Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 03:55
30814842g-jean-jpg.jpg(Image Internet : lemondedhirondelle)



C'est un petit évènement pour notre minuscule salon du livre de poésie de Durcet : le dimanche 11 avril, nous aurons le plaisir d'y accueillir* Georges Jean...

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, Georges Jean a au moins un point commun avec Victor Hugo : il est né à Besançon...
Longue carrière d'enseignant en suivant tous les échelons de la profession
, du petit instit' de campagne au prestigieux professeur d'université... Il a écrit de très nombreux livres de poésie, mais aussi des essais qui font autorité sur la pratique de la poésie à l'école...

Citons les livres publiés chez Donner à Voir : - Les mots du jour (2000)
                                                                   - L'arbre à mots
(2008)
ainsi que ceux écrits avec Michèle Lévy : - Miroirs (2001, Librairie-Galerie Racine)
                                                             - Répons (2005, Librairie-Galerie Racine)
et le dernier en date : Les mots du dedans (2009, Librairie-Galerie Racine).

Je vous recopie un poème de Georges :

IMMOBILITE

Immobilité des arbres au crépuscule
L'autre monde surgit
Loin

Le chemin cesse
Les murs tombent

Les oiseaux de velours épient la nuit

Tout commence

Georges Jean
(Les mots du dessous,
éditions Saint-Germain des Prés)

(*Merci à Michèle et André d'avoir favorisé cet accueil...)

Partager cet article

Repost0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 04:02
carte-poisson-avril-amour.jpg

premieravril.jpg




























(Images Internet : haut, apce.levillage.org,
milieu, seppassure.unblog.fr
bas, sylvaindesmet.org)

pois2050.jpg

Partager cet article

Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 04:02
OakBlue8-3-05.jpg

chdouglasii.jpg(Images Internet : haut, birdmom.net
bas, csuchico.edu)


Aujourd'hui, le chêne bleu*.
Les botanistes l'appellent Quercus douglasii**.
C'est un californien bon teint qui est relativement modeste en taille (5 à 15 mètres) et se contente de terrains secs et bien ensoleillés.
Feuilles relativement peu lobées et fruits allongés, presque sessiles et comestibles.
Bien fâché, il peut vivre plus de deux siècles.

Par ici, on en a planté un à La Carneille (61).

* Oui, les botanistes sont un peu daltoniens, parfois...
** David Douglas, botaniste écossais du XIXème siècle.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 03:58
                                                               
Réédition des Jardins du bout du monde, chez Corps Puce avec des photos d'Yves Barré (qui n'apparaissent pas !).

Voici la quatrième de couverture et des photos d'Yves :
 jct00h.jpg

L’auteur : Jean-Claude Touzeil
Né au milieu du XXe siècle et du marais de Carentan (Manche),
Jean-Claude Touzeil jardine en amateur et plante des
arbres un peu partout. Cela ne l’empêche pas d’être poète à
seize heures, voire seize heures trente… d’être le « père fondateur du "Printemps de Durcet" (Orne) et du « Chemin des
Poètes ». Il anime des ateliers de lecture / écriture en poésie
avec les petits et les grands.
Il a notamment publié :
- Peuples d’arbres (Donner à Voir) ;
- Mine de rien (Clapàs) ;
- Haïkus sans gravité (L’épi de seigle) ;
- Est-ce que ? (Donner à Voir) ;
- Les loups donnent de la voix avec Gilles Brulet (Soc et Foc) ;
- Poirier proche (Le chat qui tousse) ;
- Parfois (L’idée bleue / Le farfadet bleu) ;
- Passé composé (Clarisse) ;
- Café vert tzigane avec Matt Mahlen (Gros Textes).

Le recueil
Vous tenez en main la réédition d’un ouvrage qui été publié
pour la première fois par les éditions Corps Puce en 2006,
l’ouvrage ayant été épuisé (photographies Jean Foucault).
Nous en avons profité pour proposer à Yves Barré de réaliser
un nouvel ensemble photographique.
Corps Puce
Collection Le Poémier
N° ISBN : 2-35281-039-6
Prix : 10 €
Jean-Claude Touzeil
Jardins
du bout du monde

Éditions Corps Puce
Collection Le Poémier (Volume 22)

                                                                                                 Je vous mets aussi un bout de poème :
                                    
                                                                                                  Dans mon jardin
                                                                                                  poussent des simples
                                                                                                  si faciles si faciles
                                                                                                  que le sot
                                                                                                  qui les cueille
                                                                                                  en devient savant

jct01.jpg

Partager cet article

Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 05:28
PICT0489.JPG 1

PICT0603.JPG














                                                                                                            2

stock-1648.JPG

stock-1748.JPG3












                                                                                                     4          

stock-1686.JPG












                                                                                                        5


stock 1661  
6
(Avant d'oublier, merci aux photographes : Michel, Marinette, Yves.)

Bon, on approche...
Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi, rappel des rendez-vous à venir à Durcet (61) : samedi 10 avril 2010 : "Chemin des Poètes*"

et dimanche 11 avril : "Petit
salon du livre de poésie**".

Quelques mots pour accompagner les photos (qui datent de trois et quatre ans) :
1- Cercle des poètes pas encore disparus...
2- Roland (Nadaus) lit devant sa balise... Dans la foule, Liska et des "hirondelles de l'ombre..."
3- Michel (Lautru) dit la bonne parole. Sur le talus, Pef...
4- Les B.I.P. de Longnes (78) en plein récital...
5- Le long de la Gine.
6- Ruisseau de la Volée : il vaut mieux regarder où on met les pieds !...

(* et ** Rappel du programme détaillé : voir l'article flyer sur ce blog - rubrique "chemin des poètes" - le 10 mars dernier.) très exactement, ici

Partager cet article

Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 05:18
mouffette.jpg

(Image Internet : haut, wildlifenorthamerica.com
bas, tipingouin66.blog)

Pour une fois, ce n'est pas du patois ou un vieux mot tombé en désuétude, sconse est un mot bien français, oui Môssieur.
Gagné, le synonyme de sconse, c'est mouffette, qui est d'un emploi plus courant !
...
C'est un petit mammifère qu'on trouve principalement en Amérique du Nord et dans les dessins animés de Walt Disney... Il est bien sympathique, mais, comme son cousin le putois, il pue terriblement, surtout en cas de danger.

Placer le mot sconse dans la conversation de tous les jours n'est pas chose aisée. (Il me semble bien pourtant qu'une chanson hardie ayant pour héros des macchabées - et qui finit par tsouin tsouin - évoque furtivement cet animal...)


Bambi_2_2005_Bambi_II_8.jpg

Partager cet article

Repost0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 05:18
9782745936028-couverture_tailleNormale.jpg     (Image Internet : fnac)

Vient de sortir chez Milan/Jeunesse une petite antho sympathique : "Dis-moi si tu m'aimes", rassemblant des poèmes d'amour et d'amitié et plutôt destinés à un public jeune. Quoique...

Vous y retrouverez quelques poètes "classiques" mais aussi de nombreux contemporains, comme on sait le faire chez Milan, surtout quand c'est Jean-Hugues (Malineau) qui "pilote" le choix...

Je vous glisse celui d'Alain Boudet :

Instant

Ici
une porte s'ouvre
sur un visage ami

Chaleur des mains

Ailleurs
au même instant
une porte béant sur la nuit
n'attend personne.

            Alain BOUDET

Partager cet article

Repost0
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 05:03
plage.jpg

veau.jpg(Images Internet :
haut, princessetnam
bas, fotolia)

















Est-ce que le veau sous la mère a le pied marengo ?

Partager cet article

Repost0
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 05:00
image-etude-des-accords.jpg

(Image Internet : pianoweb.free.fr)

Les soirs étaient toujours semblables,
la bière avait le goût de la mélancolie.
Un pianiste jouait un jazz vanille brume,
un chat occasionnel me racontait
à voix basse des histoires de famille.

Il faisait chaud dans ce café du Nord,
je regardais brûler dans la cheminée noire
ma jeunesse parmi des bûches écroulées.
Je souriais, j'étais très triste,
les yeux noyés dans les reflets des braises
ou la fumée de la salle voûtée,

les bras abandonnés sur le bois noir d'une table de rencontre,
le corps à la dérive,
l'esprit perdu dans des accords mineurs,
j'étais triste et je ne t'avais pas
encore
rencontrée.


                               Pierre Maubé.
 
  (poème extrait du Calendrier de la poésie francophone 2010,
                                                              Alhambra publishing)

Partager cet article

Repost0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 05:06
desert6.jpg

m-bernard.jpg
(Images Internet : haut, echaillon.com
bas, starzik.com)




















Partager cet article

Repost0