Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 07:45
SAM_0402.JPG

SAM_0410.JPG
(Merci à Flora pour les photos.)







Permettez une seconde que je vous présente Hippolyte
: c'est un chêne de la forêt d'Andaines que l'O.N.F. décrit ainsi :




Le Chêne Hippolyte - Age estimé : 300 ans - 5,26 m de circonférence à 1,30 m du sol - Hauteur totale : 30 m

Le Chêne Hippolyte - Age estimé : 300 ans - 5,26 m de circonférence à 1,30 m du sol - Hauteur totale : 30 m

Le plus imposant des chênes de la forêt des Andaines.

Cet arbre est conservé à la mémoire d'Hippolyte Foinet, ancien "garde des Eaux et Forêts" (1876-1956)

Le patrimoine remarquable de la forêt domaniale des Andaines présenté ici a fait l’objet d’une valorisation touristique en partenariat avec le Parc naturel régional Normandie-Maine, notamment grâce à une signalétique spécifique sur le terrain.



Ajoutons pour être complet qu'Hippolyte a supporté la tempête de 1999 sans trop de casse (il en avait sûrement vu d'autres !...) et qu'il a l'air bien décidé à vivre encore quelques siècles...
Précisons enfin que Martine Caplanne le chante
et qu'il en est très heureux...


Partager cet article

Repost0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 05:09
lp3-gianni-esposito.jpg

(Image Internet : vinylmaniaque.com)




Partager cet article

Repost0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 05:29
ne_pas_deranger.jpg

(Image Internet : makosza-mosaiques.fr)


Haïku n° 50 :

Trois ans et demi
Elle téléphone aux fleurs
Ne pas déranger

Partager cet article

Repost0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 05:16
debian-noir-rouge.png

(Image Internet : carmen66.spaces.live.com)

A partir d'un vers de James Sacré : "Le mot rouge convient parfaitement pour tout dire.", Françoise Coulmin a collecté 67 poèmes pour en faire une anthologie qui a pour titre : Et si le rouge n'existait pas et qui vient de paraître aux éditions Le Temps des Cerises.

Je vous ai choisi ce poème :

          Le rouge aimé

Gris est l'enfant qui voit la mer
Et ne peut y entrer

Grise ma douleur sur le sang des astres
Et ma mémoire au bout des songes

J'habite une île qui n'existe pas
Une terre qui n'a pas su éclore

Je vis un temps inachevé
Dans une mer de corail où la vie s'est éteinte

Ai-je encore droit au rêve

Donnez-moi vite un peu de rouge
Que j'y mette
Sans tarder
Un vol d'hibiscus.


                       Gary KLANG, poète haïtien.

Partager cet article

Repost0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 04:59
fleurs.jpg                                              
(Images Ifleursbateaux.JPGnternet : gauche, jedp93.wordpress.com
droite, intuition.blog-lemonde.fr
bas, taysonvodao.fr)




Bonne fête du Têt* !




On entre dans l'année du Tigre...
Voici ce qui nous attend** :

L'année du Tigre sera généralement marquée par une fébrilité inhabituelle dans tous les domaines. Tout sera remis en question ; ce sera le règne du progressisme. Même l'Église catholique, souvent considérée à tort ou à raison comme particulièrement autoritaire et conservatrice, ne se trouvera pas à l'abri de courants de contestation et de dissidence.

puceBien des régimes dans différentes parties du monde seront menacés. Coups d'État et tentatives de coups d'État se succéderont avec, comme conséquence, des représailles et des répressions parfois horrifiantes. Les gens seront agités, voire survoltés. "Il faut que ça change", diront-ils, sans trop savoir comment ça devrait changer. Et ce sera là le drame, car l'action sans direction précise pourrait conduire aux pires catastrophes. Dans ces conditions, même si un changement intervient, la nouvelle situation sera parfois pire que l'ancienne. Il faudra donc beaucoup de prudence. On devra réfléchir mûrement, peser le pour et le contre en toute objectivité avant de s'embarquer dans une entreprise. Ce serait commettre un suicide que d'agir à la légère.

puceSur le plan individuel, la prudence ne sera pas non plus un luxe inutile. Il faudra se méfier de ses impulsions, de ses besoins d'agir. Voulez-vous changer de profession ? Comptez-vous prendre une retraite anticipée ? Avez-vous l'intention de vous marier ou de demander le divorce ? Vos plans n'auront peut-être rien de mauvais en soi, mais, compte tenu de votre situation personnelle, il sera possible qu'ils cachent de sérieuses failles. Il ne s'agira pas, bien entendu, de rester perpétuellement les bras croisés et de se demander sans cesse : "Que dois-je faire ?" Mais il conviendra de ne passer à l'action qu'en toute connaissance de cause. Il va de soi que toute action comporte des risques, mais ce ne devra être que des risques calculés.

puceSi votre bébé vient au monde cette année pendant le jour, c'est-à-dire entre le lever et le coucher du soleil, il sera mieux armé pour la vie que s'il naît pendant la nuit. Le tigre s'accommode mal de la nuit ; l'obscurité le gêne et la lune le paralyse. C'est pourquoi, en Extrême-Orient, on ne fait la chasse au tigre qu'après le coucher du soleil ; si vous braquez votre torche électrique sur un tigre, il en sera hypnotisé et vous pourrez l'abattre ou le prendre au filet sans trop de peine.
                       (cf. asiaflash.com)

(* s'il vous reste des fleurs, vous pourrez les offrir à votre Valentin(e).
** le titulaire de ce blog ne sera pas tenu pour responsable
si les prédictions évoquées au-dessus ne se réalisent pas... En particulier, pour la chasse au tigre avec une simple torche éléctrique...)


tigre.png

Partager cet article

Repost0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 05:02
http://www.celtine.fr/images/tabatiere_anim.gif 

(Image - animée ! - Internet : celtine.fr)

Touine : ce mot était employé par mes beaux-parents, d'origine italienne, ayant un temps séjourné en Bretagne. Il servait à désigner la tabatière de poche aussi bien que la "prise" de tabac* elle-même que l'on installait dans un creux entre le pouce et l'index et que l'on sniffait... Voilà qui dégageait les bronches !...

* c'est la marque "Snuff" qui avait la cote.

Pour les curieux et les amateurs, notons que touine est recensé dans le "glossaire du patois normand" en ces termes :
touine : tabatière de bois,
faite en forme de fiole aplatie. De petun = tabac, on a d'abord petouine, puis par aphérèse, touine.
A retenir également, au hasard des blogs :
touine = diminutif de twingo;
sainte Twina de la mer, près de Plouha;
objet culte : Hervé Touine sur sa ducati 750 GT.

Une citation, pour faire bon poids :
"- Quel est le secret de votre longévité ?
- Après l'café, j'prends toujours une touine."
           
(extrait d'une enquête de l'INSEE sur la démographie dans les années cinquante dans le bocage normand.)
 

Partager cet article

Repost0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 05:15
CCF31012010_00000.jpg

Voici, sous la forme d'une carte postale, sans doute bientôt "collector", notre projet pour le recto de l'affiche et des tracts qui annonceront d'une part "le chemin des poètes" le samedi 10 avril et d'autre part, le "petit salon du livre de poésie" le dimanche 11.

Mine de rien, on se prépare : tableau des animations scolaires (le vendredi 9) quasi bouclé, premiers contacts avec la presse et avec l'imprimeur, restauration et hébergement en pointillés, chasse aux sponsors-mécènes entamée, etc., etc...

On continuera de vous parler de tout ça sur ce blog.

Partager cet article

Repost0
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 17:48
lherry.gif (Image Internet : www.loicherry.fr)






         Loïc Herry (1958-1995) est un poète du Cotentin dont l'oeuvre est presque entièrement posthume. (Eclats, chez Motus, étant la seule exception.)

La revue Décharge, à plusieurs reprises, avait cependant publié de son vivant plusieurs poèmes dont celui-ci :

    NORMANDES

Ils fument des blondes
avec de longs gestes courbes
de la main.
Fumée. Café.
Sauce normande.

Les huîtres baillent.
Les casinos aboient.
La mer titube.

Côte normande.
Côte de porc.
Et la cuisse de Jupiter.

Ils fument des mots roses,
huilés de cocktails,
de bain de faux soleil.

Sauce normande.
On les a déjà vus.
Partout.

(Cf. revue Décharge n° 144)

Précision importante : pour les livres, on peut contacter son libraire (s'il est militant) ou Nelly à cette adresse : nelly.herry@wanadoo.fr




Partager cet article

Repost0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 05:34
timbrejuliette.jpg

DoduJuliettePlaqueStDenis2.jpeg














juliette-dodu.jpg (Images Internet : haut, lemondedutimbre.fr
milieu, cheminsdememoire.gouv.fr
bas, portail-ile-dela-reunion.fr)






















Récemment, on a émis un timbre à l'effigie de Juliette Dodu.
Bon, j'en connais qui, tout de suite, feraient des plaisanteries en affirmant que c'est probablement une poule, fille légitime du père Dodu...
Eh bien, pas du tout !
Juliette Dodu
(1848 - 1909), est née à La Réunion, qu'elle quittera à l'âge de seize ans en compagnie de sa mère, deux fois veuve. Elle s'est illustrée au moment de la guerre franco-prussienne en 1870 : sa mère tenant le bureau télégraphique de Pithiviers, elle intercepte des messages ennemis qu'elle transmet aux autorités françaises, avant d'être dénoncée...
Cela lui vaudra une condamnation à mort, à laquelle elle échappera, sauvée par l'armistice et on la récompensera de quelques médailles côté français...

L'histoire de sa vie est déjà grandement romanesque (j'ai laissé de côté quelques détails...), mais cela se complique encore car, selon certains, tout cela est impossible et aurait été inventé pour atténuer un peu la honte de la défaite de Sedan... A vous de voir.
 
Il nous reste un joli timbre...

Partager cet article

Repost0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 05:06
tour3(Image Internet : amazon.fr)





Yvon Le Men :
Le tour du monde en 80 poèmes

   (Flammarion)



Un livre pour prendre l'air, pour changer de focale, pour élargir son champ de vision, pour réaliser que la poésie se rit des frontières et que les poètes partout nous parlent "dans une langue inconnue, mais pas étrangère."

Partager cet article

Repost0