Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 04:02

Aujourd'hui, un poème de Raphaële Bruyère, jeune poète de Grenoble.

Il a été pêché sur son blog que je vous invite à découvrir (ou à redécouvrir) ici

 

SDC11373-001.JPG

 

  Ciel gros de gris

 

Un enfer avec toute la douceur et l'air de pas

Comme un swing dans le ciel gros de gris.

Des pas chassés, dans le coeur printemps

Au rythme chamade balançoire,

Se pendent dans la nervure des malentendus,

Et réchauffent leur promenade au souffle verglas

D'un agenda éphéméride où je ne suis pas.

C'est alors qu'au même instant, dans la giboulée

Mon amie pleure presque seule comme on est,

A l'abri des arbres dans le parc à tout vent, l'aïeul en poudre.

Une autre s'endort pour la journée

parce que la semaine vraiment, et les heures lessivées.

Un homme s'arrête sur le trottoir les genoux en dedans,

Une chauve-souris s'est trompée de nuit,

Une douceur en enfer et l'air de pas

Comme un swing dans le ciel gros de gris.

 

Raphaële Bruyère

Partager cet article

Repost0

commentaires

M

Une bien belle découverte. Merci, J.C !
Répondre
J


Je crois bien que nous avons ce point en commun : partager nos plaisirs de lecture(s) avec nos visiteurs/teuses sur nos blogs...



Y

Je découvre. J'apprécie grandement la poésie des Conversations entre amis et celle du Comptoir du millésime.
Répondre
J


Moi aussi...


Raphaële pratique brillamment la poésie de la surprise...



M

Le plaisir de redécouvrir.
Répondre
J


En effet, on y voit de temps en temps tes commentaires...



T

les oiseaux compagnons de tous les moments et de toutes les solitudes


ils soulignent le vide des ciels
Répondre
J


En dehors des périodes de circulation, sans doute...



T

écrire c'est dessiner un soleil
Répondre
J


Je te suis...