Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 05:00

sc3a9quoia-du-cimetic3a8re-martignc3a9-briand-1.jpg

 

(Image Internet : krapoarboricole)

 

C'est Daniel qui nous a alertés...

Ce séquoia plus que centenaire est en grand danger de mort...

Voir l'article d'ouest-france pour comprendre la situation.

Une pétition sur Internet a déjà recueilli plus de 900 signatures.

Il y manque encore la vôtre...

C'est facile, il suffit de cliquer ici. Merci à l'avance.


 

+ Note d'actualité :

salut à la poète Andrée Chedid qui vient de nous quitter...

 

Arbres

Je sais des arbres
Striés de leur corps à corps avec les vents
Et certains dont les têtes résonnent
Des contes de la brise
                           
D’autres solitaires et debout
Défiant le sol renégat
Et d’autres qui se ressemblent
Autour d’une maison grise
                              
Je sais des arbres
Qui s’humilient au pied des eaux
Pour l’amour de leur image
Et ceux qui secouent d’arrogantes chevelures
À la face du soleil

Je sais des arbres
Témoins de très anciennes naissances
Et qui redoublent de racines
J’en sais d’autres qui expirent
Pour un frôlement d’aile

Je sais des arbres vains et qui ne sont
Que feuilles
Tous ils ont trop vécu
Sur la terre des hommes.

 

Andrée Chedid

  (Textes pour une figure, Flammarion)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

L


Andrée Chedid ... Une des premières poètes que j'ai lue et aimée parmi les contemporain(e)s. Je n'aime pas le mot poétesse. "Poète" est un nom neutre qui convient aussi bien à un homme  ou à
une femme. Le sexe n'a rien à voir dans l'affaire, sauf pour ceux (celles) qui ont besoin de faire des catégories même là où il n'y en a pas, parce que ça les rassure sans doute ... Certains
messieurs surtout ...


Je déplore souvent l'absence officielle du genre neutre dans notre langue. Voyez professeur, docteur, écrivain, et combien d'autres ...



Répondre
J


D'accord avec tes remarques, Léonie...


Et merci pour ton grain de sel !



C


Cette dame-là, qu'est ce que je l'aimais !!! mais elle est toujours là ...



Répondre
J


A nous de la faire vivre encore en lisant et disant des poèmes d'Andrée Chedid.


("Tuyau" attrapé sur le site du "Printemps des Poètes" :


Andrée Chedid : Au coeur du coeur, éditions Librio, 3 euros seulement !)



M


Lu et approuvé


et signé...



Répondre
J


Merci, Dominique. On avance...



M


... et une de plus pour cet arbre vénérable. Allez ! on signe ! on ne se laisse pas abattre !



Répondre
J


Merci Morgan...


Au bout du compte, cela ne servira peut-être à rien face à la bêtise administrative, mais, quand même, on aura essayé !...



Y


La signature d'une pétition sur internet laisse plus de chance à l'arbre que la même signature sur papier.


J'ai entendu l'annonce du décès d'Andrée Chedid à la radio et je me faisais cette réflexion qu'on parle uniquement des poètes pour annoncer leur mort – Mahmoud Darwich, Édouard Glissant, Andrée
Chedid...



Répondre
J


Ouais... Et pour les journalistes, c'est bien pratique de parler du fils et petit-fils, ça fait deux lignes ou deux minutes de plus...


Rappelons-nous le slogan choc de Louis Dubost :


"Qu'attendez-vous pour lire les poètes ? Qu'ils soient morts ?..."