Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 05:10

(Image Internet : civilizations.ca)

Aux trois quarts remplie d'eau ou de lait, c'est bien lourd une seille pour un petit bonhomme de 6 ou 7 ans !... Alors, il valait mieux prendre "l'oreille" à deux mains pour ne pas renverser.
Bien sûr, vous avez trouvé le sens de ce mot : il est venu directement du latin situla qui a donné "seau" en français et seille en normand.

Une citation, juste pour le plaisir : "Méfie-toi, Sidonie, Pâquerette m'a l'air ben nerveuse anui, faudrait pas qu'é nous donne un coup d'sabot dans la seille..." (Eugène Boudin, in Le ciel est par-dessus la vache, éditions  de l'horizon).


Note d'actualité qui n'a rien à voir :
Vous cherchez des livres pour Noël ? Allez donc voir ce qu'on vous propose ici : http://elbog.canalblog.com (article "autopromo").

Partager cet article

Repost0

commentaires

L

L'monde, y sait ben qu'c'est eune seille ! l'est pâs pu miro qu'magritte...


Répondre
J

Ah ! ah ! elle est bonne celle-là, Marguerite !...


C

Cette seille est très seyante.


Répondre
J

Plutôt sur la tête, comme un bibi ?...


C

Seille grise avec coulures de ciel bleu


Répondre
J

On ne peut pas mieux dire...


M

Maintenant, rares sont les vaches qui peuvent encore donner du sabot dans la seille...


Répondre
J

C'est exact. Mes souvenirs de coups de sabot dans la seille remontent à ma prime jeunesse !...


F

Tiens! une seille?
J'aurais juré que c'était un camion!


Répondre
J

Madame connaît son vocabulaire technique sur le bout des pinceaux !