Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 05:14

Riverains des falaises

Une anthologie des poètes en Normandie du XIème siècle à nos jours.



544 pages, format 16 x 24 cm à la française, couverture quadri intégra, prix de vente public : 20 €.

 

« De son acte de naissance, à Saint-Clair-sur-Epte, en 911, jusqu'à nos jours, (...) la Normandie ne s'illustra pas seulement par des faits d'armes, de conquêtes et de puissance, mais aussi par un rayonnement culturel important qui ne s'est jamais démenti et dont les poètes furent souvent les fers de lance… » Dès la préface, « éloge de la Normandité », terme de Léopold Sedar Senghor, Christophe Dauphin donne le ton du travail gigantesque qu'il a réalisé. Ces Riverains des falaises sont réunis par l’un des leurs, avant tout poète.
Cette anthologie, première du genre sur une aussi longue période, n’est pas régionaliste ; elle entrouvre la Normandie et tous les vents littéraires et historiques qui l’ont fait frissonner ou tempêter. Sans se contenter d'une collection chronologique, Christophe Dauphin engage à des découvertes, des redécouvertes, rouvre l’anticonformisme, l’ambiguïté, la suffisance, le bien-vivre, la créativité, l’ambivalence des Normands. Cette anthologie s’ouvre aussi aux « Frères et soeurs des vagues », pour lesquels la Normandie fut terre d’accueil, d’exil parfois, et de création.
Avec des notes personnalisées pour chacun, quelques-unes présentant des points de vue originaux sur des poètes universellement reconnus ou balayant des clichés, l’anthologie Riverains des falaises rend aux poètes injustement écartés des tables la place et la stature qui ne leur sont pas accordées. Corneille ou Allais, Barbey d'Aurevilly ou Queneau, Breton ou Hugo ont leur part, parfois inégale, d'oreilles et d'yeux. Qu’en est-il de poètes de toute première importance tels Le Houx, Sigogne, Saint-Amant, Blessebois, Glatigny, Gourmont, Delarue-Mardrus, Harel, Fleuret, Limbour, Prevel, Duprey…? et qu'en sera-t-il des contemporains qui seront la mémoire de notre époque ? Riverains des falaises présente le large éventail des poètes dont les écritures font apparaître les traits du visage de la Normandie, vivante, chaleureuse, parfois fermée, taiseuse, ou rebelle, et sentimentale, bouleversante, dans ses antinomies de terre et d'eau, d'arbres et de migrateurs.

                                                                                                                         (Infos : éditions clarisse)

Ajoutons que ce livre résulte d'une somme de travail impressionnante qui force le respect...

Je vous glisse un petit bout de poème (j'ai l'embarras du choix !) :

 

RIMES RICHES A L'OEIL

 

L'homme insulté, qui se retient

Est, à coup sûr, doux et patient.

Par contre, l'homme à l'humeur aigre

Gifle celui qui le dénigre.

Moi, je n'agis qu'à bon escient :

Mais, gare aux fâcheux qui me scient !

Qu'ils soient de Château-l'Abbaye

Ou nés à Saint-Germain-en-Laye,

Je les rejoins d'où qu'ils émanent,

Car mon courroux est permanent

  (.../...)

                       Alphonse ALLAIS

                             (1854-1905)

 

+ un bout d'un autre pour le plaisir de dire du patois normand (lisez-le donc à haute voix !) :

 

   LE CAFE A L'AOBERGE

 

.../...

Quaund j'syis parfeis d'eune humeu d'herche,

Sav-ous byin ce qui mé r'bâle du quoeu ?

Ch'est de l'iâo de veie de beire, du rhum, du tchierche

Veire ! eun bouon demin és treis couleus !

Ch'est eun cafaé patriotique :

(Los ! c'qué ch'est touot d'même qué le prograés !)

Ya qué dé depis la République,

Par chin que no beit taint de cafaé.

                                      .../...

 

                            Louis BEUVE

                              (1869-1949)

 





Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Un bon livre, peut-être ?
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 05:04

les-jours-rallongent.jpg

 

(Image Internet : bouine-bouzine.org)

 

Vous connaissez l'adverbe imperceptiblement ?

C'est exactement ça. A partir d'aujourd'hui, c'est officiel, les jours rallongent...

 

Les anciens disaient qu'à la sainte Luce (13 décembre) les jours croissent du saut d'une puce... C'est peu, ce n'est pas rien. Allez, on va du bon côté...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 05:12

SAM_3773.JPG  Neige en abondance par chez nous... (photos Flora)

 

SAM_3791.JPG

 

SAM_3899.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_3954.JPG "Chemin des poètes"

 

SAM_3944.JPG

 

SAM_3913.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Araucaria surpris

 

 

 

 

SAM_3985.JPG

 

SAM_3979.JPG

 

SAM_3860.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rentre donc, tu vas attraper un chaud et froid...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 05:07

Le saviez-vous ? La coccinelle hiberne.

La preuve, l'autre matin entre les volets et la fenêtre...(photos Flora.)

 

SAM_3727.JPG

 

  SAM_3734.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM 3729

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 05:03

 

 

  drangon.jpg

 

 

Est-ce qu'il prend souvent le crin, le ceval ?

 

cheval-crin-vent-1160663ac.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Images Internet : haut, warandmemory.free.fr

bas, club.ados.fr)

 

+ Message pour les "groupies" : "Cela dit..." sera posté ce matin...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Est-ce que ?
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 05:06

imagechambre.jpg

(Image Internet : soc-et-foc.com)

 

 Gilles BRULET : La chambre des astres (éditions Soc et Foc)

L’ami Gilles nous fait partager ici des moments doux vécus dans Les Cévennes où la famille Brulet a désormais une petite maison…

Des moments d’émerveillement devant la montagne, si présente, qui « …prête son flanc / aux suppliques des guêpiers », des flashes bienvenus pour raconter « la pluie (qui) trottine sur les adrets (et) saute sur les genoux du micocoulier » ou encore (les) Hameaux / Satellites des villages / Envoyés là-haut // Dans la chambre des astres.     

Une sorte d’hommage à ce pays rugueux et fort, à l’image de ses habitants. En particulier au berger Émile à qui d’ailleurs le livre est dédié : …Le berger va / Dirigeant le troupeau / Dans sa maison mondiale.

Formidablement illustré par les dessins de Brunella Baldi, laquelle privilégie les couleurs d'ocre et de terre tout en bousculant notre perception des échelles, La chambre des astres nous fait penser à la fois à la Bible et à Giono :

« Midi 

S’adosse à la barrière

Et ouvre sa gamelle de printemps

Une brebis s’endort

Le visage sur l’épaule de sa sœur.»     

geniealpa.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Image Internet : fnac)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Un bon livre, peut-être ?
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 05:01

 

drapeau salon 2010

 

-    Quelques mots après le 26ème salon du livre jeunesse à Fougères (35)

(rappel : voir ici) :

Ce fut une sacrée belle manifestation que ce salon-là ! Chapeau à Marc Baron, le grand ordonnateur, et à son équipe. Je garderai longtemps en mémoire ces visages souriants de familles entières venues rencontrer les auteurs, les bras chargés de livres, attendant patiemment pour leur dédicace ou devant les caisses des libraires... Ou ces dialogues secrets entre un père et son enfant "communiant" autour d'un album... Ou cette maman lisant à voix haute un conte à son petit dans un couloir... Quelque chose de profondément humain et d’attendrissant.

Hasard ou pas, le thème du salon était cette année « Que du bonheur ! »...

 

+ Quelques mots sur la photo : 

Elle a été prise par Cécile Roumiguière le samedi soir, après le repas "Aux voyageurs". Il paraît que la tradition du salon passe par une figure imposée - le drapeau - et c'est toujours Marc Baron qui s'y colle...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 05:07

Petite annonce dans le "cahier", envoyée par m'sieur ahoui :

 

Sanitaire - Plomberie

 

Vends fausse toutes eaux en plastique

neuve 3.000 litres, petit prix.

Particulier. tél : 06 84....

 

fausse.pub-evier.evian.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Dans le cahier de Flora
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 05:02

 

haiga.jpg

Voilà, c'est comme ça : vous ne demandez rien, et il vous arrive un message par l'intermédiaire de l'A.F.H. (Association Française du Haïku) qui dit que Ion Codrescu, peintre roumain, a réalisé un haïga d'après votre haïku...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 05:11

flamboyants.jpg

 

(Image Internet : forums.france2.fr)

 

Haïku n° 60 :

 

Saison chaude Afrique

Explosion de flamboyants

Ni morts ni blessés

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Haïku
commenter cet article