Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 05:04

Un extrait des Apocryphes, publié chez Traces, en 1995 :

 

Dicton :

 

Noël en février,

répare ton calendrier.

 

SAM_6672.JPG(photo : flora)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Apocryphes
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 05:01

Haïku (d'hiver) n° 75 :

 

Frelon de décembre

Lové dans le tas de bûches

Réveil en fanfare

 

 

 

 

Le frelon d'Asie se comporte comme ses congénères européens : il devient agressif s'il est menacé. Il est surtout dangereux en cas de piqûres multiples ou pour les personnes souffrant d'allergies. (Goetgheluck.com)
(lefigaro.fr)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Haïku
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 05:09

 

  Relevé dans le journal l'an dernier :

 

Recherche saillie pour setter anglais

bécassier mais sans papiers. Tél : 02 35.......

 

setter-anglais-320822.jpg

(journaldesfemmes.com)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Dans le cahier de Flora
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 05:01

Un collage du XX° siècle, intitulé "Dialogue nord/sud" :

 

dialoguenordsud.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans collages
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 05:05

Dans l'excellente revue "Poésie première", numéro 51 "drivé" par Guy Chaty & Jean-Paul Giraux et consacré à "Humour & Poésie d'aujourd'hui", j'ai trouvé ce poème :

 

CENT-SOIXANTE-TROIS FOIS

 

J'ai retrouvé un vieux cahier

d'histoire-géo

datant de ma sixième

 

entre la leçon du 25 janvier

et celle du 28 j'avais écrit Julien

cent-soixante-trois fois

 

une page entière

est couverte de ce prénom

et je ne me souviens même plus

à qui il appartient

 

pourtant un jour

j'ai bien dû être amoureuse

de ce garçon

 

Marlène TISSOT. 

histoire-geo-einstein.jpg(gayraudb.over-blog.com)

 

 
             
             
             
             
           
             
       

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 05:06

terres350.jpg

 

Vient de paraître : une anthologie poétique sur le thème Terres d'Afrique, aux éditions Ndzé...

C'est Gabriel Okoundji qui a dirigé les opérations de collectage et qui a choisi dans ce bouquet trois de mes poèmes, précédemment parus chez Gros Textes sous le titre Itinerrances bis, livre épuisé depuis un fameux bail... 

Je vous en mets un :

 

YAOUNDE BLUES

 

J'ai le blues

d'un poulet à la braise

les doigts pleins de sauce

la tête un peu folle

dedans la nuit chaude

du quartier Essos

 

J'ai le spleen

d'une route se faufilant

à travers les arbres

et qui se love

entre les collines

dans la lumière de l'aube

sur le Mont-Fébé

 

J'ai le blues

d'un verre de vin de palme

au son des balafons

à l'ombre à la fraîche

dans l'amitié des feuilles

autour de Mvolyé

 

J'ai le spleen

de ces pauvres gosses

chassant les sauterelles

sous les lampadaires

dans la douceur du soir

du quartier Bastos

 

J'ai le bourdon

d'une ou deux chansons

de saison des pluies

de maïs grillé

dans la chaleur moite

près de Njiong-Melen

 

J'ai le spleen

d'une foule d'odeurs

de mille couleurs

au marché central

à jamais brisés

les rires en cristal

de la Briqueterie

 

J'ai le blues

le blues du black

de grands soleils noirs

dans les fromagers

avec en flash-back

l'ombre d'un poème

de René Philombe

au quartier Nlongkak

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Biblio
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 05:02

Pour ne pas oublier :

 

 

 

 

(www.paris.fr)

viewmultimediadocument_006.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Actualités
commenter cet article
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 05:06

g06800buroak01.jpg

 

(extension.missouri.edu)

 

Le quercus macrocarpa (en anglais, "bur oak") doit son nom latin au fait qu'il porte de gros glands. En français, nous l'appellerons donc "chêne à gros fruits" ou encore "chêne à bogues".

Il nous vient d'Amérique du Nord et attendra 1795 pour arriver en Europe.

Sur son lieu d'origine, il peut atteindre 20 à 30 mètres.

 

quercus_macrocarpa.jpg(starhillforest.com)

 

Ses feuilles sont oblongues, avec des lobes assez profonds, d'un vert lustré sur le dessus et tomenteuses grisâtres en dessous.

Comme pour le chêne précédent, les glands sont largement enveloppés par la cupule écailleuse.

 

800px-Quercus_macrocarpa_USDA.jpg(en.wikipedia.org)

 

C'est un arbre rustique qui se satisfait de tous types de sols.

(Source : helardot)

Sur le site québécois de la pépinière Saint-Nicolas (psn3.com), on ajoute que, jadis, les "Autochtones" en ramassaient les fruits pour en faire une farine nutritive. Par ailleurs, ce chêne a l'avantage de bien résister à la pollution de l'environnement, ce qui en fait un "arbre des villes"...

Bien fâché, le quercus macrocarpa peut vivre 150 ans...

Personnellement, j'aurai du mal à le vérifier bien qu'il y en ait un dans la commune de Durcet, juste en face de la salle dite "polyvalente"...


 



Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Arbres et arbustes
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 05:01

cdredulibanbarouk2005.jpg(nidish.unblog.fr)

 

Vénus Khoury-Ghata, poète d'origine libanaise qui vient d'obtenir l'équivalent du Goncourt pour la poésie, a récemment publié Où vont les arbres ? aux éditions Mercure de France.

 

Elle en parle ici, dans le cadre de "la librairie francophone" d'Emmanuel Khérad.

 

C'est un livre extrêmement fort, fait de chair et de sang, d'écorces et de feuilles, qui évoque le village d'enfance de l'auteur. La famille, la guerre, la mère, omniprésente, les arbres, compagnons des bons et mauvais jours... Une écriture majuscule...

 

Qu'une phalène déserte la lampe et le soir se transformait en nuit

La mère nous couchait tête-bêche avec des arbres de notre âge

Une odeur de neige et de promiscuité blanchissait le feu

alphabet muet les soubresauts des flammes sur les murs

la jupe de la mère effaçait la suie des fautes et les gesticulations de

l'orme sur notre sommeil

discussion orageuse avec le poêle lorsqu'il nous transformait en bûches

en allumettes

prenant à témoin les voisins

la mère frottait nos visages pour en diluer la couleur

nous achetait des bonbons roses des poissons rouges l'or des cafetières

maigre consolation ses chuchotements blancs sur le duvet du cou

elle se disait partie alors que c'était la route qui marchait



Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Un bon livre, peut-être ?
commenter cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 05:02

CCF04012012_00000.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors, qu'est-ce ?...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ccf.jpgToujours pas d'idée ?...

CCF07012012_00001.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Solution :

ce sont des photographies signées Jean-Bernard Métais prises au-dessus des réservoirs où se fabrique le vin de Jasnières, dans le sud de la Sarthe.

Elles sont extraites d'un livre rare, qui a le format d'un disque 33 tours, et dont voici les références précises :

Jean-Bernard Métais / Philippe Claudel : Le cuvier de Jasnières, éditions Nicolas Chaudun.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Images
commenter cet article