Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 05:24


images.jpg

med-grappe-de-fruits-du-sureau-rouge-visoflora-6861.jpg(Images
Internet :
haut, jeantosti.com
bas,
visoflora.com)





















Par chez nous, on trouve encore des pieds de sureau sur les haies qui sont restées debout après les remembrements...
Sans vous faire l'article, (voyez pour ça Mâme Wiki), disons que le sureau est stendhalien dans l'âme : rouge (Sambucus racemosa) et noir (Sambucus nigra).
Passons vite sur le sureau hièble (Sambucus ebulus) qui est une herbacée dont les baies sont toxiques !
En dehors de son aspect esthétique (bon, là, devrait apparaître - un peu plus bas ! - une image de fleurs, empruntée à flaneries.canalblog.com), le sureau est vraiment plein de ressources. On peut manger ses fleurs sous forme de beignets, faire des confitures, du sirop, de la limonade, du "kéfir", du "rob"*... Il a aussi des vertus médicinales et peut même servir de base pour fabriquer de l'encre.
D'autre part, son purin est souverain contre les pucerons...
Ajoutons qu'on peut en faire des manches d'outils, à la fois souples, solides et d'une extrême légéreté.
Dernier avantage : il se multiplie très facilement par simple bouturage.

* pour la recette du rob de sureau, voir Les petits fruitiers des haies, chez Actes Sud, page 57.

Fleur_de_Sureau.jpg 

Partager cet article

Repost0

commentaires

A

Le sureau une vrai mauvaise herbe
mais aussi de jolie fleur


Répondre
J

En réalité, le plus commun est un arbuste qui a l'avantage de pousser naturellement sur les haies.
Il a de jolies fleurs et (info capitale pour les gourmands !) on fait de la gelée avec ses baies...
Seul le sureau hièble est toxique.


G

Bonjour Jean-Claude. C'est mon bâton de marche préféré pour les raisons que tu as dites.
Le hièble sait-il que ces baies sont empoisonnées ?
En amitié et bon chemin de Durcet !

Gilles


Répondre
J

Salut Gilles, content de te lire par ici...
Ton histoire de bâton ne m'étonne pas, venant de toi.
Pour le hièble, (quel nom curieux !), je ne connais pas la réponse, tu t'en doutes.
Viens donc nous voir à Durcet avec ton bâton de sureau ! (10 et 11 avril)
Au plaisir de te (re)lire...


C

Le sureau serait-il le meilleur ami de l'homme ?


Répondre
J

Le "commerce" entre les hommes et les arbres doit remonter très loin, sans doute même aux origines...


A

Dans mon souvenir on l'utilisait surtout  pour faire des "cannes pétouéres"...
et pan !


Répondre
J

C'est un bonus ! Et qui fait du bruit !...


Y

Il paraît – mais je demande à voir – qu'on tire une encre sympathique du Sambucus chinensis.


Répondre
J

Quel commentaire subtil ! Tellement qu'il risque de devenir volatil...