Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 04:19

 

 

1952_echelle_m.jpg

 

(Image Internet : http://blog.mariemadeleine.info)  Voir le lien ici.

 

 

 

Haïku n° 56 :

 

Premier jour d'été

Mon père a posé l'échelle

Dans le cerisier

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Haïku
commenter cet article
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 04:03

Vacances-Verdon-101.jpgVacances Verdon 101

 

La rubrique "Nom d'un poète !" s'enrichit aujourd'hui d'une magnifique pièce...


Jacques Fournier ne fut pas seulement pape en Avignon sous le nom de Benoît XII (voir ici), c'est aussi le poète que l'on sait (cf. par ), fidèle parmi les fidèles du "Printemps de Durcet".

Grâce à Claude Vercey qui a pris cette photo à Marvejols, en Lozère (et que je remercie vivement au passage...), nous savons maintenant qu'il tient aussi une boutique d'électricité dans ce village.

 

Jacques Fournier est resté très pudique sur cette activité dans son oeuvre poétique...

Peut-être un lien indirect dans ce poème :

 

La pelouse de mon jardin pousse à vitesse grand V. Les chats du quartier viennent y jouer à "Lions dans la savane", jeu félin très prisé dans les terrains vagues.

Il me faudrait sortir la tondeuse*.

Mais un baobab a poussé devant la porte de la remise.

                                          

                              Jacques Fournier- inédit - extrait de A la cantonade)

 

* Note : la tondeuse est électrique, vous n'étiez pas au courant ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Nom d'un poète !
commenter cet article
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 04:05

Bien sûr, vous connaissez le séquoia, arbre magnifique, originaire de Californie où des géants de plus de cent mètres font l'admiration des visiteurs.

 

sequoia_07.jpg

   

 

                           (Image Internet : dinosoria.com)

 

 

 

Les spécimens qu'on trouve en Europe, principalement dans les parcs et arboretums, datent du milieu du XIXème siècle et culminent à la moitié de cette hauteur. Cela fait tout de même de "beaux sujets" qui imposent le respect.

C'est ainsi que dans la ville voisine, au cours de travaux pour la rénovation d'un quartier populaire, on a pu en épargner un en le plaçant au centre d'un rond-point. Excellente idée.

 

Le nom de séquoia trouve sa source dans celui du chef indien Sequoyah qui serait l'inventeur de l'alphabet cherokee. (A noter qu'à une époque le "i" était surmonté d'un tréma.)

 

Article trouvé dans le journal il y a peu :séquoia


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Dans le cahier de Flora
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 04:00

northern-lights-igloo_221.jpg

 

chute-a-velo-dans-la-neige.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Images Internet : haut, www.travel-destination-pictures.com; bas, images.forum-auto.com)

 

Un dicton rafraîchissant, extrait des Apocryphes, éditions Traces, 1995.

 

S'il neige à la Saint-Iglou,

ton vélo ne vaut plus un clou.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Apocryphes
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 04:07

cadou2.jpg (Images Internet : ouest-france et bayercropscience.co.uk)

 

Cadou_victory1.gif

 

 

Eh ! oui, c'est quelque peu désolant, mais il existe un herbicide qui porte le nom d'un poète !...

 

L'inconnue de la Seine.

...   Dans les draps de satan la blanchisseuse rêve
L'ouvrier fatigué laisse pendre sa main
Comme un fruit de la vigne
Tout doré de sommeil
Là-haut contre la treille éplorée du matin

Je passe sous les ponts endormis
Sous des chaînes de bateaux longs et plats
Je découvre Paris
Notre-Dame à genoux sur un quai de la Seine
Entourée de pigeons et de gamins maudits

Mais je veux m'en aller plus loin ! porter ma lampe
Comme un coeur difficile et triste d'immigrant
Sous la mer bleue pareille à une grande chambre
Tendue de toile peinte aux couleurs de couchant

L'Ecosse a des châteaux peuplés d'ombres qui mènent
Le deuil de leur amour en des salles fermées
J'arriverai un soir comme une humble marchande
Vendeuse de fruits d'or et de gants parfumés

J'entrerai je dirai : c'est la morte de France
L'Inconnue de ces nuits sans bords où vous hantiez
A travers bois traînant des filets à palombes
Quand la plus belle au monde était déjà couchée

Je ne suis rien je vous apporte le silence
L'apaisement et le silence et non l'amour
Comme un baiser de graine tiède que l'averse
Fait germer en avril sur le pavé des cours


Mais les oiseaux ont bu la neige les oiseaux
Chantent dans le jardin fleuri du couvent
Je ne serai pas une nonne vêtue de blanc
Tant qu'il y aura de l'eau dans les fleuves

C'est à mon amour en Paris
C'est au lilas de mon enfance
A la mansarde illuminée
C'est à ce piano mécanique
Abandonné dans les orties
C'est à vous tous que je souris.

René-Guy Cadou "Que la lumière soit" ( Poésie la vie entière ).

 


  Recommandation, en passant : écoutez donc le CD de Martine Caplanne "Aller simple", 71 minutes de Cadou en chanson ! (cf. son site ici.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Nom d'un poète !
commenter cet article
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 04:07

C'est tombé dans le creux de l'oreille et ça reste accroché.

Allez savoir pourquoi, comme disait jadis une chanson...

 

Cela s'appelle "La peste" et c'est chanté par Helmut et Raoul, de la maison Tellier.

 

 

 

 

 la-maison-tellier-l-art-de-la-fugue.jpg

 

                                                                                                  (Image Internet : www.soul-kitchen.fr)

 

N.B. : On part quelques jours, il y aura sans doute du mou dans les réponses à vos commentaires éventuels...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Entendu
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 04:07

En date du 22 juillet, dans le calendrier francophone (éditions Alhambra Publishing), on trouve ce poème de Thomas Vinau* :

 

MAUVAISES HERBES

 

Tu as des rêves

tu les piétines chaque jour

sans mal penser

juste pour être à la hauteur

du trou dans ton ventre

mais ils repoussent

chaque nuit

dans le jardin mal taillé

de ta cervelle

 

Sans la ténacité

de ces mauvaises herbes

tu ne vaudrais guère plus

qu'une pelouse de rond-point

 

* Thomas Vinau : jeune poète contemporain dont le nom revient souvent dans des revues comme "Traction Brabant", "N4728", "Microbe", etc.

Quelques titres récents : Les chiens errants n'ont pas besoin de capuche (Gros Textes), La poésie est un sale type, J'ai besoin de sucre (éditions de la vache alternative).

 

+ Des images pour illustrer tout ça :

rond-point-stetdurou.jpg

(Internet : picasaweb.com - St Etienne du rouvray -76-)

 

villeurbanne-rond-point-sculpture.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Internet :1.bp.blogspot.com

- Villeurbanne -69-)

 

arehn_13860.jpg  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Internet : ww2.google.com - St Etienne du Rouvray -76-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 04:07

SAM_1684.JPG

 

SAM_1593.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_1596.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_1594.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_1682.JPG

 

(Photos : Flora)

 

Ne cherchez plus son nom : c'est la grande berce*.

 La nôtre a poussé au milieu du massif de magnolias et a fait courageusement son chemin à travers les feuilles et les branches pour aller chercher le soleil.

 

(* des détails sur la grande berce ici.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Images
commenter cet article
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 04:06

9782352270485.gif  9782352270485-copie-1.gif  9782352270485-copie-1

 

(Images Internet : fnac.com)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Jacques Reboux frappe fort... Après sa Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, ministre des libertés policières et sa Lettre au garde des Sceaux pour une dépénalisation du délit d'outrage, deux livres parus aux éditions Après la lune, il enfonce le clou profond, très profond.

Ce livre de "politique-friction" est une farce férocement joyeuse, parfois délirante, mais toujours minutieusement documentée. On y apprend que "Nicolas Minus" était déjà très agité étant petit, très belliqueux aussi, en particulier avec son frère Guillaume. Très autoritaire, très narcissique, très parano, on pourrait continuer...

Vous découvrirez tout cela, en même temps qu'un éclairage psycho-quelque chose particulièrement édifiant. Un panorama des coulisses, de la cour, la basse-cour, des portraits acides des amis/ennemis, etc. Le tout servi avec style, humour et connotations personnelles, comme Jean-Jacques sait le faire...

Bref, c'est un livre à mettre de toute urgence dans votre sac à dos pour égayer vos vacances...

 

Des infos complémentaires ici.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Un bon livre, peut-être ?
commenter cet article
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 04:02

C-j-50X70.jpg

 

J-e-35x40.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

H-u-70x50.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

K-f-30x40.JPG

 

 

(Images : site bernard chardon)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oyez ! oyez !

Si votre route de vacances passe par chez nous, n'hésitez pas à aller voir l'expo des toiles et céramiques de l'ami Bernard Chardon.

Cela se passe du 16 juillet au 18 août 2010

à l'Espace Culturel du Houlme

de BRIOUZE (Orne).

 

Pour avoir une idée, faites un tour sur son site, ici.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article