Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 04:08

sgl9.jpg  

(Image Internet : emmanuel.guyetand.free)

 

  Vous vous rappelez l'objectif de la rubrique "Nom d'un poète !" ? Non ? Il s'agit de trouver des noms de poètes associés à des activités qui n'ont rien à voir.

 

C'est le cas ici, mais je n'ai malheureusement pas pu faire une photo de l'enseigne.

(Si vous passez par là, c'est à Lannilis, dans le Finistère.)

 

Garage Ségalen 

 

Bon, certain(e)s vont me dire : "c'est qui, ce Ségalen ?" La réponse la plus complète sera d'aller voir le site des amis de ce poète du XIX°/XX°, très marqué par la médecine, la Chine et l'archéologie...

 

Pour relier le thème avec un poème, j'ai trouvé ceci :

 

  LES MAUVAIS ARTISANS
 
     Ce sont, dans les vingt-huit maisons du Ciel; la Navette étoilée
            qui jamais n'a tissé de soie;
      Le Taureau constellé, corde au cou, et qui ne peut traîner  
            sa voiture;           
      Le Filet myriadaire si bien fait pour coiffer les lièvres et qui n'en
             prend jamais;
      Le Van qui ne vanne pas; la Cuiller sans usage même
             pour mesurer l'huile !
      Et le peuple des artisans terrestres accuse les célestes d'imposture
             et de nullité.
      Le poète dit: Ils rayonnent.

 

                                                                         Victor SEGALEN                                                                                                                      (Stèles)

                                                                

 

Aber-wrac'h : Repair Facilities
Engine Repair
Garage Segalen
2, Rue de Verdun, 29870 Lannilis Landeda, France

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

J


euh---, fréquenté, mille excuses.



Répondre
J


Dont acte.



J


La fac des sciencs humaines de Bodeaux porte son nom, quand-même! Il a fréquanté Gauguin et écrit un livre à son sujet.



Répondre
J


Tu as raison pour la fac de Bordeaux. Une aussi à Brest, je crois...


Il n'empêche que son nom ne vient pas immédiatement à l'esprit quand on pense poésie...



L


Yves, tu aurais dû continuer à te retenir !!!!



Répondre
J


Ce message ne s'autodétruira pas dans trente secondes.


Des chercheurs pourront encore le lire dans cinq minutes, dans trois heures, dans dix ans, peut-être même dans une vingtaine de siècles...



Y


Hier, je me suis retenu. Ce matin, j'ai moins de pudeur. Alors je te le fais :


– Segalen ? Royal !



Répondre
J


Ah ! j'avais parié qu'il y en aurait bien un à la faire, celle-là !...



L


Il y a des années, j'ai lu "Stèles" de Ségalen sans en saisir grand'chose sauf l'extrême musicalité de ses vers. Il reste pour moi une étoile très mystérieuse et lire sa biographie m'a éclairée
sans que l'énigme que représente pour moi ce poète soit résolue. C'est vrai qu'il est très oublié aujourd'hui, ou bien passé sous silence comme si sa complexité embarrassait ses lecteurs. J'étais
loin de penser qu'il avait été ce grand voyageur et que c'est à lui que nous devons une meilleure connaissance de la Chine. Je vais le lire ou le relire grâce au garage Segalen ... Et quelle mort
curieuse, exactement celle d'un vrai poète dont on ne sait jamais s'il est vraiment mort ...



Répondre
J


Il s'avère que ce petit billet de rien du tout va permettre (peut-être) une redécouverte, voire une relecture de Ségalen...