4- joëlle /

photos : 1/2/3 : marie-christine / 4- joëlle /

5/6/7- patrick / 8- joëlle /
5/6/7- patrick / 8- joëlle /
5/6/7- patrick / 8- joëlle /
5/6/7- patrick / 8- joëlle /

5/6/7- patrick / 8- joëlle /

Partager cet article

Repost0