Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 04:04

Aujourd'hui, un poème interactif* déniché dans un livre de Pascale Petit : Sharawadji, Manuel du jardinier platonique (éditions L'inventaire) :


Exercice


1) Les mots en -ette / Je complète.

Grassette. Opérette. Violette. Pourperette. Serpette.

Pâquerette. Cougourdette. Bérouette.

 

La .......... est le nom de la rose Ronsard.

La tisane de .......... permet de lutter contre la distraction,

tandis que la .......... rend belle

la voix des chanteurs d' ..........

J'entends les ..........

Dans la .........., tout est bon.

Les .......... sont de véritables pièges.

Passez-moi donc la ..........

 

Pascale Petit.

* Ce poème est dit interactif dans la mesure où il sollicite la participation du lecteur...

En attendant que vous trouviez les réponses, je vous glisse des photos de la rose Ronsard :

pierre_de_ronsard.jpg(gardendesign.pro)

Rose-20Pierre-20de-20Ronsard.jpg

(larosedepindare.com)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Poème
commenter cet article

commentaires

Fransoaz 07/06/2012 13:48


Je ne suis pas encore prête à me lancer dans la fête des rimennettes.


Après avoir découvert votre poésie avec Remontants et Ricochets, je découvre maintenant le blog. J'en aime le ton et l'esprit.

Jean-Claude Touzeil 07/06/2012 23:23



Merci Fransoaz.
On fait ce qu'on peut, avec ce qu'on a !...



Cristophe 03/06/2012 15:38


Déjà au départ, je ne connais pas tous les mots...


(Je connais néanmoins bérouette grâce à mes ancêtres trourangeaux.)

Jean-Claude Touzeil 03/06/2012 19:47



Justement, un des intérêts de ce poème, c'était d'aller à la recherche de ces mots rares, voire introuvables !...



Antoine Du Naïf 01/06/2012 13:59


 


" Lourde est la congourdette, et Ronsard – oui, Ronsard, ce poète d'opérette, - ce jour-là, la tenant à deux mains, devant lui la poussait sur sa bérouette, écrasant sur le vert gazon renoncules
et pâquerettes. Tout soudain pourperette devant cet attribut, et un rien inquiète, Violette, - fillette un peu grassette, mais qu'importe à l'histoire, - saisissant sa serpette …"


(fragments des Amours de Ronsard, roman libertin)

Jean-Claude Touzeil 02/06/2012 07:59



Excellent réemploi des mots imposés ! Bravo, m'sieur Antoine !...


Vivement la publication grand public de l'oeuvre complète...



Minik do 01/06/2012 07:11


Le même rose que nos pivoines


couchées par l'orage.

Jean-Claude Touzeil 01/06/2012 09:05



Orage, ô désespoir !...



Léonie Laroue 31/05/2012 20:46


Superbes, les roses de Ronsard ... Il y a les mêmes dans le jardin de Giverny ...

Jean-Claude Touzeil 01/06/2012 09:04



Oui, elles ont beaucoup de charme, mais très peu de parfum. Rien n'est parfait...