Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 04:01

Sur le plateau, Jean-François Hémery fait de la résistance...

04-rc3a9sistance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  (dessin : matthieu ripoche)

 

[ résistance ]

 

 

l’enfant fait semblant

de se taire mais tout parle

en lui qui regarde

 

observe-le qui fuit le silence et s’absente

de ton rets de mots sourds et d’attentions aveugles

 

Jean-François HÉMERY

                                                        (inédit)

 

12-04-Hemery

(photo : yves barré.)

 

+ bonus : photos Minik Do + Joëlle :

Durcet-Jean-Francois-Hemery.JPG

101_3197.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Chemin des poètes
commenter cet article

commentaires

Flora 02/04/2012 21:10


Ca fait plaisir de lire la joie de vivre sur le sourire des poètes !

Jean-Claude Touzeil 04/04/2012 05:24



Ah ! oui, la "poésiethérapie", c'est bien connu...



Cristophe 29/03/2012 14:09


Pourquoi les poètes ont rarement les cheveux en brosse ?

Jean-Claude Touzeil 30/03/2012 08:51



Encore une bonne question...


Quelques hypothèses pour les réponses : calvitie précoce, refus de reluire, etc.



marine D:0019: 29/03/2012 09:22


L'enfant a vu l'herbe verte, si verte


Il a vu l'oiseau, si bleu


Il a vu la fumée, le ciel gris


l'écume des hommes


Entendu les bruits singuliers de la ville


Respiré un air pollué


 


          Il voit, il entend


          Il n'a pas bien compris


          Plus tard, plus tard...


 


 


http://emprises-de-brises.over-blog.com/#fromadmin

Jean-Claude Touzeil 30/03/2012 08:48



Merci pour cette contribution...



Yves 29/03/2012 08:49


En écho – je puise aux meilleures sources – :


 


« Tel dit messe qui n'est pas prestre,
Tel chante qui n'acorde point,
Tel ouvrier est passé maistre
Qui fait voulentiers ung faulx point ;
Tel s'attendoit à bien repaistre
Qui desjeunera de deux œufz ;
Tel fait semblant de soy congnoistre
Lequel n'y entent que des beufz.»




Pierre Gringore, Les Faintises du monde, in Petit Trésor de poésie récréative... recueillies par Hilaire le Gai, Paris, 1848

... 30/03/2012 08:48



Mazette ! le grand Gringore lui-même, un poète normand né à Thury-Harcourt, aurait été, selon la belle expression d'Henri Chevignard, un "plagiaire par anticipation" !...



Minik do 29/03/2012 07:26


Allez visiter le blog AHOUI pour découvrir


ses talents de dessinateur.


 

Jean-Claude Touzeil 29/03/2012 09:18



Combien de cordes à son arc ?...


Jean-François est aussi le "gardien" éclairé de l'oeuvre du sculpteur Gaston Floquet, visible dans les musées et dans sa maison de Saint-Rigomer-des-Bois (Sarthe).