Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 04:02

balise 7 : au pied d'un chêne, il pleut des hallebardes...

poème : Patricia Cottron-Daubigné

dessin : Claude R.

photos : Joëlle et Marinette

7cottron

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d ribou 7

Patrick Joquel est venu en ciré côte d'azur pour lire le poème de Patricia Cottron-Daubigné (bien arrivée à Durcet)...
Patrick Joquel est venu en ciré côte d'azur pour lire le poème de Patricia Cottron-Daubigné (bien arrivée à Durcet)...
Patrick Joquel est venu en ciré côte d'azur pour lire le poème de Patricia Cottron-Daubigné (bien arrivée à Durcet)...

Patrick Joquel est venu en ciré côte d'azur pour lire le poème de Patricia Cottron-Daubigné (bien arrivée à Durcet)...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Chemin des poètes
commenter cet article

commentaires

Minik do 27/04/2013 07:47

Succulent poème...

Topa 27/04/2013 17:03

On ne peut pas dire mieux...

thé âche 26/04/2013 10:56

s'il pleut des hallebardes (ha ! le barde) c'est sa cotte de mailles qui est bleue.

Topa 26/04/2013 21:57

Pour la petite histoire, j'apprends ce matin que "la cotte de mailles" en question n'est pas du tout azuréenne mais sarthoise : elle fut aimablement prêtée par la photographe !...

Morgan 26/04/2013 10:41

Belle rencontre...

Topa 26/04/2013 21:54

Oui, Patricia gagne à être connue...

Yves 26/04/2013 07:53

En écho, deux vers de Victor Hugo – excusez du peu ! – :

« Elle dort ; ses beaux yeux se rouvriront demain ;
Et mon doigt qu'elle tient dans l'ombre emplit sa main.»

(L'art d'être grand-père)

Topa 26/04/2013 21:53

Victor connaît sa ponctuation : il use à bon escient du point-virgule...

Jackie 26/04/2013 07:24

Quel bonheur !!!
Merci .

Topa 26/04/2013 21:51

Même par temps de pluie, je suis persuadé qu'une telle bal(l)ade te plairait...