Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 04:34



(Images Internet : à gauche, plug59.free.fr
à droite, renaud-bray.com)


Voici un tout petit livre très réjouissant,
Vie et opinions philosophiques d'un chat,
d'Hippolyte Taine, éditions Rivages Poche.
(L'édition originale était illustrée par des dessins de Gustave Doré.)

A travers les yeux du narrateur, un très jeune chat élevé dans une ferme, l'auteur en profite pour "philosopher". Les pensées de l'animal, souvent pragmatiques et terriblement cruelles, succèdent à des événements de la vie rurale tout à fait "ordinaires". L'occasion de réflexions sur le pouvoir, la relativité, la morale, la vie, quoi...
"J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure."

(N.B. : ce petit article est dédié à monsieur Apache qu'on doit retrouver sur ce blog :
http://schmilblick.over-blog.fr).


Partager cet article

Repost0
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 03:57
voir PDF :
fr en
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
A
B
C
D
E
F
0D0  
കം
കഃ
 
 
0D1
 
0D2
 
0D3
 
കാ
കി
0D4
കീ
കു
കൂ
കൃ
 
കെ
കേ
കൈ
 
കൊ
കോ
കൌ
ക്
 
0D5  
കൗ
 
0D6
 

Comme dit Machin, "on ferait des livres entiers avec tout ce que j'ignore...", par exemple le sens du mot d'aujourd'hui "malayâlam".
Ce tableau, (cf. Wikipédia) présente les principaux signes du malayâlam, une langue dravidienne proche du tamoul et parlée dans le Kerala, en Inde
, par (excusez du peu) environ 33 millions de personnes.
Voilà. Plutôt que de vous fabriquer une citation apocryphe comme d'habitude, je vous propose plutôt un extrait d'un poème de Koyamparambath Satchidanandan.
(Désolé de ne pas vous le transcrire avec les lettres de l'alphabet malayâlam, ce serait joli...)

Tu es une chute d'eau
Qui dévale les marches
Et moi un rocher gris dessous
Qui attend ta venue.
Danse au-dessus de moi,
Anime-moi,
Couvre-moi de verdure.
Répands-toi, laisse les poissons
Plus vifs que les regards
Nager sur ma tête.


           Koyamparambath Satchidanandan
                (Tant de vies - L'incomplet et autres poèmes
                               
traduction : Martine Chemana
                                            éditions Caractères 2002)

        

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 04:39

Que Jean (l'Astuce) Bertrand, qui intervient souvent sur un blog ami pour des photos animalières à couper le souffle, se rassure : il n'est pas question de lui faire concurrence...
Je voulais juste vous faire partager le plaisir que j'ai eu à recevoir cette photo* de Tristan Félix (merci au passage) intitulée : coeur de caloptéryx.

(*cliché aimablement sponsorisé par Véthéo et Phytalgic)

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 04:38















On lève notre casquette en signe de salut pour dire merci à celui qui a accompagné les joies et les peines du petit peuple pendant près d'un siècle.

Je vous laisse vous documenter sur Willy Ronis (nombreux sites à votre disposition) pour découvrir toute l'étendue de son art...

Une expo lui était consacrée l'an dernier à Argentan (61). C'est là que l'ami Daniel, après avoir bavardé avec "le jeune homme", lui avait tiré le portrait...













(Image Internet : www.richebe.com)

Nul doute que la baguette du petit bonhomme qui court dans la rue sera toujours fraîche...

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 04:29

(Image Internet : wewshew.com)

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 03:48



















































Connaissez-vous le pin de Salzmann ? (en latin, Pinus nigra subsp. Salzmannii)
C'est un arbre plutôt rare dont il n'existe que quelques exemplaires, principalement situés à proximité de Saint-Guilhem-le-Désert, dans le département de l'Hérault.
Cette pinède exceptionnelle, qui pousse entre 300 et 800 mètres d'altitude, abrite des insectes non moins exceptionnels, dont le fameux Cryptocephalus mayeti (en français, disons petit coléoptère de Maïette...) qu'on ne trouve qu'à Saint-Guilhem et à Tarragone (Espagne).
Le pin de Salzmann est relativement petit (maximum 15 mètres), avec une écorce épaisse, des aiguilles longues et souples et des branches tortueuses. C'est qu'il doit "se débrouiller" pour vivre au milieu des rochers...
Autre difficulté, propre à la région : les incendies de forêts qui, en 1974 et 84, ont fait de gros dégâts.
(Source des informations : http://www.saint-guilhem-le-desert.com et l'Hérault à pied, Fédération Française de la Randonnée Pédestre.)

Merci à l'ami Maurice pour les photos.

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 03:56






C 'est une photo prise à Poitiers voici quelque temps par le docteur Primo...
pour annoncer un...
avis de parution :

CAFE VERT TZIGANE
,
livre de poésie tout en couleurs avec des poèmes de ma pomme et des illustrations de Matt MAHLEN, vient de sortir chez GROS TEXTES...

Si votre libraire est un peu "militant", il peut le commander.
S'il ne l'est pas, vous pouvez le faire à cette adresse :
Editions associatives GROS TEXTES
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes
(le livre 10 euros + 2 pour le port.)

Voilà. C'est dit...

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 23:29
C'est au Mont-Saint-Michel que j'ai trouvé ces reproductions de publicités anciennes pour le chocolat BESNIER.
(cf. Internet : www.modeinweb.com et affiches-de-france.com)

En dehors des atmosphères délicieusement ringardes de ces cartes postales, j'ai apprécié d'y voir écrit le nom du poète Michel BESNIER.
Il ne me restait plus qu'à trouver un poème plus ou moins en relation avec le thème.
Le voici :

Deux pies
logent au                                

château d'eau

Elles jouent
aux dames
aux échecs
aux dominos

Elles aiment
les zèbres
les pandas
les vieux films
les faire-part
la neige sur le charbon
la taupe dans les narcisses
le chocolat noir
et le chocolat blanc

Elles s'aiment

         Michel BESNIER
(extrait de Le verlan des oiseaux,
             éditions Motus).

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 03:52


(Images Internet : gauche, encyclipedisque.fr
droite, memoriasmusicales.blogspot)



Petit salut à Jean-Claude Massoulier, parti hier voir ailleurs s'il y était...  

Clown triste et touche-à-tout imprévisible, on lui doit des dizaines de chansons (entre autres, Maria, interprétée par Ferrat), ainsi que de nombreux rôles au théâtre, au cinéma, à la télévision (faut bien vivre !)...


A écouter : "C'est ça l'rugby", magistralement interprétée ici par les frères Jacques.



"Quand l'équipe de Perpignan
S'en va jouer à Montauban..."









Partager cet article

Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 04:27
(Image Internet : impulsions.org)


Vénus Khoury-Ghata, écrivain(e) d'origine libanaise, vit en France depuis déjà longtemps.
Son oeuvre littéraire, très abondante, couronnée par de nombreux prix et traduite en une douzaine de langues, se partage entre nouvelles, roman et poésie.

Voyage du cerisier est un modeste recueil de poésie, paru en 2003 chez Contre-allées (73 avenue du Président Auriol 03100 Montluçon).
Des poèmes terriblement beaux et douloureux à la fois.

Le soleil était épineux lorsque la mère planta l'enfant dans la terre de retour chez elle
elle démantela la maison
lava les murs dans le fleuve comme elle le fait du linge
les sept cailloux lancés contre le ciel lui revinrent enrobés de leur bruit
Un caillou sur la langue du vent médisant
quatre cailloux pour fixer le toit de la réserve
appuyé sur sa bêche
le jardinier est aussi seul que l'arbre qui le regarde


En illustration sonore (si ça marche !), un poème de Vénus, Les hommes et les cigognes, chanté par Gérard Pitiot dans l'album Vues d'ailleurs pour mots d'ici.

 



Partager cet article

Repost0