Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 04:03

Balise n° 15, en face du platane, il pleut à peine...

Poème : Jean-Noël Guéno

Dessin : C. Ribouillault

Photo : Flora

15guéno

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d ribou lding!

Jean-Noël est arrivé à Durcet bien avant l'heure comme en témoigne son parapluie chiffonné...

Jean-Noël est arrivé à Durcet bien avant l'heure comme en témoigne son parapluie chiffonné...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Chemin des poètes
commenter cet article

commentaires

Cristophe 14/05/2013 14:31

Son parapluie n'est pas aéropluviodynamique. De quoi cacher des vers dans ses plis...

Topa 14/05/2013 16:05

C'est surtout que le vent, celui de la poésie, soufflait dur ce jour-là...

thé âche 04/05/2013 12:02

ou peut-être que la sève ne passe pas jusqu'au parapluie ?

Topa 04/05/2013 20:35

Problème de tuyauterie, c'est fréquent "à nos âges"...

Yves 04/05/2013 08:46

En écho, Victor Hugo – excusez du peu. Où on lit qu'une grimace de parapluie peut inspirer le poète.

« Et [...] on croit voir rôder, dans l'ombre que déchire
Tantôt le rayon d'or, tantôt l'éclair d'acier,
Un spectre qui parfois avorte en grimacier. »

(L'art d'être grand-père)

Topa 04/05/2013 20:34

Victor Hugo fut l'homme-ressource de ce "Chemin" : toujours les mots justes et un sens de l'à-propos remarquable, sauf le premier mai !...

Minik do 04/05/2013 07:42

Supplicié aussi
le parapluie du poète...

Topa 04/05/2013 20:31

C'est pas faux, pourrait-on dire avec un sourire...
Il est vrai qu'au départ, le temps n'était pas très engageant...

telos 04/05/2013 06:45

quel superbe choix à Durcet cette année!

Topa 04/05/2013 20:29

Merci de ce compliment...
Chaque année réserve ses surprises et ses talents...