Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 05:00

Bon, cela arrive comme ça, sans prévenir : un artiste-peintre (André Jolivet) qui téléphone un matin pour me proposer d'écrire un poème sur une île du Cotentin en vue de réaliser un livre d'artiste à tirage limité...

Pourquoi pas ? Je lui ai donc envoyé "Cotentine"... Après quelques nouvelles conversations téléphoniques et échanges de mails, le livre d'artiste est arrivé !

Vous pouvez en avoir une idée assez juste en regardant les images en-dessous, mais, bien sûr, il vous manquera le toucher du papier, très doux et gaufré me semble-t-il...

(Toutes les références bibliophiliques sont sur la quatrième de couverture.)

scan
scan
scan
scan
scan

scan

Partager cet article

Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 05:04
Nouvelle publication chez Rue du monde :

"Je rêve le monde, assis sur un vieux crocodile",

une anthologie de poèmes joliment sous-titrée : "50 poèmes d'aujourd'hui pour repenser demain"...
Les images qui les accompagnent sont d'Aurélia Fronty.

- Alors, les poètes, toujours la tête dans les nuages ?...

- Pas que, monsieur, pas que, les pieds sur terre aussi, dans la boue même parfois...

(Un petit aperçu dans les images ci-dessous...)

scan
scan
scan

scan

scan
scan

scan

Partager cet article

Repost0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 05:00

Poursuite de la mise à jour de ma biblio avec ce livre : "L'île, elle...", paru en 1998 aux éditions Poésie Clandestine, avec des encres d'Henri Gay.

C'est, en fait, un double livre, tête-bêche en somme : d'un côté, L'île, elle... de ma pomme et de l'autre, Magies noires de la nuit, de Dominique Delaunay.

Façon comme une autre de matérialiser le souvenir des îles visitées, plus précisément bretonnes pour la plupart d'entre elles. Manière aussi de garder celui des ami(e)s de la côte nord qui nous accompagnaient alors...

_________________________________________________________________

Note : bien sûr, ce bouquin est épuisé depuis longtemps...

scan
scan
scan

scan

Partager cet article

Repost0
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 05:03

Vous ne le saviez peut-être pas, mais il existe un assez grand nombre de viticulteurs, principalement dans les Côtes du Rhône, qui s'appellent Tardieu...

Si ça vous dit, allez par ici : http://tardieu-laurent.fr/

Le poète Jean Tardieu évoque le vin dans son recueil pour apprendre les tables de multiplication

: ".../...une bouteille de vin

quatre fois cinq vingt.../..."

J. Tardieu (Je m'amuse en rimant)

Il récidive dans cet hommage à André Frénaud :

LES MORTS

NOUS TRAHISSENT TOUJOURS

(Hommage à André Frénaud)

Je vais le voir chez lui, où il repose à présent. C'est, comme on dit, un «beau» jour. Un jour qui passe gentiment ses rayons à travers les persiennes fermées comme le facteur glisse un pli dans la boîte aux lettres.

Il est couché dans sa chambre. Près de ses meubles et de ses tableaux. L'un des plus émouvants est une peinture de Raoul Ubac, rigoureuse et sobre, semblable à ses ardoises sculptées : une forme étendue, faite de larges bandes noires et blanches : le style abstrait, mais aussi un chevalier qui vient de mourir au combat.

Je le reconnais bien là, le combattant de la sincérité, sans peur et sans illusions. Je le reconnais malgré sa pâleur, malgré son immobilité. Il s'est endormi hier matin et ne s'est plus réveillé.

Je lui pose tout bas des questions. Mais il refuse de répondre.

Voilà : il ne veut pas répondre. Pour les vivants qui l'aimaient, c'est une ingratitude absolue. Pourquoi ? Parce qu'il est parti de l'autre côté de la barricade, dans une étendue interdite où on ne parle à personne. Comme si on l'avait chassé de notre monde, très loin, au fin fond d'un pays dont nous ne connaissons ni les couleurs, ni les sonorités, ni le langage.

Et maintenant, ce mutisme soudain ! Imposé. Implacable. Celui qui parlait avec son accent bourguignon où roule le bon tambour des R. Il était de ceux qui nous semblaient les plus aptes à nous renseigner, c'est-à-dire un poète qui, par l'acuité de sa vision, par sa «claire-voyance», traduite en mots si justes et si lourds, est un de ceux qui, en somme, n'ont rien fait d'autre, durant leur vie, que parler du scandale irrémédiable de la mort.

Ils nous ont abandonnés, ces ingrats. Leur front si plein, leurs voix si joyeuses ont tout emporté, même les chansons, leurs mains si belles avec ce croisement pareil à des menottes que nous leur imposons sans leur permission, ces mains ne pourront plus nous faire aucun signe, par exemple pour nous inviter à boire un grand verre de vin, ou nous désigner les chemins à prendre, — ou à éviter.

Nous qui sommes restés sur le seuil, à attendre sans rien comprendre, nous n'avons plus qu'une ressource, c'est de partir à notre tour, sans même avoir la récompense qu'ils nous accompagnent.

(Paris, 24 juin 1993)

Jean Tardieu, Da Capo, Gallimard, 1995, p. 34-35.

_________________________________________________________________________

Terminons avec cette curiosité : Dans le village de Néant, commune du Morbihan, je n'ai pas trouvé le numéro de téléphone de madame Lamôme. A croire qu'a existe pas !...

1- ledauphine.com / 2- delcampe.com / 3- educalire.fr
1- ledauphine.com / 2- delcampe.com / 3- educalire.fr
1- ledauphine.com / 2- delcampe.com / 3- educalire.fr

1- ledauphine.com / 2- delcampe.com / 3- educalire.fr

Partager cet article

Repost0
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 05:05

Dans quelques jours, à l'invitation de la médiathèque, je me rendrai à Cherbourg, tout en haut de la presqu'île du Cotentin, pour y lire (et peut-être écrire) un peu de poésie...

Cherbourg est bien connu pour ses parapluies, suite au film de Jacques Demy. Pour ses gros bateaux de commerce et de croisière aussi. L'arrivée du "Queen Mary" dans le port déclenche toujours d'importants mouvements de foule... N'oublions pas la pêche et la voile, bien sûr. Ni les ferries, ni l'arsenal, grands pourvoyeurs d'emplois...

Hasard ou pas, je suis né dans la Manche, un peu plus bas sur la carte, dans la petite commune de Carquebut...

Ma "mission" sera d'aller dans un premier temps à la maison d'arrêt pour une rencontre autour de la poésie et dans un deuxième pour une lecture et des échanges à la librairie Ryst...

___________________________

N.B. : à 6 h30, le 12 mars, impossible de répondre à vos commentaires. Espérons que cela va s'arranger dans la journée...

1- la-croix.com / 2- internet-normandie.eu / 3- affiche cherbourg
1- la-croix.com / 2- internet-normandie.eu / 3- affiche cherbourg
1- la-croix.com / 2- internet-normandie.eu / 3- affiche cherbourg

1- la-croix.com / 2- internet-normandie.eu / 3- affiche cherbourg

4- ouest-france.fr / 5- dans-la-manche.fr / 6- cotentin.canalblog.com
4- ouest-france.fr / 5- dans-la-manche.fr / 6- cotentin.canalblog.com
4- ouest-france.fr / 5- dans-la-manche.fr / 6- cotentin.canalblog.com

4- ouest-france.fr / 5- dans-la-manche.fr / 6- cotentin.canalblog.com

Partager cet article

Repost0
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 05:09

Deux petites séries d'images naturelles ou plus ou moins "arrangées" à vous mettre sous l'oeil...

Deux ou trois précisions, peut-être superflues ?...

Photo 1 : quercus nocturne

2 : barbelés givrés

3 : infra-rouge

4 : emplettes à haut risque

5 : reflet

6 : mon oeil

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

photos : flora
photos : flora
photos : flora

photos : flora

Partager cet article

Repost0
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 05:07

Le printemps des poètes fête en 2015 sa dix-septième édition sur le thème de l'insurrection poétique...

Au départ, l'idée était de célébrer la poésie comme on le fait pour la musique ou le cinéma. On peut dire que cela a bien marché puisque aujourd'hui plus de 12.000 manifestations sont programmées dans l'hexagone (et au Québec). Des lectures et des affichages sur les marchés, dans les commerces, les écoles, administrations, etc. aux Brigades d'Intervention Poétique (les BIP), sans oublier les contraventions poétiques en passant par les correspondances ou les rencontres avec les poètes d'aujourd'hui...

Sachez que la période "officielle" va du 7 au 22 mars mais on a le droit de "déborder" et de fêter la poésie pendant toute l'année !...

________________

+ Un poème sur le thème, extrait de "Cairns" n° 16, revue pilotée par Patrick Joquel :

Il y a des matins

où se taire est un cri

gardé à fond de gorge

cadenassé

Des matins de sang en Syrie

et des soirs pareils à des chants d'oiseaux

abattus sous les foules ouvertes

comme le sont les mains de l'aube

Des matins et des soirs

interminables

où la liberté gronde

contre l'assaut des chars

où la liberté chante

aux épaules des hommes

Des soirs à apaiser

des matins pour sauver

de la cendre des rues

les douceurs de Damas

et poser sur les plaies d'Alep

le baume des lauriers

Alain Boudet

On peut retrouver Alain par ici :http://www.latoiledelun.fr/

et Patrick par là : http://www.patrick-joquel.com/

1 et 2 : printempsdespoetes.com / 3 : cheminsbattus.wordpress.com
1 et 2 : printempsdespoetes.com / 3 : cheminsbattus.wordpress.com
1 et 2 : printempsdespoetes.com / 3 : cheminsbattus.wordpress.com

1 et 2 : printempsdespoetes.com / 3 : cheminsbattus.wordpress.com

Partager cet article

Repost0
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 05:04

Schwarzenberg, vous allez me dire que c'est un prince autrichien qui s'illustra lors des batailles napoléoniennes et vous aurez sans doute raison... Mais si je vous en parle aujourd'hui, c'est dans le cadre de la catégorie "arbres et arbustes".

En effet, un de nos chênes s'appelle Quercus robur furst Schwarzenberg, ce qui signifie littéralement "chêne pédonculé prince Schwarzenberg", qu'on traduit généralement plus simplement par chêne panaché.

C'est un cultivar du "Robur", le chêne pédonculé "classique". Arbre de croissance lente et de petite taille, parfois même qualifié de "nain", il apprécie les situations ensoleillées et les sols légèrement humides. On le cultive surtout dans les parcs pour la beauté, l'étrangeté de ses feuilles (caduques) ornementales, tachées de blanc crème. Ses jeunes rameaux sont spectaculaires : ils sont violacés.

Nous en avons un exemplaire, planté dans un chemin de Saint-Philbert-sur-Orne, pas très loin du "pôle touristique" de la Roche d'Oëtre...

1- iglaki24.pl / 2- exoten.dyndns.org / 3- pinus.net.pl
1- iglaki24.pl / 2- exoten.dyndns.org / 3- pinus.net.pl
1- iglaki24.pl / 2- exoten.dyndns.org / 3- pinus.net.pl

1- iglaki24.pl / 2- exoten.dyndns.org / 3- pinus.net.pl

Partager cet article

Repost0
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 05:00

Voici le verso de notre affiche pour annoncer le 30ème Printemps de Durcet :

DURCET

VENDREDI 10 AVRIL 2015
Rencontres des poètes avec les scolaires

_________________________________________________

SAMEDI 11 AVRIL 2015
Sur le “chemin des poètes
Au programme le samedi, (départ à 14 heures devant la mairie) :
marche à allure naturellement poétique, avec des arrêts tous les 500 mètres environ,
pour lire et dire les seize poèmes affichés de manière durable.
A 20h30 : salle de la Roche d’Oëtre
Chansons / Poésies - Entrée spectacle : 15 Euros Réservations à la Roche d'Oëtre
«Entre deux caisses» chante Leprest

Voici les poètes " élus " cette année :
-1- Georges CATHALO / -2- Pablo NERUDA / -3- Chantal GODÉ-VICTOR /
-4- Pascale ALBERT / -5- Alexandra POMMIER / -6- Maurice FOMBEURE /
-7- Jean LE BOËL / -8- Guillaume APOLLINAIRE / -9- Perrin LANGDA /
-10- Jacqueline PERSINI-PANORIAS -11- ISSA / -12- Isabelle POUCHIN /
-13- Annabelle JOUCHOUX / -14- Primaire de Bellou en Houlme /
-15- Maternelle de Bellou en Houlme / -16- Malcolm de CHAZAL

___________________________________________________

DIMANCHE 12 AVRIL 2015
Petit Salon du Livre de Poésie
Le dimanche, (de 10 à 18 heures, salle polyvalente) :
la dixième « promo » des poètes du chemin + les fidèles du « Printemps » :
Anne Certain, Danielle Georges, Françoise Coulmin, Michel Lautru, Daniel Clérembaux,
Claude Ribouillault, Yves Barré, Franck Cottet, Éric & Yann Sénécal, Roland Nadaus,
Jean-Claude Touzeil, Martine Magtyar, Michèle Lévy, Flora Delalande, Lydia Padellec,
Guy Allix, Jean-Albert Guénégan, Morgan Riet, Patrick Joquel, Marie-Josée Christien,
Olivier Cousin, Bruno Sourdin, Gaston Herbreteau, Claude Cailleau, Nicole Laurent-Catrice, Salvatore San Filippo, Emmanuel Jousset, Alexandre Navarro, Agnès Marin, Enguerrand Laferrière et l'illustratrice Isabelle Clément…
+ de vrais éditeurs de poésie et de revues : Donner à Voir, Le Chat qui tousse, Clarisse,

Soc et Foc, Ficelle, Spered Gouez, Atelier de Groutel, La lune bleue, Voix Tissées,

Les Cahiers de la rue Ventura, Le Temps des Rêves, Les Tas de Mots, éditions Henry,

Rouges Papilles...
+ des animations autour du livre : lectures de poèmes, librairie « Quartier libre »,
Atelier de gravure, Écriture, Slam, « Les souffleuses de Vers », Calligraphie, Expo poèmes dʼélèves, Papier recyclé : « lʼarbre aux papiers »...

Organisation : " Le Printemps de Durcet "
Tél : 02 33 96 09 31
http://biloba.over-blog.com

______________________________________________________________________

Pour le recto, ce sera les principaux points (en gras), placés sur la photo du "Chemin des Poètes" prise par l'ami Gil. (à voir en-dessous).

______________________________________________

En bonus, une carte postale illustrée... (y.b.)

photo : gil gall

photo : gil gall

c.p. : yves b.

c.p. : yves b.

Partager cet article

Repost0
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 05:00

Bon, je vous donne tout de suite le sens de ce mot aux consonances pour le moins bizarres :

Kakemphaton (substantif masculin)

Jeu de mots, théoriquement involontaire, portant sur des séquences phonétiques identiques:

  • Jeux de mots laids pour gens bêtes / Jeux de mollets pour jambettes
  • le vieillard en sort / le vieil hareng saur
  • deux à régner / deux araignées
  • Son crâne était ouvert comme un bois qui se fend. / tout vert

On ne repère pas toujours immédiatement le Kakemphaton à l'écrit; mais il suffit de le lire à voix haute pour en saisir l'équivoque ou le déplaisant:

  • Les silences servent la Musique comme les mots l'Art
  • Et le désir s'accroît quand l'effet se recule. (Pierre Corneille).
  • ( extrait de : lettres-persiennes.com)

______________________________________________________________________

+ Deux ou trois images, dont celle de Boby Lapointe, prince du kakemphaton...

(+ Merci à Claude V. de m'avoir soufflé ce mot...)

1- google.fr (salle 16) / 2- ulfablabla.free.fr / 3- thenerdyvirginias.com
1- google.fr (salle 16) / 2- ulfablabla.free.fr / 3- thenerdyvirginias.com
1- google.fr (salle 16) / 2- ulfablabla.free.fr / 3- thenerdyvirginias.com

1- google.fr (salle 16) / 2- ulfablabla.free.fr / 3- thenerdyvirginias.com

Partager cet article

Repost0