Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 04:03

Patrice-Lumumba-as-Africa-graphic-web1.jpg

 

(Image Internet : kokomag.wordpress.com)

 

Pas sûr que nos médias "classiques" accordent beaucoup de place l'an prochain à la commémoration des cinquante ans de la disparition de Patrice Lumumba

Il est pourtant essentiel de ne pas oublier toute la portée de ce leader congolais, panafricain dans l'âme, ainsi que les circonstances de son assassinat, accablantes pour la puissance coloniale de l'époque.

Voir à ce sujet un document vidéo de l'I.N.A., repris par "Le Monde", que je vous mets en lien.

 

Allez voir également le blog d'Olivier qui a contribué à nous rafraîchir la mémoire...ici 

Partager cet article

Repost0

commentaires

O


@ martine : merci de nous avoir fait connaître ce document.



Répondre
J


Je pourrais lui écrire la même chose...



M


Sa dernière lettre :


Essayant de gagner la province du Kasaï contrôlée par ses partisans fin novembre 1960, Lumumba est capturé. De sa prison, il écrit à sa femme Pauline.

Ma compagne chérie,

Je t’écris ces mots sans savoir s’ils te parviendront, quand ils te parviendront et si je serai en vie lorsque tu les liras. Tout au long de ma lutte pour l’indépendance de mon pays, je n’ai
jamais douté un seul instant du triomphe final de la cause sacrée à laquelle mes compagnons et moi avons consacré toute notre vie. Mais ce que nous voulions pour notre pays, son droit à une vie
honorable, à une dignité sans tache, à une indépendance sans restrictions, le colonialisme belge et ses alliés occidentaux – qui ont trouvé des soutiens directs et indirects, délibérés et non
délibérés, parmi certains hauts fonctionnaires des Nations-Unies, cet organisme en qui nous avons placé toute notre confiance lorsque nous avons fait appel à son assistance – ne l’ont jamais
voulu.

Ils ont corrompu certains de nos compatriotes, ils ont contribué à déformer la vérité et à souiller notre indépendance. Que pourrai je dire d’autre ?



Répondre
J


Merci beaucoup pour ce complément d'information très émouvant...



O


Un bien beau dessin pour illustrer ton article !



Répondre
J


C'est ce que j'expliquais à Minik Dom précédemment...



M


Coiffure afro du cher disparu assassiné...



Répondre
J


Cette image me semblait idéale pour illustrer l'article...



F


Dans "Une saison au Congo", Aimé Césaire nous parle de Patrice Lumumba...qu'il appelait "Le Verbe".



Répondre
J


Merci pour ce commentaire "littéraire" de haute volée...


C'est une autre facette de Césaire : l'engagement politique...


(Il existe aussi un grand nombre de chansons en hommage à Lumumba. Voir chez deezer.)