Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 04:09

Aujourd'hui, un poème d'Alain Helissen*, extrait de la revue "Cairns", numéro 11, consacré au thème "Vivants dans la ville et paysages urbains" :

 

Vite ville

 

Ville fourmilière

Quand tu y entres

Tu es happé par elle

Tu te déplaces plus vite

Entraîné par un mouvement

accéléré tu marches

pressant le pas

Tu suis toujours quelqu'un

Tu prends

les transports en commun

Tu vois partout les magasins

les grands immeubles

et la circulation

automobile les feux

les sons les couleurs les odeurs

Prochain arrêt Pasteur

Tu sais tout ça par coeur

Tu descends tu marches

dans la ville

parmi d'autres anonymes

que ton regard ignore

comme t'ignore le leur

Pour parler à quelqu'un

parfois tu fais semblant

de demander ton chemin

à celui que tu croises

et qui n'est pas d'ici

ne sait pas ne sait rien

vient de beaucoup trop loin

et cherche plus que toi

où le mènent ses pas

Alors tu lui dis

ne cherchez pas plus loin

c'est là

 

Alain Helissen

 

article_0605-BOR03-CATHERINE.jpg

(20minutes.fr)

* Alain Helissen : poète de Sarrebourg, "élu" 2012 sur le chemin des poètes...

** Cairns : revue animée par Patrick Joquel.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article

commentaires

thé âche 15/10/2012 12:04


on se croirait au salon du Mans la pluie en plus.

Jean-Claude Touzeil 15/10/2012 13:26



Nous avons été lessivés...



Minik do 15/10/2012 07:46


Les beaux poèmes de ce genre


ne courent pas les rues.

Jean-Claude Touzeil 15/10/2012 13:25



"Longtemps, longtemps, longtemps


après que les poètes ont disparu,


leurs chansons courent encore


dans les rues..."


(Charles)



Cristophe 14/10/2012 16:25


Pardon mendiant, pouvez-vous me dire où se trouve le prochain mendiant ?

Jean-Claude Touzeil 15/10/2012 13:22



Attendrissant...



Niala Nessileh 14/10/2012 13:35


Il y avait foule quand même, à Durcet ! Mais c'était plus vert autour ! Merci, Jean-Claude, pour la publication de mon poème.

Jean-Claude Touzeil 15/10/2012 13:19



La poésie doit se partager...



Yves 14/10/2012 10:08


On est loin du chemin de Durcet.

Jean-Claude Touzeil 15/10/2012 13:19



Quelques encâblures...