Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 04:08

Dixième balise : à proximité d'un vénérable hêtre, Simon Martin nous apprend à devenir un arbre...

 

 

FACE À L’ÉVIDENCE

 

 

Et me revoilà

face à l’évidence du ciel

haut comme un arbre

qui vient d’être planté

les deux pieds unis à la terre

et les deux bras levés

 

Haut comme un homme

frappé de solitude

qui écarte les doigts

et laisse le temps couler

 

La nuit l’a rejoint

Il a oublié de partir

 

 

 

Simon MARTIN 

(extrait de « Heureux les imbéciles

le royaume des fleurs est à eux »,

                                                     inédit)

12-10-Martin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la photo d'illustration, signée Yves Barré, les choses furent compliquées :

Simon était bien là, mais loin, loin derrière le gros de la troupe... Si bien que des lecteurs d'appoint comme Guy Allix ou Gilbert Aubert furent les bienvenus...

 

On reconnaît Gilbert sur la photo bonus de Joëlle :

101_3228.JPG...et Guy sur la photo de Lydia :

DSCN3750.JPG(dessin : matthieu)

 

10-face-c3a0-lc3a9vidence.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Touzeil - dans Chemin des poètes
commenter cet article

commentaires

Morgan 05/04/2012 15:19


"Face à l'évidence" je ne reste pas de marbre. Bravo au poète.

Jean-Claude Touzeil 06/04/2012 10:45



On en attendait pas moins de toi... Merci pour lui...



Léonie Laroue 04/04/2012 20:33


Être lu par Gilbert puis par Guy Allix, quel luxe ! Cela valait le coup que, contre mon gré, je le retarde et je ne crois pas qu'il m'en veuille ...

Jean-Claude Touzeil 05/04/2012 10:20



Mais oui, bien sûr, personne ne peut t'en vouloir...


Bien au contraire, c'était une chance et un plaisir de t'avoir parmi nous...



Anne-Claire Salaün 04/04/2012 17:13


Pour Simon et pour un vénérable hêtre qui j'espère se reconnaitra :


 


Dans la cour de l’école avec des craies


Des craies de toutes les couleurs


Un enfant à tracé l’ombre de l’arbre sur le bitume


Et l’ombre est sortie du tracé


Bien avant le dessin achevé


Maintenant il y a dans la cour


Un beau cadran scolaire


Anne-Claire

Jean-Claude Touzeil 05/04/2012 10:10



Merci à toi, Anne-Claire, et bravo !...



Simon Martin 04/04/2012 14:03


Un poème a poussé


au pied d’un hêtre


 


L’arbre lui offre


fraîcheur et ombre


 


le poème


le silence et voix


-


merci pour ce moment d'amitié sur le chemin des poètes  

Jean-Claude Touzeil 05/04/2012 10:09



Et merci à toi d'être venu jusqu'à nous...



Niala Nessileh 04/04/2012 11:48


Très beau poème, vraiment !

Jean-Claude Touzeil 05/04/2012 10:08



Merci pour lui, Alain...