Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 04:08

 

Balise trois, chemin du Baux, la pluie est moins perceptible au fond du chemin creux, poème de Christophe Jubien, dessin de Claude Ribouillault.

3jubien

 

d.ribou 3 

Dans cette partie du chemin des poètes, un ruisseau coule joyeusement...

Peu de gens savent que, pour avoir les pieds au sec, il est préférable de marcher dans le lit du ru...

Christophe Jubien le sait sans doute, lui qui nous transporte du côté de l'enfance.

 

dans le mouillé... (photos joëlle et marinette)
dans le mouillé... (photos joëlle et marinette)

dans le mouillé... (photos joëlle et marinette)

Partager cet article

Repost0

commentaires

C
J'attends le poème qui aura pour titre Kevin ou Brandon.
Répondre
T
Eh ! eh ! on est deux... Et on n'a pas fini d'attendre !...
T
ce petit chemin qui sent le poète pour pasticher Mireille
Répondre
T
D'ailleurs, quand on réfléchit, est-ce que la noisette sent quelque chose ?...
Y
En écho, un vers de Victor Hugo – excusez du peu ! – :

« Je ne toucherai plus mon nez avec mon pouce »

(L'art d'être grand-père)
Répondre
T
Tu as trouvé un filon !...
M
Je vois que les poètes apprécient...
Répondre
T
Plus ou moins, selon l'épaisseur du cuir (imperméabilisé, bien sûr...)...
T
perles de pluie poétique
Répondre
T
On peut le voir comme ça, mais ça mouille quand même !...