Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 04:00

Retour à la rubrique : "Nom d'un poète !" avec une petite fable de notre bon Jean de La Fontaine : "Le curé et le mort."

Bon, le lien entre les photos de Claude (Vercey) et le texte est un peu ténu, je le reconnais, mais allez donc trouver le mot "bar" ou "ch'ti" dans l'oeuvre de ce poète !...

(C'est aussi l'occasion de relire - ou de découvrir - une fable qui me semble assez peu connue, mais pourtant mordante à souhait...)

Le curé et le mort.

Un mort s'en allait tristement
S'emparer de son dernier gîte ;
Un Curé s'en allait gaiement
Enterrer ce mort au plus vite.
Notre défunt était en carrosse porté,
Bien et dûment empaqueté,
Et vêtu d'une robe, hélas ! qu'on nomme bière,
Robe d'hiver, robe d'été,
Que les morts ne dépouillent guère.
Le Pasteur était à côté,
Et récitait à l'ordinaire
Maintes dévotes oraisons,
Et des psaumes et des leçons,
Et des versets et des répons :
Monsieur le Mort, lai
ssez-nous faire,
On vous en donnera de toutes les façons ;
Il ne s'agit que du salaire.
Messire Jean Chouart couvait des yeux son mort,
Comme si l'on eût dû lui ravir ce trésor,
Et des regards semblait lui dire :
Monsieur le Mort, j'aurai de vous
Tant en argent, et tant en cire,
Et tant en autres menus coûts.
Il fondait là-dessus l'achat d'une feuillette
Du meilleur vin des environs ;
Certaine nièce assez propette
Et sa chambrière Pâquette
Devaient voir des cotillons.
Sur cette agréable pensée
Un heurt survient, adieu le char.
Voilà Messire Jean Chouart
Qui du choc de son mort a la tête cassée :
Le Paroissien en plomb entraîne son Pasteur ;
Notre Curé s
uit son Seigneur ;
Tous deux s'en vont de compagnie.
Proprement toute notre vie
;
Est le curé Chouart, qui sur son mort comptait,
Et la fable du Pot au l
ait.

Jean de La Fontaine
(Livre VII, fable 10)

(La dernière illustration est de Marc Chagall, sur le site d'arbrealettres.)

Photos prises à Châlon-sur-Saone par Claude Vercey. / Timbre : rhonephilatelie.fr / Dessin : Grandville, shanaweb.net
Photos prises à Châlon-sur-Saone par Claude Vercey. / Timbre : rhonephilatelie.fr / Dessin : Grandville, shanaweb.net
Photos prises à Châlon-sur-Saone par Claude Vercey. / Timbre : rhonephilatelie.fr / Dessin : Grandville, shanaweb.net
Photos prises à Châlon-sur-Saone par Claude Vercey. / Timbre : rhonephilatelie.fr / Dessin : Grandville, shanaweb.net
Photos prises à Châlon-sur-Saone par Claude Vercey. / Timbre : rhonephilatelie.fr / Dessin : Grandville, shanaweb.net

Photos prises à Châlon-sur-Saone par Claude Vercey. / Timbre : rhonephilatelie.fr / Dessin : Grandville, shanaweb.net

Partager cet article

Repost0

commentaires

C
Il y a si longtemps que tu es poussière Jean de la Fontaine, je ne broierai pas de ton os.
Répondre
T
Pour sûr...
C
Bon. La fontaine n'a pas employé les mots "bar" ni "ch'ti, mais a-t-il seulement employé - dans ses fables - le mot "fontaine" ?
Répondre
T
Des petits malins, "calés" en informatique, pourraient sans doute t'apporter une réponse...
En attendant, buvons un canon !...
J
L'illustration de Chagall...m'enchante
Répondre
T
Tu n'es pas la seule dans ce cas...
M
Cette fable, c'est pas d'la p'tite bière !
Répondre
T
Les quatre premiers vers sont à encadrer...
T
ainsi font font font les petites fables anciennes ainsi font (ter) trois petits tours et puis reviennent.
Répondre
T
Intarissable La Fontaine....