Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 05:03

(Images Internet : www.ouestfrance.fr et ecx.images.amazon.com)

Si un voile de tristesse embrume vos yeux, si vous avez du mal à être optimiste, voilà un livre pour vous !

Est paru il y a peu aux éditions Rue du Monde un ouvrage qui s'inscrit dans le thème du "Printemps des Poètes" : ça fait rire les poètes !
Notons aussi le sous-titre : anthologie de pépites poétiques et autres éclats de rire.

J'en ai extrait un poème de l'ami Michel Lautru :

 

La boîte de sardines

En ouvrant sa boîte de sardines

Monsieur X, marié, trois enfants,

Jusqu'alors bien portant

Trouva dans l'huile

Six poupées Barbie

Qu'il mangea sur l'heure

Tartinées au beurre

Il laissa les arêtes

Partit au travail

Faisant une drôle de tête.

Jusqu'alors bien portant

Monsieur X, marié, trois enfants,

Dandinait du derrière

Anormalement.

Michel LAUTRU, Autour de tout, éditions Cotcodi.

Partager cet article

Repost0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 05:14

(Image Internet : www.sophieturrel.com)


On en parle, on en parle : les éditions Donner à Voir devraient sortir prochainement la quatrième édition de mes Peuples d'arbres ...  On doit changer la couverture et modifier quelques petites choses. J'y ai mis aussi une dizaine de poèmes inédits dont celui-ci :

       PUZZLE

Chaque homme
chaque femme
chaque enfant
devrait être considéré
comme un spécimen
un spécimen unique
de l'espèce
une petite parcelle
indivisible
de la planète
une pièce
du grand puzzle
indispensable

Chaque homme
chaque femme
chaque enfant
devrait être considéré
comme un arbre
un arbre remarquable
classé répertorié
inscrit au patrimoine
intouchable

Chaque homme
chaque femme
chaque enfant
pas question
de le blesser
de le mutiler
encore moins
de l'abattre

Total
respect 

Partager cet article

Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 05:08

(Images Internet : bibliobs.nouvelobs.com et www.provenceposters.com)


Jean Follain est un poète de la Manche, un peu oublié aujourd'hui et qui vécut au siècle dernier.

J'ai choisi son poème Quincaillerie qui est sans doute un des plus connus.






Quincaillerie

Dans une quincaillerie de détail en province

des hommes vont choisir

des vis et des écrous

et leurs cheveux sont gris et leurs cheveux sont roux

ou roidis ou rebelles.

La large boutique s'emplit d'un air bleuté,

dans son odeur de fer

de jeunes femmes laissent fuir

leur parfum corporel.

Il suffit de toucher verrous et croix de grilles

qu'on vend là virginales

pour sentir le poids du monde inéluctable.

Ainsi la quincaillerie vogue vers l'éternel

et vend à satiété

les grands clous qui fulgurent.

Jean Follain, Usage du temps, Gallimard.

Partager cet article

Repost0
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 05:45
(Images Internet : horslesmurs.wing.com et www.librairie-spe.com )





















La question se pose, en notre époque troublée :

Est-ce qu'elle sera bientôt délocalisée, la fée Mélusine ?

Partager cet article

Repost0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 05:41
(Images Internet : reza.samadi.9online.fr et www.bibliofrance.org )

Deux références "littéraires" pour illustrer ce gros titre du journal Libération du 24 avril 2006. (Merci à Jacqueline qui nous l'avait envoyé !...)
A gauche, un tableau persan, "l'ivrogne à jeun", à mettre en correspondance avec les poèmes sur le vin d'Omar Khayam.
A droite, la couverture du livre du nigérian Amos Tutuala : L'ivrogne dans la brousse", traduit par Raymond Queneau, excusez du peu... 











Alors, le gros titre :

CARNETS DE JUSTICE :

"Je suis à jeun, je peux vous dire que je regrette."


Partager cet article

Repost0
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 05:44

Haïku n° 36, extrait des Sept dialogues d'ailleurs et d'ici, éditions Gros Textes.

 

(Images Internet : http://www.unifr.ch et damemarie.neufblog.com) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Cuba l'ubac
quand l'adret a trop tardé
je salue le saule

Partager cet article

Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 05:41
(Images Internet : à gauche, helardot; à droite, www.rezki.net)

C'est un chêne remarquable qui, comme souvent chez les botanistes, a plusieurs noms : quercus canariensis, quercus mirbeckii, etc. qu'on traduit généralement par "chêne des Canaries", "chêne de Kabylie" ou encore "chêne zéen"...  
Il peut atteindre 20 à 30 mètres dans son milieu naturel (Sud de l'Espagne, Portugal, Maghreb...) et vivre jusqu'à trois siècles.

Vous voyez à gauche
sa feuille semi-persistante, aux nervures saillantes, harmonieusement lobée. A droite, la forêt de Yakouren, en Kabylie.
Si vous venez par ici, vous pourrez en voir deux à Durcet !


Partager cet article

Repost0
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 05:19
(Image Internet : http://umeamarie.canalblog.com)             
Ce n'est pas trop difficile de trouver la signification de ce mot en usage principalement dans le département de la Manche.
Sauticot  est un mot pour désigner la crevette grise, (en latin Crangon crangon) la toute petite, celle qu'on pêche avec un haveneau (tiens, encore un joli mot !), qui saute partout et qu'on mange en une seule bouchée avec un peu de pain et de beurre salé...
A noter que certains dictionnaires jersiais affirment que "sauticot" est aussi une sauterelle des champs.
Bon, le mieux c'est encore de terminer par une citation :
"ö combien de dormeurs, combien de sauticots,
qui reposaient repus dans les coquelicots..."
              (Victor Hugo, Brouillons d'exil, éditions du Montorgueil)

Partager cet article

Repost0
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 05:07

(Image Internet : http://blog.inakis.fr )

 

Extrait d'un poème de Michaël Glück, repéré dans le "Calendrier francophone" (Alhambra Publishing) :

... de chaque mot
je fais une oreille
à l'écoute du monde...

Partager cet article

Repost0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 05:23

(Image Internet : http://www.brionautes.com)





Extrait des Apocryphes, éditions Traces :

 


Cantine
y'a plus rien
dans l'frigo
restaurant

Partager cet article

Repost0