Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 05:04

Bon, je vous réexplique rapidement : chaque année, avec des amis choisis, on se réunit autour d'une petite bouffe pour célébrer un poète ou un chanteur. L'an dernier, c'était Bobby Lapointe et cette fois-ci, c'est Georges Brassens.

Le prétexte officiel ? Commémorer les 31 ans de sa disparition.

2899497.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(image : google.fr)

L'officieux ? Chanter comme des sourds un de ses refrains, comme celui-ci :

 

 

 

ou celui-là :

 

 


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

C

il y a peu de chance qu'on / détrône le roi des cons...


c'est lié à la campagne électorale ?
Répondre
J


Le propre des grandes oeuvres, c'est l'intemporalité !...



Y

On aura compris que j'évoquais un commentaire écrit hier.
Répondre
J


"On aura compris", c'est vite dit...



Y

Mon commentaire n'est pas passé !


Je pensais à Fernande... Aujourd'hui, plus qu'hier...


 
Répondre
J


Mais si, il est passé !


Allez en paix, mon fils et n'oubliez pas Lulu dans vos pensées...



C

Bobby Lapointe et Georges Brassens ont tous deux chanté un Léon. Je ne vois pas qui pourra prendre la relève l'an prochain.
Répondre
J


Trop tôt pour le savoir, mais ce sera plus vraisemblablement un poète...


On ne manquera pas de te tenir au courant...



M

Merci de penser à Georges


qui n'a pas oublié Leon.
Répondre
J


Tant qu'on évoque les morts, ils vivent encore un peu...