Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 05:29
(Image Internet : esveld.nl)

Retour aux chênes aujourd'hui avec une variété dite "à port pleureur" du quercus robur classique. (Sur la photo, on a un peu guidé ses pleurs avec des ferrailles pas toujours très esthétiques.)
Bien entendu, à part cette particularité, il a toutes les caractéristiques du chêne pédonculé "normal" (feuillage, glands, écorce, etc.)
Si vous venez par chez nous, vous en trouverez un exemplaire sur la commune de Bréel.

Partager cet article

Repost0

commentaires

J

J'ai eu pour ami un orme pleureur au Jardin des plantes de Paris.
Il est mort de la grafiose au début des 70, comme les autres ormes que nous pleurons aussi.


Répondre
J

On manque un peu de recul pour savoir ce qu'ils deviendront, mais il est réconfortant de savoir qu'il existe désormais une variété d'orme résistant à la graphiose. Cela s'appelle Ulmus
resista et, comme on dit chez nous, c'est un arbre "très poussant". A suivre.


Y

C'est du chêne pleureur qu'on tire les meilleurs glands de poêle.


Répondre
J


Voilà une réponse tout à fait lisible...


F

Existe-t-il des chênes rieurs?


Répondre
J

Excellente question, répond la mouette rieuse.