Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2007 5 07 /09 /septembre /2007 07:00

BRAISE

 

Embouteillage sur le périphérique et dans la région du cœur à l’approche du théâtre. Rouge et gris, le théâtre, et moulé à l’ancienne. Des gens assis en rond, à parler fort en l’attendant. Et puis le silence avant la houle qui se lève quand elle entre dans le cercle.

 

 Et tout de suite sa voix qui vous transperce et vous embarque. Au bout du rêve, au bout du monde. Mélange d’eau et de feu, tour à tour murmure, étincelle, torrent, incendie, fleuve, brasier, tempête…Le cœur qui vrille, les yeux qui brillent.

Un oiseau de race : l’œil noir, les cheveux de jais, la patte repliée façon flamant rose ou héron à l’affût. Bienheureux les poètes qui l’ont rencontrée : son cri d’amour lance leurs chansons plein volume jusqu’à des balcons qui touchent le ciel.

 La voilà qui donne encore et se donne sans calcul, qui se casse en deux et s’abandonne au plaisir de vivre. Délaissant un instant les violons, les percussions, le piano, ses musiciens l’applaudissent… Elle vient les embrasser. L’amour est contagieux. Elle sourit comme en s’excusant du bonheur partagé. La salle est debout.

 Elle revient seule pour un ultime cadeau. C’est Cadou qui disait : " On ne guérit pas de son enfance. " Chacun repart affronter les embouteillages du quotidien avec un petit peu plus de braise au fond du cœur.

 [ Catherine RIBEIRO aux Bouffes du Nord   - février 1995 -]

 

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 23:13

 

 

 Est-ce que Médor a mordu 

                 au lancer de javelot ?

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 14:10

Petit clin d'oeil à Yves  (cf. 6 toyens sur le blog ahoui)

 

Un petit tour à la brocante de la ville voisine ce matin : on y voit un peu de tout (le seul endroit où voisinent placidement Max du Veuzit et une batterie de casseroles, dépareillée...) et... cette belle plaque émaillée pour la lessive "Saponite" !

Malheureusement, elle était un peu trop chère pour moi, je me contenterai donc de cette image...

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 06:40

Il y a une bonne dizaine d'années paraissait aux éditions Traces un opuscule intitulé "Apocryphes"... On y trouvait cette citation attribuée à un grand poète :

"Quand j'achète un kilo de palourdes, j'ai toujours peur d'être volé sur le poids." (A. de Saint-Léger-Léger, dit Saint-John Perse.)

Partager cet article

Repost0
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 12:44

Aujourd'hui, grand marché de la Saint-Gilles... C'est un rituel : j'achète des cornichons pour les mettre en bocaux.

Pas de recette particulière à vous indiquer : gros sel, vinaigre blanc, oignons "grelot" + ce qui se trouve : laurier, thym, coriandre, clous de girofle, etc. 

Anecdote : les cornichons de la photo existent bel et bien ! (ils sont bons, mais, bien sûr, ils ne valent pas les miens !...)

Partager cet article

Repost0
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 08:31

 Si vous passez par là les 8 et 9 septembre, vous pourrez profiter du cadre (Le Jardin des Plantes !), tout en écoutant des lectures de poèmes... Vous pourrez aussi rencontrer de vrais éditeurs de poésie ainsi que des poètes très bien...

(Les fins observateurs remarqueront une image de bébé au milieu, par en-dessous... Cela n'a rien à voir ! Quoique...)

Partager cet article

Repost0
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 10:20

 La question qui se pose à la fin des vacances est :

Est-ce qu'il le laisse dans la valise, Le lys dans la vallée ?

Partager cet article

Repost0
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 06:51
Suite au haïku d'hier, un détective privé, particulièrement affûté, a retrouvé cette photo prise dans un parking du Mans il y a quelque temps, à l'initiative de Pul's Art...

Partager cet article

Repost0
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 07:43

Voici le phare de la jument, en Bretagne, pour illustrer mon premier haïku. (doc. linternaute.com)

Le gardien de phare

Lance une idée lumineuse

Par intermittence

(Haïkus sans gravité,

éditions l'épi de seigle)

Partager cet article

Repost0
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 06:51

L'autre matin, coup de chance : deux renardeaux qui traversaient le champ tranquillement s'arrêtent un instant pour nous regarder passer en voiture sur la route... Les plus étonnés n'étaient pas forcément ceux qu'on croit.

(Photo : C.A. Vaucher) 

Partager cet article

Repost0